L'épouse de l'ex-patron chinois d'interpol demande l'asile en france

  • Auteur de la discussion Orang Malang
  • Date de début
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 030
11 115
198
常熟,江苏
Capture d_cran 2019-01-18 _ 22.06.39.png
Capture d_cran 2019-01-18 _ 22.06.49.png
 
mahu 马虎

mahu 马虎

Comique en carton
10 Avr 2010
8 398
6 204
188
wesh ma couille
jaipalu
tu m'étonnes. L' aut', elle a vu le sketch ghosn tout le mois dernier. du coup, elle a compris dans quel pays elle doit avoir confiance en la justice.
 
Ocean

Ocean

Ange
06 Août 2010
449
180
88
Lorsque son mari était vice-ministre de la sécurité publique (pendant plus de 14 ans s'il vous plaît !), les méthodes autoritaires du système de répression politique ne la dérangeaient pas plus que ça... À l'époque, la soupe était bien meilleure certainement.
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
11 928
9 552
173
Hong Kong et Shanghai
Apres les Canadiens, les Polonais, il va y avoir des représailles sur les Français si on lui accorde l'asile politique ... :batte:
 
Sparadrap

Sparadrap

Dieu
15 Oct 2013
947
653
123
39
Pas sûr qu'elle obtienne le statut de réfugiée politique.
La procédure n'a pas pour but de soustraire des citoyens à la justice de l'Etat souverain dont ils sont ressortissants (et la bonne femme n'est a priori pas visée par l'enquête en cours).

Dans son cas, les juges constateront d'un côté qu'elle est membre du Parti, que son mari présente un pédigrée ++ ; et de l'autre côté que deux compatriotes ont voulu la trimballer à Prague... Bref, c'est pas bien lourd, tout ça.

J'imagine qu'aucun copain ne veut plus prendre ses appels, encore moins lui filer des sous. Dans sa vie de communiste modèle elle a dû en voir une sacrée pelletée, de familles de cadres en disgrâce (y en a toujours eu, à commencer par le grand patron du moment). A ton tour, ma cocotte !
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
11 928
9 552
173
Hong Kong et Shanghai
Pas sûr qu'elle obtienne le statut de réfugiée politique.
La procédure n'a pas pour but de soustraire des citoyens à la justice de l'Etat souverain dont ils sont ressortissants (et la bonne femme n'est a priori pas visée par l'enquête en cours).
J'imagine que son argumentation va être de dire qu'elle n'entend pas se soustraire à la justice, mais qu'elle souhaite être protégée des "activités extra-judiciaires" ...