L'embarrassant échec du film anniversaire du PCC..

  • Auteur de la discussion Searogers
  • Date de début
1
Searogers

Searogers

Demi-dieu
16 Juin 2009
1 819
Ratings
445
118
Shanghai, Montpellier
#1
- article datant un peu, mais à l'approche du début octobre..

L'embarrassant échec du film anniversaire du PCC
18/07/2011 | Benjamin Gauducheau (Aujourd'hui la Chine).

Plus de 150 stars au casting, un budget conséquent, et une propagande débridée : Beginning of the Great Revival, le film célébrant les 90 ans du Parti, était censé exploser le box-office. Mais malgré les moyens déployés, c'est un échec.
La ferveur populaire peut-elle être créée de toutes pièces? Les autorités chinoises sont en train de découvrir, à leurs dépens, que la réponse est non.

Lors du lancement de Beginning of the Great Revival, film épique retraçant l'Histoire du PCC (revue et corrigée, évidemment), les responsables de la propagande semblaient pourtant sûrs de leur fait.
Ambitieux, ils avaient placé la barre haute, en déclarant vouloir atteindre 800 millions de yuans (86,9 millions d'euros) de recettes.

Aujourd'hui, les autorités démentent s'être fixé un tel objectif. Et pour cause : plus d'un mois plus tard, le film n'a enregistré que 348,45 millions de yuans de recettes. En comparaison, le film Avatar de James Cameron en avait engrangé 473,4 sur le territoire chinois en seulement deux semaines.

Dommage pour les fans chinois de cinéma hollywoodien, qui devront attendre pour voirTransformers: Dark of the Moon et Harry Potter and the Deathly Hallows: Part 2, dont le premier devrait sortir le 21 juillet, et le second à une date encore inconnue.
Pour s'assurer du succès de l'épopée communiste, le Parti a tout simplement repoussé leur date de sortie.

Les masses populaires mobilisées

Autre technique : pour remplir les salles, le parti a demandé aux entreprises d’État d'acheter des tickets à leurs employés, ou leur en a distribué gratuitement.
Dans la presse, les critiques se sont quant à elles faites élogieuses, vantant à tour de rôle les costumes, le jeu des acteurs, la réalisation etc.
En revanche, sur Internet, la notation du film a été désactivée sur les sites de cinéphiles, après que les premières notations ont été désastreuses. Par ailleurs, les commentaires négatifs sur les forums et les micro-blogs sont soigneusement supprimés.
Mais ce n'est pas tout : la dernière polémique en date concerne une falsification supposée des chiffres d'audience. En cause, la découverte à Guangzhou de tickets pour Beginning of the Great Revival sur lesquels les employés des salles auraient marqué à la main le nom d'un autre film, celui que la personne est réellement allée voir.

Le PCC battu par un film de Kung-Fu
Une technique efficace puisque que le nombre d'entrées est calculé à partir des ventes enregistrées dans les ordinateurs des salles. Et cela pourrait bien avoir une ampleur non-négligeable, puisque Jinyi International, la chaîne de multiplexes d'où proviennent les tickets falsifiés, détient 400 écrans à travers le pays.
La concurrence vis-à-vis des autres films projetés actuellement serait donc fortement déloyale. "Je me suis déjà plaint auprès des autorités concernées. Ils sont en train de mener l'enquête. J'espère que cela n'est pas vrai" a déclaré Chan Zhe, le porte-parole de Paramount Pictures, dont le film WU XIA est actuellement en salle.


 
Legume28

Legume28

Membre Platinum
23 Déc 2007
1 291
Ratings
14
78
Shanghai
#2
ca sert à rien d'espérer ni même de mener l'enquête Chan Zhe, tu t'es fait baiser c'est comme ça. Déjà bien qu'ils te laissent passer ton film. Comment peut-on oser imaginer se mesurer au Great Revival, tss tss. Même pas en rêve. Merci pour l'article, rien de tout ça n'est vraiment étonnant mais c'est plutôt marrant à lire .