1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

L’économie de la Chine devant celle des Etats-Unis ? Une histoire d’indicateurs

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 9 Décembre 2014.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 946
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    LE MONDE du 9 décembre 2014

    Depuis des années, l’affaire était entendue. Après être devenue en 2013 la première puissance commerciale du monde avec un volume d’échanges supérieur à celui des Etats-Unis, la Chine était programmée pour devenir la première puissance économique mondiale. Le Fonds monétaire international (FMI) avait indiqué, dans des chiffres publiés en octobre, que c’est en 2014 que cet événement allait se produire.

    L’affaire était passée relativement inaperçue, Le Monde en avait fait une grosse brève.

    La Chine, première puissance économique mondiale

    D’après les estimations du Fonds monétaire international (FMI) publiées le 7 octobre, l’empire du Milieu deviendra en 2014 la première puissance économique mondiale, devant les Etats-Unis. Mesuré en termes de « parité de pouvoir d’achat » (PPA), ce qui permet de mieux prendre en compte ce que permettent d’acheter localement les devises de chaque pays, le produit intérieur brut (PIB) chinois devrait frôler les 17 400 milliards de dollars (13 562 milliards d’euros) d’ici à décembre, contre 17 170 milliards de dollars pour le PIB américain.

    Une petite révolution. Même si elle était annoncée, la nouvelle est pourtant passée plutôt inaperçue. Peut-être parce que les calculs en termes de PPA, plus justes pour réaliser des comparaisons, sont un peu techniques. Peut-être aussi, soufflent certains économistes, parce que cette nouvelle hiérarchie bouscule la légitimité même d’un FMI, encore dominé par l’influence des Occidentaux, qui peine à réformer sa gouvernance pour donner plus de poids aux pays émergents.

    http://pan.baidu.com/s/1eQirRP4
     

Partager cette page