1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Le veto chinois sur la Syrie, sujet chaud sur Weibo

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 25 Juillet 2012.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 966
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 162 / -35
    http://weibo.blog.lemonde.fr/2012/07/20/le-veto-chinois-sur-la-syrie-sujet-chaud-sur-weibo/

    La décision de la Chine de s'associer à la Russie pour bloquer une résolution des Nations unies sur la Syrie jeudi 19 juillet provoque un débat passionné sur les réseaux sociaux en Chine. Sur son compte Sina Weibo, l'ONU a publié, en chinois, les déclarations très critiques de l'ambassadeur français Gérard Araud :"L'histoire montrera qu'ils se sont trompés, l'histoire les jugera". Plusieurs utilisateurs se demandent, avec humour, combien de temps le compte officiel de l'ONU pourra durer, faisant référence à la récente décision de supprimer celui duconsulat américain de Shanghai.


    [​IMG]

    Les propos du diplomate français déclenchent les protestations des partisans du gouvernement : "Je suis fier de la patrie, je méprise la politique de deux poids deux mesures de l'Occident", écrit un internaute de Dalian, dans le nord-est du pays, dont l'avatar est une photo du président vénézuélien Hugo Chavez et de son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad. D'autres critiquent le vote de Pékin, soulignant que cela ne représente pas l'opinion de tous les Chinois : "Les Chinois soutiennent fermement l'ONU, le gouvernement chinois actuel ne représente pas le peuple (car il n'est pas élu par l'ensemble du peuple", dit un habitant de Shanghai.


    Les responsables de Sina Weibo veillent en tout cas, n'hésitant pas à censurer les posts trop offensifs, comme l'a relevé le China Media Project. L'économiste chinois Han Zhiguo avait publié vendredi 20 juillet un court texte sur les "trois leçons des chutes des régimes tyranniques" illustré notamment par l'irruption d'un volcan. Il tirait les leçons de la chute successive de Saddam Hussein, Hosni Moubarak et de Mouammar Kadhafi: "ne pas surestimer son propre pouvoir", "ne pas faire confiance dans la loyauté de ses chiens (affidés)", "ne pas sous-estimer la force du peuple"... Le post a été "harmonisé" (censuré), mais il continue cependant à circuler de manière virale.

     

Partager cette page