Le travail paye-t-il encore en france ?

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
#1

LE SCAN ÉCO - Les salariés français assommés de charges et de taxes? Assurément, mais pas beaucoup plus que dans d'autres pays. Pourquoi, alors, ce sentiment que le travail ne paye plus? En cause, des prélèvements croissants sur la consommation, et un déclassement économique palpable.


Extrait :
«Vivre dignement du fruit de son travail»: telle est l'ambition des réformes menées par le gouvernement, a encore rappelé le premier ministre ce mardi en annonçant les mesures prises pour calmer la colère des «gilets jaunes». Mais pourquoi les Français sont-ils si nombreux à constater que «le travail ne paye plus», malgré les chiffres présentés par les instituts de statistiques ?
Les travailleurs français, les plus taxés?

Le taux des prélèvements sociaux et fiscaux sur les revenus du travail est appelé communément «coin socio-fiscal». Ce dernier prend en compte les charges et cotisations sociales, et également l'impôt sur le revenu. L'OCDE en publie régulièrement une estimation, et la France compte sans surprise parmi les pays les plus lourds du monde en termes de pression sur le travail.

En plus de ce «coin», le site d'informations sur les finances publiques Fipeco recense d'autres indicateurs relatifs à la pression sur le travail: rapport des prélèvements sur le travail au PIB, taux implicite de taxation... Et l‘économie française y figure toujours parmi les plus imposées, en haut de l'ensemble européen, lui-même économiquement peu dynamique.

Pourquoi les Français ont-ils le sentiment que le travail ne paye plus?

Au-delà de l'analyse macro-économique des prélèvements, d'autres facteurs entrent en jeu, qui aggravent la situation et le sentiment que le travail ne paye plus.

• Des prélèvements massifs sur la consommation

Il est impossible de conclure globalement sur les fruits réels du travail sans prendre en compte les prélèvements sur la consommation. Depuis son élection en 2017, Emmanuel Macron a effectivement fait baisser les prélèvements sur le travail, les transférant notamment, de facto, sur la consommation. Conséquence, le pouvoir d'achat semble in fine stagner. Les réformes de l'exécutif, simple manipulation comptable? Dans les faits, le poids de l'État continue même d'augmenter. C'est d'ailleurs le message des «gilets jaunes», dont la révolte a trouvé son détonateur dans les taxes sur le carburant des particuliers. Bien qu'il s'agisse d'un prélèvement sur la consommation, il s'impose aux deux tiers de Français allant au travail en voiture, et grève d'autant leurs revenus. Électricité, gaz, contrôle technique... De nombreuses dépenses contraintes sont touchées par ce phénomène.

Suite de l'analyse >>>

Source : LE FIGARO
 
Yiyuan

Yiyuan

Dieu souverain
16 Avr 2015
3 502
Ratings
1 793 1
148
47
#2
un exemple simple: la retraite n'est plus indexée sur l'inflation. Indexation mise en place quand l'inflation était faible (pas loin de 0,1%/an, voulu par l'UE). Maintenant cette dernière est de 3% par an (hors carburant et tabac soit dis en passant) et hop magie on désindexe!! Grosse enculerie de la part de Macron.

Et si on indexait les revenus de nos élus à leurs résultats?? On ferait surement des économies, non??

En gros pour faire simple tu payes et tu fermes ta gueules. Avec les gilets jaunes ça ne se passera pas comme le gouvernement l'entend. Finis les moutons!!

Vive la France!!!!! :francais::francais:
 
- Résistons -

- Résistons -

Dieu suprême
30 Août 2014
12 212
Ratings
7 703 2
168
法国
#3
Le travail a t il déjà paye ces 30 dernières années ?
Le travail m a permis d offrir des garanties pour des investissements qui eux ont payé.
Exemple, un CDI a 3500 euros m a permis d acheter a credit des appartements/maison; monter une boite que j ai revendu le double, le triple, ... le décuple quelques années après.
Même avec moins, les banques suivaient des investissements. Depuis quelques lustres, que dalle. Frileuses officiellement :) (Ce pays n a jamais ete aussi qu aujourd hui)

Concernant les charges ? Lesquelles ? Car bon nombre sont du salaire indirect. Tu les baisses, tu baisse ton salaire.