Le train français de Shamian !

  • Auteur de la discussion sunwukong
  • Date de début
1
sunwukong

sunwukong

Membre Silver
25 Oct 2006
68
46
#1
Le mystère du train français de Shamian !

Une page du passage des français à Guangzhou, et plus précisément à Shamian a été tournée....:(
Je m'explique, en avril 2004, lors de mon premier voyage à Canton, j'avais été agréablement surpris de voir un restaurant installé dans deux anciens wagons d'une compagnie de train française. On pouvait alors lire sur l'un des wagons : "COMPAGNIE NATIONALE DES WAGONS LITS ET DES GRANDS FRETS EUR[OPEENS]". Les wagons étaient très joliment peints et décorés. De retour à Canton et à Shamian en octobre 2006, j'y retourne, et là malheur, tout à été grossièrement repeint, les décorations et surtout les inscriptions ont été effacés. Je demande des renseignements aux serveuses mais elles m'ont dit qu'elles sont là depuis peu. C’est dommage, je ne suis pas nostalgique des colonies, cependant, c’est vraiment intéressant de connaître l’histoire coloniale de la France, et plus particulièrement, en ce qui nous concerne, sur la présence française en Chine .


On peut essayer de lancer une petite recherche historique :chinois::

Avez-vous des photos de ce train ?
Savez-vous à quelle date il a été « restauré » ?
Avez-vous des informations sur l’histoire de ce train par rapport à la présence française à Canton ?


PS : Sur les français en Chine, il faut absolument lire le témoignage direct et amusant d’Auguste François (il passe son temps à se moquer de la bêtise de la petite communauté coloniale française d’alors). Cet auteur a fait preuve d’une très grande ouverture d’esprit pour son époque et critique vertement le projet de train entre l’Indochine et le Yunnan, dont il va superviser la construction.
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=21001
http://jpmc.malsagne.club.fr/canonnieres/index/augustefrancois.htm
http://www.chez.com/augfrancois/Page Web personnelle.htm
http://www.routard.com/mag_carnet/122/2/embarquement.htm

Son livre :
- Auguste François, Le mandarin blanc : souvenirs d'un consul en Extrême-Orient, 1886-1904, Textes rassemblés et présentés par Pierre Seydoux, Paris, Calman-Lévy, 1990, 379p.

Un receuil de ses magnifiques photos :
- Dominique Liabeuf, Jorge Svartzman, L'oeil du consul, Auguste François (1896-1904), Paris, Chêne/Musée Guimet, 1989, 215 p.



Wu Kong
 

Fichiers joints

Dernière édition:
sunwukong

sunwukong

Membre Silver
25 Oct 2006
68
46
#2
A propos du resto qu'il y a dans le train, c'est plutôt joli, et c'est sympa de manger dans les wagons, mais on y sert une cuisine occidentale plutot moyenne et assez chère.
 
Dernière édition:
Poumy

Poumy

Membre Gold
#3
Localisation du Resto Wagon de Shamian

Voici en zip une petite carte faite par mes soins afin de trouver ce fameux resto wagon dans la concession francaise de Shamian Island.

Voir la pièce jointe Plan du resto wagon de shamian.zip


J'ai essaye de visualiser ca sur Google Earth mais c'est tip top.. Donc voila!
A vous maintenant de jouer et de retrouver ce train resto d'apres la carte!

anim_bravo
 
mike

mike

Grandmaster M.
Membre du personnel
Admin
08 Avr 2006
9 363
Ratings
4 906 3
298
Canton Powah
www.supadezign.com
#4
C'est plutot simple a trouver. Sous google earth (voir la premiere map) : http://canton.supadezign.com/google-map-test/

C'est au coin a gauche de l'ile quand on y rentre. Rien de special, juste 2 wagons resto, avec jamais personne a l'interieur. Mieux vaut aller manger au bord de la Pearl river, dehors, a l'ombre des parasoles, c'est bien plus sympa ;)
 
sunwukong

sunwukong

Membre Silver
25 Oct 2006
68
46
#5
merci pour ton plan poumy, anim_bravo
En fait, Shamian était un pauvre banc de sable inhabité. En 1860, après le traité de Pékin, des concessions ont été "données" aux occidentaux. Shamian sera alors aménagée, ce qui nécessita 5 ans de travaux. Elle a été gérée au 3/5 par les anglais (son fondateur est Henri Parkes) et au 2/5 par les français. Tous ne supportaient plus de se faire piller leurs commerces par une population locale alors très hostile aux étrangers (mais ils devaient le mériter...). Shamian, relativement isolée, représentait pour eux une plus grande sécurité. Pendant une vingtaine d'année, Shamian connaît un grand développement, banques, commerces, et représentations étrangères s'y installent. Mais en 1883, de nouvelles attaques ont lieu et 13 bâtiments sont à nouveau brulés. Beaucoup d'occidentaux se réfugient alors à H.K et à Shanghai, ou ils auront une vie plus paisible.

Ma source : Connexions n°29, 2005, p. 52-53
 
Dernière édition:
M

montiboy

Membre Bronze
03 Mar 2007
13
36
Guangzhou
#6
Pour le train, même réflexion de mon père.

Il était venu en Aout 2005 et il était très content de trouver "un peu de francais là-bas". Il est revenu en Février et maintenant Shamian a perdu son charme pour lui.

Heureusement, c'est toujours un grand fan du White Swan.

PS : Le train repeint est la première chose qu'il remarqua à Canton...