1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Le retour de la titrisation en Europe : oui, mais…

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Yiyuan, 11 Mars 2016.

  1. Yiyuan

    Yiyuan Dieu Supérieur

    Inscrit:
    16 Avril 2015
    Messages:
    2 455
    Ratings:
    +1 229 / -8
    Bon ben, on reprend les mêmes et on recommence comme en 40 en 2008 :confused::confused:

    extrait:
    Le Parlement européen examine depuis un mois environ le "paquet titrisation" de la Commission européenne. Mais, à l’inverse du Conseil de l’Union européenne, les députés entendent prendre tout leur temps sur ce sujet délicat qu’est la relance d’un mécanisme à l’origine de la crise de 2008. Leur examen du texte pourrait durer jusqu’à la fin de l’année.
    « Jeter ces filets de flétan avariés à la poubelle ? Pas question ! Je les découpe en tranches et les incorpore avec du poisson de meilleure qualité, afin de cuisiner un ragoût de la mer. Résultat, on ne voit plus du poisson pourri mais un nouveau plat... C'est ça, un CDO (Collateralized Debt Obligation). » Jonathan Hill, le commissaire européen aux services financiers, doit prier pour que les parlementaires européens - qui sont en train de plancher sur le "paquet titrisation" de Bruxelles - ne regardent pas The Big Short. C'est en effet du film d'Adam McKay sur la crise des « subprimes » qu'est extraite cette scène, où le chef cuisinier Anthony Bourdain explique à sa façon le mécanisme de la titrisation, à l'origine de la crise des crédits hypothécaires américains risqués, en 2007.

    la suite: http://www.latribune.fr/entreprises...la-titrisation-en-europe-oui-mais-555891.html
     
  2. Elise D

    Elise D Membre Platinum

    Inscrit:
    15 Mai 2014
    Messages:
    498
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +424 / -0
    La titrisation va aussi se développer en Chine suivant une logique qui m'échappe quelque peu...
    Voir :
    http://www.businessinsider.com/china-plans-for-npls-2016-3
    http://www.nytimes.com/2016/03/13/b...ng-banks-sell-bad-debt-to-investors.html?_r=0
    Extrait du deuxième article :
    "BEIJING — China is exploring a new way to grapple with its mounting pile of bad corporate debt, though its top central banker sought on Saturday to dispel worries that the plan would simply shift the burden to other parts of the country’s vast economy.
    Under the tentative proposal, Chinese officials would allow banks saddled with growing quantities of bad loans to sell that debt to investors, said Zhou Xiaochuan, the governor of the People’s Bank of China. The goal is to help alleviate one of the major drags on China’s economy, the world’s second largest after the United States’ and a major driver of global growth.
    But Mr. Zhou and a deputy central bank governor, Pan Gongsheng, said they would take steps to make sure the effort did not create the kind of risk-laden financial products that played a major role in the 2008 global financial crisis. The effort would be modest, regulators would monitor it closely, and mom-and-pop investors would be kept out, they said."

    Qui veut acheter des créances douteuses ? C'est vrai que spéculer à la bourse de Shanghai n'était pas suffisamment amusant...
     
  3. Elise D

    Elise D Membre Platinum

    Inscrit:
    15 Mai 2014
    Messages:
    498
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +424 / -0
    Et la version chinoise :
    http://www.globaltimes.cn/content/973187.shtml
    http://www.globaltimes.cn/content/973399.shtml
    "Responding to queries about the bank's ABS practice which might transfer risks in non-performing assets to other market players, Zhou Xiaochuan, governor of the People's Bank of China (PBOC), said it is a "market practice," and buyers are able to assess the risks.
    Zhou explained that the assets bundled in ABS packages are usually priced lower than their original value and the buyers can take into consideration of the changes of their value in the future before striking a deal. "
    Je ne comprends pas plus qui seraient les acheteurs.
     

Partager cette page