1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Le racisme en prime time en Corée du Sud

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Orang Malang, 8 Juin 2012.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 946
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    Le Point.fr - Publié le 07/06/2012

    Un reportage anti-Blancs diffusé à la télévision sud-coréenne a déclenché l'indignation de la communauté d'expatriés occidentaux.

    Les belles Sud-Coréennes sont prévenues. Des prédateurs sexuels occidentaux écument les rues de Séoul, assoiffés de chair fraîche, prêts à abuser de leur pureté et à leur transmettre le virus du sida. C'est l'avertissement sans nuance lancé par MBC, l'une des principales chaînes de télévision de Corée du Sud, dans un reportage aux relents racistes qui déclenche la fureur de la communauté expatriée. Caméra au poing, témoins floutés, ce documentaire racoleur présente des mâles blancs abusant systématiquement de pauvres jeunes femmes locales, dépeintes en innocentes victimes.

    "La choquante vérité sur les relations avec les étrangers" ne fait pas dans la dentelle et enchaîne les témoignages de femmes tombées dans les rets d'Occidentaux sans foi ni loi. Florilège : Une "victime", visage camouflé, raconte comment elle est tombée enceinte avant d'être abandonnée lâchement par un Occidental ; une autre s'est fait rouler financièrement. Plus loin, une mystérieuse "témoin" affirme qu'une de ses amies est devenue séropositive après une rencontre avec un "Blanc". Autant d'histoires individuelles présentées comme des généralités sur l'une des plus grandes chaînes du pays.

    Indignation

    Le reportage est passé inaperçu lors de sa diffusion, le 28 mai, auprès des téléspectateurs sud-coréens, mais a déclenché depuis l'indignation de la communauté d'expatriés occidentaux, qui vient de lancer une pétition pour demander des excuses auprès du dirigeant de la chaîne MBC, un proche du président Lee Myung-bak. Une première dans un pays où les "immigrés" ne représentent que 1 % des 50 millions d'habitants du pays du Matin calme, essentiellement des Chinois, et où les Occidentaux sont une goutte d'eau dans l'océan.

    Une version sous-titrée en anglais diffusée sur YouTube a mis le feu aux poudres et a enclenché la riposte sur Facebook. En quelques jours, plus de 8 500 fans se sont abonnés à la page dédiée à la cause, dans l'indifférence des médias locaux. En ligne, des couples mixtes de Coréennes et d'Occidentaux, et vice-versa, affichent leur bonheur conjugal et les photos de leurs enfants métis. Comme un pied de nez aux partisans d'une "Corée pure".

    Les autorités, embarrassées, préfèrent garder le silence et ont décliné les questions du Point.fr. Le gouvernement "n'a aucun contrôle sur la programmation et le contenu de la chaîne, qui est indépendante et donc responsable en tout point de ce qu'elle diffuse", explique Yoseph Moon, du Korean Culture and Information Service (KOCIS).

    "Corée barricadée"

    Quelques semaines après le flot d'insultes racistes en ligne qui avait accueilli l'élection de Jasmine Lee, la première députée d'origine étrangère élue à l'Assemblée nationale, cette nouvelle polémique illustre les relents xénophobes qui persistent dans l'une des sociétés les plus homogènes au monde sur le plan ethnique. Une récente enquête menée par le ministère de la Famille montre que seuls 36,2 % des Sud-Coréens sont favorables à la coexistence de plusieurs cultures dans leur pays, contre plus de 70 % dans la plupart des pays de l'UE.

    Un défi brûlant alors que le pays, désormais développé, doit se tourner vers l'immigration pour répondre à son vieillissement démographique accéléré. La Corée du Sud affiche l'un des taux de fécondité les plus faibles au monde, et un nombre croissant d'hommes des régions rurales vont chercher des épouses enAsie du Sud-Est pour compenser le départ des jeunes Sud-Coréennes vers les villes. La communauté occidentale est également en hausse avec l'arrivée récente d'étudiants, de professeurs d'anglais et d'entrepreneurs qui viennent s'ajouter à la communauté des 28 500 GI américains qui a longtemps incarné la "présence occidentale", nourrissant les stéréotypes négatifs auprès d'une population effarouchée.

    Mais les jeunes générations s'ouvrent aux influences étrangères, notamment en partant étudier aux États-Unis ou en Europe, et le nombre de mariages mixtes est en forte hausse, prenant à contre-pied le mythe d'une nation fondée sur la pureté du sang. Petit à petit, la Corée s'ouvre au monde et le gouvernement met en place des mesures volontaristes pour mieux accueillir les "étrangers". Mais les vieux réflexes d'une "Corée barricadée" font toujours recette à la télévision.
     
  2. oliv1kenobi

    oliv1kenobi Membre Silver

    Inscrit:
    10 Août 2009
    Messages:
    140
    Localité:
    Ha Long Bay, Vietnam
    Ratings:
    +2 / -0
    Je pourrais parler de l'occidental tourne en bourrique par une sud coréenne, mais bon. Je ne m'y abaisserais pas.

    Enfin, il faut bien rejeter les maux d'un pays sur quelqu'un.....
     
  3. JEJE

    JEJE Dieu créateur

    Inscrit:
    17 Juillet 2010
    Messages:
    2 132
    Localité:
    马赛郊区
    Ratings:
    +976 / -20
    Est ce qu'un latino est inclus dans l'appellation "blanc"?
     
  4. huno

    huno Membre Gold

    Inscrit:
    15 Février 2009
    Messages:
    641
    Localité:
    Dalian - 大连
    Ratings:
    +10 / -0
    C'est vrai que les coréens vivent dans un monde à part, un peu comme les japonais. Les coréen se mélangent très difficilement, et il y a quelque année les gens avaient du mal à accepter qu'un étranger puisse très bien parler coréen (c'est toujours le cas d'ailleurs). D'où des réactions complètement débiles parfois, de certaine personne à qui vous parlez en coréen, qui vous regardent complétement perdue en pensant que vous leur parlez un anglais qu'ils ne comprennent pas.

    Bref des fois c'est vraiment agaçant ce sentiment du Han ou leur Wuri (le "nous" nationaliste) à tout bout de champ. Ce n’est pas étonnant pour la fécondité, les coréens sont des vrais bébés. Autant on a l'impression que la plus part des chinois qui ont la 30aine ont une mentalité d'enfant de 12ans autant ils savent ce qu’ils veulent et ne perdent pas de vue le faite de vouloir fonder une famille (après pas mal dérive mais c'est un autre problème). Mais les coréen ce sont juste des enfants, même entre très bon pote ils ne parlent pas d'amour "oh arrête ca m'dégoute, la honte" qui vont dire en frissonnant, de même on voit rarement 2 mecs discuter dans un café parce que ça fait gay et c'est la honte aussi... les café c’est pour faire une date et les potes c’est pour boire et vomir en club, point barre. bref je vais m’arrêter la finalement je pars en coup de gueule et en ras le bol de leur connerie.

    A tous les coréens : Assumez le faite d'être des hommes, le fait de faire partie d'un monde ou être coréen n'est pas être une élite, et vous arrêterez de voir les étrangers comme des extraterrestre qui volent leur femme !
    (les chinois ont une bonne raison de pas aimer ça, pas assez de candidates)
     
    #4 huno, 15 Juin 2012
    Dernière édition: 15 Juin 2012

Partager cette page