Le premier ministre japonais prie au sanctuaire Yasukuni, Pékin et Séoul s'indignent

  • Auteur de la discussion katsudon
  • Date de début
katsudon

katsudon

Membre Platinum
26 Nov 2006
310
Ratings
96
73
Hangzhou
#1
Voila qui va donner, s'ils en manquaient encore, d'authentiques raisons aux Chinois de détester un peu plus les Japonais.

Du pain béni pour Xi et son Big Band.

http://www.lemonde.fr/japon/article...r-le-sanctuaire-yasukuni_4339881_1492975.html

[...[Shinzo Abe] n'a jamais caché son souhait de revoir la déclaration Murayama de 1995 présentant les excuses du Japon pour les souffrances infligées à de nombreux pays « par le joug coloniale et l'agression ». En avril 2013, évoquant cette déclaration, il avait affirmé au Parlement que « la définition de ce qui constitue une « invasion » doit encore être établie par le monde universitaire ou la communauté internationale ».]

Alors Shinzo, pour t'expliquer, c'est par exemple quand le Japon décide unilatéralement de s'emparer d'une partie d'un autre pays sous le seul prétexte que l'herbe y est plus verte. Ca, ca constitue une invasion. Un petit retour sur les bancs de l'école? Un dictionnaire pour Noel?

[ « Les évènements survenus entre les nations diffèrent selon le côté que vous choisissez pour les observer », avait-il ajouté avant de quelque peu nuancer ses propos face aux critiques émises.]

Tout a fait. Ce qui a malencontreusement été pris pour de la prostitution forcée par les Chinois et les Coréens était en fait un club de rencontre, créé à l’initiative de la section matrimoniale du 57eme régiment d'infanterie Nippon!

Ah ces politiques! Des vrais clowns!