1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Le Premier ministre chinois présidait son dernier Davos

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 12 Septembre 2012.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 948
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    LE POINT - 11 septembre 2012

    Le Premier ministre chinois présidait son dernier Davos avant le congrès du Parti communiste, prévu à la mi-octobre. Ses principales annonces.


    C'est un Premier ministre ragaillardi et confiant, alors que Pékin bruit de rumeurs sur la succession à la direction du régime chinois, prévue le mois prochain, qui est apparu mardi soir devant le parterre international du sixième forum de Davos, organisé en Chine. "Certains ont des doutes sur notre stabilité économique, mais j'ai la certitude que la Chine parviendra à stabiliser son modèle de développement et que l'objectif de 7,5 % de croissance pour cette année sera atteint", a-t-il annoncé d'emblée.

    Insistant sur le fait que l'État chinois avait de l'argent, Wen Jiabao a indiqué que le gouvernement allait consacrer 100 milliards de yuans (environ 8 milliards d'euros) aux ajustements nécessaires. C'est beaucoup moins que le plan de relance de 4 000 milliards de yuans (536 milliards d'euros à l'époque) qui avait été mis en place à l'automne 2008, en réponse à la crise financière internationale. Ces liquidités avaient été injectées pour l'essentiel dans de grands projets d'infrastructure au nord et à l'ouest de la Chine. Elles ont permis de maintenir un taux de croissance très élevé ces trois dernières années (entre 9 et 10 %), mais créé de l'inflation et une flambée de la corruption.

    Transformation du mode de croissance

    La hausse des prix a été jugulée cette année (malgré une reprise en août en raison des intempéries) et, cette fois, le Premier ministre a souligné que sa priorité était la transformation du mode de croissance chinois. Le mouvement, amorcé depuis trois ans, vise à faire passer le pays le plus peuplé de la planète d'un modèle de développement basé sur les exportations et l'investissement étranger à une répartition plus équilibrée et durable toujours appuyée sur les exportations (qui constituent encore le tiers des revenus de l'économie chinoise) et les investissements, mais aussi sur la consommation intérieure (qui représente actuellement 36 % du PIB et augmente d'environ 12 % par an).

    La crise de la dette s'est traduite par une baisse de la demande des pays européens, des États-Unis et du Japon, confortant les autorités chinoises dans l'idée de la nécessité de cette transformation structurelle. Mais les exportations chinoises continuent cependant à bien se porter (+ 9,2 % au cours du premier semestre, soit plus de 1 000 milliards de dollars de revenus depuis le début de l'année). De nouvelles routes commerciales (Sud-Sud) se sont confirmées ces derniers mois entre la Chine et les pays émergents, ainsi que plus globalement avec l'Asie du Sud-Est, l'Afrique et l'Amérique latine.

    Paraissant en meilleure forme et plus détendu que lors des forums précédents, dont il saisissait l'occasion depuis 2007 pour annoncer les grands axes de sa politique économique, le Premier ministre Wen Jiabao faisait sa dernière apparition devant les hommes d'affaires internationaux. À la mi-octobre, lors du 18e congrès du Parti communiste, il devrait remettre sa casquette de numéro trois du régime à son successeur, dont le nom n'est toujours pas confirmé. Puis en mars prochain, à l'issue de la session annuelle de l'Assemblée, il prendra définitivement sa retraite, quittant à ce moment-là son poste de Premier ministre.




     

Partager cette page