1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Le Point condamné pour un article sur les immigrants chinois

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Panda Rebel, 25 Janvier 2014.

  1. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 668
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 338 / -18
    J'avais pourtant bien precise dans mon post que c'etait plus un groupe "culturel" qu'uniquement un groupe ethnique ou vestimentaire, mais bon. Je n'avais pas dit non plus que le probleme se resumait au style vestimentaire, mais plutot que le style vestimentaire permettait d'identifier ces personnes au dela des considerations ethniques qui leurs sont generalement associees a tort. Ca n'a donc pas grand chose a voir.

    C'est pas grave, je ne m'attends pas a faire consensus de toutes facons, chacun lit ce qui l'interesse dans un texte et interprete a sa sauce dans tous les cas.

    D'autre part, comment reglerais tu le probleme dans ce cas puisque tu dis qu'il aurait ete plus simple de le regler ?
    Je serais curieux de voir quelle solution concrete pourrait etre envisageable dans un tel cas. Pour ma part, meme en reflechissant bien, je n'en vois aucune la tout de suite, hormis celle de la derision qui, comme quelqu'un l'a souligne justement dans l'autre sujet, ne serait probablement pas super efficace.

    Pour ma part, je ne suis ni dans un camp ni dans l'autre, du moins j'ai ete successivement dans a peu pres tous les camps... La plupart de mes amis recents etaient justement le genre de personnes que j'ai decrites, ca ne m'empeche pas de m'etre bien marre avec eux et de les trouver super sur beaucoup de points. Ils restent mes amis. Simplement j'ai pu voir ce qu'ils faisaient en bande d'une part, je connais un peu leur sens moral d'autre part et enfin je sais ce qu'ils font actuellement (la moitie est passee par la case prison pour des cambriolages, vols, aggressions et braquages, seuls 4 s'en sortent bien dans la vie a ma connaissance sur un groupe d'environ 25 potes).
    Quand je compare avec les autres groupes d'amis que je connais, je ne retrouve simplement pas ni ces comportements en groupe ni ces parcours, ou en tout cas pas dans des proportions aussi importantes.
    Ca c'est pour mon experience personnelle en tout cas qui n'a pas forcement valeur d'universalite.

    Mais cela dit ce n'etait pas mon propos a la base. Je disais simplement que les gens avaient fini par l'amalgame entre ces personnes et les personnes d'origine maghrebines et africaines, expliquant peut etre les problemes de racisme auxquelles elles sont confrontees aujourd'hui. Alors qu'il y a pourtant des personnes de toutes origines dans ces groupes, nous on avait bien un roux, des portugais, polonais, italiens, c'est pour dire... ;)


    Le mieux serait peut etre qu'aucun des deux ne soit penalise et que l'Etat et la justice n'interviennent pas dans ce genre de conflits steriles. Interdire les gens d'exprimer des pensees odieuses ne les empechera pas de les penser et de les transmettre a leur entourage dans la conversation quotidienne. Croire qu'on peut faire disparaitre le racisme par la loi est, a mon sens en tout cas, une utopie complete pour cette raison. Sans compter le fait que ce soit potentiellement contre productif a terme, les gens finissant par se radicaliser lorsqu'on leur interdit de s'exprimer pour des raisons qu'ils trouveront, eux, illegitimes.
    Le plus simple est d'en rire et de tourner gentiment en derision celui qui emet le propos moisi. Et 10 minutes plus tard tout le monde aura deja oublie.
     
    • J'aime J'aime x 2
  2. Ludovico

    Ludovico Dieu créateur

    Inscrit:
    9 Juin 2010
    Messages:
    3 993
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +1 415 / -11
    Afin de poser les règles d'un débat serein je te dirais que c'est un très bon principe Dui, j'irais même plus loin, pourquoi vouloir obtenir un consensus ? il n'y a pas de mal a avoir un point de vue différent, à part peut être pour ceux qui veulent absolument avoir raison, prennent le débat comme un obligation de prouver à l'autre partie que celui-ci est absolu. Je pense que nous sommes, ici, tous au dessus de çà. J'ai toujours préféré rester dans la neutralité, mettre mes émotions de coté quand il sagit d'un sujet aussi grave, evité de faire des allégations trompeuses au sujet des autres participants, il n'empêche que chaque point de vue peut être discutable par les faits qu'il avance.

    Pour en revenir à la description que tu donnes sur le premier post du "racisme anti blancs" (cf post 13), en effet, la conclusion que tu en fais ci-dessus est ce que j'ai pu comprendre, il n'en reste pas moins que je la trouve maladroite, le groupe culturel n'est que le résultat d'un problème d'exclusion, la partie emergente de l'iceberg, les gens se sentant exclus, en perte de repères, se réunissent sous une même banière, il y a donc un problème plus profond à regler.

    Non j'emettais l'opinion qu'il serait facile de regler ce problème si il ne tenait qu'à cet aspect "culturelle"... vestimentaire pour reprendre tes mots... il n'y aurait alors qu'une dimension à ce problème, hors chacun de nous sait qu'il en est autrement.

    Des pistes:

    - Eviter autant qu'il se peut l'exlusion sociale, culturelle, du travail, scolaire...

    - Avoir un système général éducationnel qui intègre une dimension civique et humaniste plus importante:

    Qu'elle est ma place dans cette société ? qui suis-je et qu'est-ce que je peux lui apporter ? sont des questions importantes a intégrer tôt dans l'éducation afin de donner les meilleurs chances de choisir son avenir. Tout le monde n'ayant pas la chance d'avoir une éducation parentale qui intègre ces principes, il serait donc bon que l'etat épaulé d'une commission controlée par le public et ayant un pouvoir décisionnel prennent le relais afin de renforcer l'appartenance à un groupe, invitant ainsi les personnes de ce groupe a réflechir sur leur choix de vie, se responsabiliser, comprendre ses besoins ses envies et ainsi limiter l'assistance sociale futur et ne pas, par habitude, devenir un "assisté".


    Il est donc bon de s'interesser à ces quatre personnes et de mettre l'accent sur ce qui les a aidé a ne pas tomber dans ces travers...



    Sans essayer d'empêcher le racisme par la repression, il est toujours nécéssaire, et ceci dans n'importe quel système, de mettre des limites. C'est limites, pour qu'elles prennent un sens humaniste et égalitaire doivent impérativement se baser sur des lois qui seront appliquées à un ensemble.

    Comme je le disais précédemment, et c'est qui me fait réagir sur ce post, c'est l'utilisation de ce phénomène à des fins commerciales, à un système de pensé et d'action... alors que les parties impliquées ne devraient pas faire l'objet d'un jugement par le public... Du moins la redondance de ce type d'article (racisme: arabe, noir, anti blanc... les chinois n'était que la suite logique) montre bien comment notre système fonctionne, aucune analyse sur le fond du problème, ne se basant sur ce qui "semble" être réelle pour un ensemble, construisant ainsi un consentement de la population sur la condition des chinois ainsi que sur celle de la liberté d'expression...

    Si tu aimes Orwell je te donne ce lien sur les faits lors de la publication de la ferme des animaux, tu verras que çà n'a pas beaucoup changé depuis cette époque, que le controle des medias reste le même, utilisant des termes qui reviennent constament.

    Le racisme n'a d'égal que le credit qu'on lui prête... ceci sous n'importe quelle forme.

    Bonne journée à toi.
     
    #22 Ludovico, 26 Janvier 2014
    Dernière édition: 26 Janvier 2014

Partager cette page