[LE MONDE] 4 Mars 2014

  • Auteur de la discussion Orang Malang
  • Date de début
1
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
18 586
Ratings
10 637 2
198
常熟,江苏
#1
La Chine tiraillée entre le principe de non-ingérence et son alliance avec Moscou

Extrait de l'article :

L'ambassadeur de Chine aux Nations Unis, Liu Jieyi, a réitéré lundi 3 mars lors d'une réunion d'urgence à l'ONU, que son pays avait toujours « respecté le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures des pays et accordait une importance majeure au respect de l'intégrité territoriale de l'Ukraine », laissant penser que la Chine est en train d'évoluer vers une position un peu plus ferme à l'égard de Moscou que ne le laissaient entendre jusque-là les déclarations officielles. L'agence Chine nouvelle a précisé toutefois que Pékin se tiendrait dans une position de « stricte neutralité ».

-----

Pollution en Chine : les dégâts du développement sale


Extrait de l'article :

Lundi 3 mars, les habitants de Pékin se sont de nouveau réveillés dans une ville plongée dans un smog opaque. En quelques années, le masque antipollution est devenu l'attribut du citadin chinois, effaçant la photo-souvenir des milliers d'ouvriers qui arpentaient autrefois, à vélo, les larges avenues de la capitale.

La Chine s'est développée. De façon spectaculaire. Mais ce succès – envié par les pays les plus pauvres et par les pays industrialisés en panne de croissance – butte aujourd'hui sur une réalité que les autorités ne peuvent plus ignorer : la pollution au cœur des villes donne un goût amer à cette expansion. En quelques décennies, le pays s'est hissé au rang de deuxième puissance économique mondiale, mais aussi de premier pollueur.


-----

« Téléphone maison » à Pékin

Extrait de l'article :

Son nom ne pourrait pas être plus explicite : COS, pour China Operating System, sera le système d'exploitation des ordinateurs chinois. C'est du moins le souhait des autorités de Pékin, soucieuses, comme le précisait un communiqué publié lors du lancement du COS, mi-janvier, de « briser le monopole étranger dans le champ des logiciels d'infrastructures ».

L'Académie des sciences chinoise, chargée du développement du COS, cite nommément les trois géants qui dominent la « planète des OS » – Microsoft, Apple et Google – et affiche ses ambitions : « La Chine va ouvrir une nouvelle ère dans les appareils intelligents. »


-----

En Chine, la double peine des « poumons noirs » du Henan

Extrait de l'article :

C'était le milieu des années 1990, la Chine des réformes. Liu Changxia et les autres hommes du village de Qinggou sentent qu'il est « temps de sortir de chez soi ». La ferme ne rapporte rien, il y a des familles à soutenir, des enfants à élever. Tout le pays parle de développement économique. Dans la province rurale du Henan (centre-est), riche en charbon, les hommes en âge de travailler n'ont guère le choix. Les options sont limitées pour la main-d'œuvre peu qualifiée. Il leur faut descendre à la mine. Ils le paieront de leurs poumons.

-----

Lien : http://pan.baidu.com/s/1mg4rZIg
Mot de passe : 1q82