1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Le FMI met en garde la Chine sur sa vulnérabilité financière

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Yiwu, 16 Novembre 2011.

  1. Yiwu

    Yiwu Membre Gold

    Inscrit:
    16 Février 2007
    Messages:
    293
    Localité:
    Yiwu
    Ratings:
    +10 / -1
    La Chine s'expose à des bulles spéculatives et ses banques commerciales pourraient accuser un effondrement systémique si le pays était frappé par un choc combiné sur le crédit, l'immobilier, les changes et les taux, met en garde le Fonds monétaire international.Mais Pékin peut contenir ces risques en libéralisant ses marchés financiers pour accorder plus d'autonomie aux investisseurs, aux banques commerciales et à la banque centrale, précise le FMI dans ce qui constitue son premier rapport jamais rendu sur le système financier chinois.Ce rapport, complété en juin et publié mardi, contient 29 recommandations clés. Il n'anticipe pas de désastre imminent mais recommande à la Chine d'agir rapidement."La configuration actuelle de politiques financières encourage une épargne importante, des niveaux structurellement élevés de liquidités et le risque marqué de mauvaises affectations du capital et de bulles d'actifs, en particulier dans l'immobilier", écrit le FMI.Le Fonds dit avoir pratiqué en collaboration avec la banque centrale chinoise et les autorités locales de régulation des tests de résistance sur 17 banques représentant 83% du système bancaire commercial chinois.Ces tests révèlent que, dans le cas d'un scénario de chocs sévères et multiples sur l'économie, l'équivalent d'environ 20% des actifs bancaires chinois affichent des ratios de fonds propres inférieurs au minimum de 8% exigé par les régulateurs.Le FMI précise que le scénario retenu postule une croissance annuelle de 4%, contre 9,1% l'an au troisième trimestre, une croissance d'environ 10% de la masse monétaire M2, une chute des prix de l'immobilier de près de 26% et une variation des taux de dépôt et de prêt de 95 points de base.Les banques chinoises devant subir tous ces chocs simultanément pour risquer un effondrement systémique, le FMI se montre plutôt optimiste sur leur niveau de résistance."Les principaux indicateurs de liquidité du secteur bancaire semblent sains", écrit le FMI, ajoutant que les banques bénéficient aussi, grâce aux énormes dépôts chinois, de vastes réserves de financements stables et de faible coût.Koh Gui Qing; Natalie Huet pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

     
  2. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 042
    Ratings:
    +1 107 / -17
    En meme temps, il n'y a pas beaucoup de pays qui resisteraient a une telle attaque combinee...
    Du grand n'importe quoi, le FMI qui pousse sa politique de misere avec des arguments bidons.
     
  3. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    C'est ça qu'est bon : la population a peur d'investir ; elle épargne ; l'épargne est investie par les banques et le gouvernement.
    "N'investissez pas ! On le fera pour vous..."

    @Xiaohai : tu crois qu'un choc ne touche qu'une partie de l'économie ?
     

Partager cette page