1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Le chinois Fosun négocie son entrée dans la Compagnie des Alpes

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 4 Juin 2016.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 948
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    LE MONDE du 3 juin 2016

    Un an après avoir obtenu les clés du Club Méditerranée, Guo Guangchang reste attiré par la France. Fosun, le conglomérat contrôlé par le milliardaire chinois, est en négociations en vue de prendre une participation, de l’ordre de 10 % à 15 %, dans la Compagnie des Alpes, indiquent des sources concordantes. Le « Warren Buffett chinois » deviendrait ainsi l’un des principaux actionnaires de la société qui exploite onze des plus fameux domaines skiables français (Tignes, Val d’Isère, Les Arcs, les Deux Alpes, etc.), ainsi que le Parc Astérix, le musée Grévin, ou encore le Futuroscope de Poitiers.

    Au moment où AccorHotels cherche à freiner les appétits d’un autre investisseur chinois, les tractations engagées avec Fosun sont, elles, totalement amicales. Depuis plus d’un an, le PDG de la Compagnie des Alpes, Dominique Marcel, cherche un ou des partenaires pour muscler son capital et accélérer le développement international de l’entreprise. « Nous avons des contacts avec divers groupes, pas seulement chinois, assure-t-il. Les discussions sont désormais plus approfondies, et j’aimerais aller vite. L’entreprise étant cotée, nous avons tout intérêt à organiser cette recomposition du capital plutôt que de nous retrouver avec un actionnaire rampant. »

    Des divers candidats en lice, Fosun est celui avec lequel les pourparlers sont les plus avancés, précise un proche du dossier. Ses dirigeants ont déjà rencontré ceux de la Caisse des dépôts, actionnaire de référence avec 40 % du capital.

    http://pan.baidu.com/s/1kUYWr7D
     

Partager cette page