1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

"Le Chengdu d’aujourd’hui est le Shanghai d’il y a cinq ans"

Discussion dans 'Informations Chine' créé par lafoy-china, 24 Mar 2015.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre du personnel

    Inscrit:
    8 Mar 2009
    Messages:
    9477
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing

    candelon.jpg

    Si sa croissance connait un ralentissement, la Chine n'a pas dit son dernier mot. La deuxième puissance mondiale ne cesse de "bouger". Elle est dotée de capacités d'adaptation qui lui permettent de résister aux crises, grâce notamment à des entreprises aux structures souples. Le défi pour Pékin aujourd'hui: développer et parachever sa troisième phase économique, celle de l'innovation, juge François Candelon, directeur associé senior du Boston Consulting Group (BCG) basé au bureau de Shangaï.

    La Tribune - Le ralentissement économique inquiète-t-il les entreprises chinoises?

    François Candelon.
    Il faut préciser que ce ralentissement est relatif et il ne faut pas oublier que l'objectif de la Chine aujourd'hui est d'avoir une croissance soutenable. Cela passe par la nécessité de se focaliser sur des indicateurs comme la création d'emplois et le taux de chômage, plutôt que sur la croissance à tout prix. Les investissements s'orientent vers la lutte contre la pollution et en faveur de la sécurité alimentaire, des problématiques très importantes aux yeux de la population.

    Bien sûr, malgré cela, ce ralentissement inquiète la population: 10 % de croissance ne peut pas être un objectif pérenne et chacun le comprend aujourd'hui.

    Suite de l'interwiew >>>


    Source : LA TRIBUNE

     
    • Informative Informative x 1
  2. GuYong

    GuYong Alpha & Oméga

    Inscrit:
    26 Oct 2009
    Messages:
    4754
    Localité:
    ZheJiang
    Bonjour Lafoy,

    Bel article, merci!

    Un point quand meme, qui pour moi me parait erronne: "Les dirigeants chinois ont une manière de dire les choses, une absence de complaisance vis-à-vis d'eux-mêmes. Ils vont nommer les choses et citer les problèmes sans se voiler la face, car les nommer c'est les caractériser pour pouvoir s'y attaquer, ce qui leur permet de progresser."
    ..Hum.. d'experience c'est plutot le contraire.. Un probleme qui n'est pas nomme/pas vu, n'existe pas, et c'est source de la plupart des problemes manageriaux en Chine Mainland. #mei_guanxi
     
    • Like Like x 1
    #2 GuYong, 25 Mar 2015
    Dernière édition: 25 Mar 2015
  3. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2121
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Oui, tout à fait vrai!!! De plus, si le problème n'a aucune incidence majeure dans la plus part des cas n'est pas réglé...
     
    • Like Like x 1
    • Bad Spelling Bad Spelling x 1
  4. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre du personnel

    Inscrit:
    8 Mar 2009
    Messages:
    9477
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Bonjour Guyong & Cyril
    Merci
    Ces problemes sont clairement evoques et mis en avant dans le nouveau livre du president XI JINPING

    " L' Approfondissement global de la reforme " 252 pages en francais 120 Y . ISBN 978-7-119-09089-4

    Le president XI souleve dans de nombreux chapitres issus de ses discours , les difficultes rencontrees a ce sujet et les amorces de solutions envisagees .

    La tache est immense de ses propres mots ...
     
    #4 lafoy-china, 25 Mar 2015
    Dernière édition: 25 Mar 2015

Partager cette page