1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Le 5eme joueur de foot le plus payé au monde à Guangzhou

Discussion dans 'Petites annonces Canton & Shenzhen' créé par hu_adrian, 3 Juillet 2011.

  1. hu_adrian

    hu_adrian Membre Bronze

    Inscrit:
    4 Février 2011
    Messages:
    129
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +0 / -0
    [h=2]Un club chinois vient de faire de Dario Conca le 5e joueur le mieux payé au monde avec un contrat de 26 millions d'euros sur deux ans et demi. Le Guangzhou Evergrande ne veut, ni plus ni moins, que devenir le "Chelsea de l'Asie". La Chine va-t-elle devenir le nouvel Eldorado du ballon rond?[/h] "Quand la Chine s'éveillera, le monde tremblera" avait prédit Napoleon. Si l'Empereur ne parlait pas de football, sa vision colle aujourd’hui parfaitement au transfert conclu samedi par le Guangzhou Evergrande. Quand l'Empire du Milieu (et ses milliardaires) s'immisce pour de bon dans l'empire du ballon rond, c'est toute la planète football qui est secouée. L'inconnu leader du championnat chinois vient en effet d'enrôler l'Argentin de Fluminense Dario Conca (28 ans), qui n'a jamais représenté l'Albiceleste dans sa carrière, pour 6,5 millions d'euros avec à la clé un contrat de 26 millions sur deux ans et demi, soit presque 900 000 euros par mois.
    [​IMG]
    Cette folie à environ 10,6 millions par an fait de lui le cinquième joueur le mieux payé au monde derrière Cristiano Ronaldo (12), Wayne Rooney (11,5), Lionel Messi (11) et Yaya Touré (10,8). Une offre que le milieu offensif de 28 ans, élu meilleur joueur du championnat brésilien en 2009 et 2010, a dit "ne pas pouvoir refuser". Même son entraîneur Abel Braga comprend son choix. "Il avait déjà refusé deux fois une proposition des Chinois. C'est une offre importante qui le mettra, lui et sa famille, à l'abri financièrement pour le reste de sa vie. Les gens doivent comprendre", explique-t-il alors que de nombreux supporters du club de Rio l'ont imploré de rester.


    D2 et matchs truqués


    Avec ce transfert, l'obscur Guangzhou Evergrande fait un premier pas dans la lumière. Il y a un an et demi, le club était pourtant relégué en D2 suite à une affaire de matchs truqués. C'est à ce moment là que le groupe Evergrande, spécialisé dans le l'immobilier, a décidé de le reprendre pour en faire "le Chelsea d'Asie en cinq ans". A sa tête, un certain Liu Yongzhuo, âgé de 31 ans. Sur son banc, un Sud-Coréen (Lee Jang-Soo). Et sur le terrain, des Chinois comme Su Xiang, passé par le PSV Eindhoven mais aussi, déjà, des Brésiliens comme l'attaquant de l'Atletico Mineiro Muriqui, recruté il y un an à la barbe des clubs européens. Et désormais le 5e joueur le mieux payé au monde.
    Cette arrivée annonce-t-elle d’autres renforts de premier choix pour le championnat chinois ? Sans doute, même si le pays n’aura jamais suffisamment d'attrait pour les Messi et autres Cristiano Ronaldo, en tout cas, pas avant leur retraite du football européen, et encore. Mais si d’autres mécènes investissent dans le football chinois comme à Guangzhou, il n’est pas impossible de voir débarquer dans les années à venir, des "pré-retraités" comme c’est le cas aujourd’hui au Qatar, aux Emirats arabes unis ou dans le club russe d’Anji Makhachkala de Roberto Carlos. Les millions chinois semblent à même de faire oublier le mal du pays et la faiblesse de son football à bon nombre de joueurs...
     

Partager cette page