L'Alchimiste de Paulo Coelho

minh

Archange
29 Mar 2008
1 608
54
93
46
Paris
alchimiste.jpg
L'Alchimiste de Paulo Coelho raconte le voyage d'un berger espagnol a travers l'Egypte.

Apres avoir fait plusieurs fois le meme le reve "un tresor se trouve au pied des pyramides d'Egypte", il decide de tout quitter et d'y aller.
En chemin, il va comprendre ce qu'est l'Ame du monde et trouver sa Legende Personnelle.

Si je vous en parle, c'est que ce livre a change ma vie.
La premiere fois que je l'ai lu, je l'ai devore en une journee et je l'ai relu plusieurs fois depuis.
Aujourd'hui, il est sur ma table de chevet et je relis des passages de temps en temps avant de m'endormir.

extrait:
"Cet homme aussi a toujours voulu voyager, quand il etait enfant. Mais il a prefere acheter une petite carriole pour vendre du pop-corn, amasser de l'argent durant des annees.
Quand il sera vieux, il ira passer un mois en Afrique.
Il n'a jamais compris qu'on a toujours la possibilite de faire ce que l'on reve"

Ca doit faire tilt a certains non ? :)

Ce qui m'etonne c'est que dans mon entourage, is ont tous trouve ce livre tres banal et...ca n'a pas fait tilt quoi.

Est-ce que quelqu'un a lu ce livre ?
Qu'en avez vous pense ?
 
Dernière édition:

Zovitch

Membre Gold
02 Avr 2008
239
0
61
Shanghai
Je l'ai lu et je reconnais que c'est un tres tres bon livre, mais dans le meme genre je prefere quand meme Le petit prince de St-Ex. Faudrait que je le relise quand meme...
 

minh

Archange
29 Mar 2008
1 608
54
93
46
Paris
J'ai relu Le Petit Prince tres recemment et j'avoue que quand il parle "des grandes personnes" je trouve ces passages tres justes.

Par contre, je trouve que ca reste plus naif que l'Alchimiste quand meme.
La au moins, on a une aventure, une quete et des rebondissements.
Alors que dans le Petit Prince c'est plutot une serie de metaphores selon moi.

Et puis je me suis senti proche du heros, c'est comme si le livre m'etait destine et que l'auteur me parlait directement: les signes, la legende personnelle, l'Ame du monde,...
 

aclertant

Membre Bronze
03 Mar 2008
1
0
29
Bienvenue au club ;o)

Idem sauf que j'ai lu tous les livres de Paulo et que mon prefere est "Le manuel du guerrier de la lumière" (telechargeable gratuitement ;) qui va te plaire mais qui n'est pas vraiment un livre mais plutot un receuil...

Ps: les trois derniers livres (11 minutes, zahir, portobello) de Paulo mon tres tres tres fortement decu ! L'auteur profite de son succes et est tomber dans une logique commerciale.
 

societehk

Membre Gold
02 Mai 2007
277
1
58
Hong Kong
www.societehk.com
Bonjour,

Pour change de mes interventions concernant le juridique et le fiscal à Hong Kong, je me permets de vous recopier la première partie de ce livre que je trouve très belle:

"L'alchimiste prit en main un livre qu'avait apporté quelqu'un dans la caravane. Le volume n'avait pas de couverture, mais il put cependant identifier l'auteur : Oscar Wilde. En feuilletant les pages, il tomba sur une histoire qui parlait de Narcisse.

L'alchimiste connaissait l'histoire de Narcisse, ce beau jeune homme qui allait tous les jours contempler sa propre beauté dans l'eau du lac. Il était si fasciné par son image qu'un jour, il tomba dedans et s'y noya. A l'endroit où il était tombé, naquit une fleur qui fut appelée narcisse.

Mais ce n'était pas de cette manière qu'Oscar Wilde terminait l'histoire.

Il disait qu'à la mort de Narcisse, les Oréades, divinités des bois, étaient venues au bord de ce lac d'eau douce et l'avaient trouvé transformé en urne de larmes amères.

Pourquoi pleures tu?
Je pleure pour Narcisse.

Voila qui ne nous étonne guère. Nous avions beau être toutes constamment à sa poursuite dans les bois, tu étais le seul à pouvoir contempler de près sa beauté.

Narcisse était donc beau?
Qui, mieux que toi, pouvait le savoir? C'était bien sur tes rives tout de même qu'il se penchait chaque jour!

Je pleure pour Narcisse, mais je ne m'étais jamais aperçu que Narcisse était beau. Je pleure pour Narcisse parce que, chaque fois qu'il se penchait sur mes rives, je pouvais voir, au fond de ses yeux, le reflet de ma propre beauté."

---

Bonne lecture!

Eric
 

minh

Archange
29 Mar 2008
1 608
54
93
46
Paris
C'est particulierement cette phrase du livre qui m'a marquee:
« Quand on veut une chose, tout l'Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve. »

C'est ca qui m'a fait tout quitter en France et tenter ma chance a Hong Kong.
« Personne ne peut fuir son coeur. C'est pourquoi il vaut mieux écouter ce qu'il dit »

De ces autres livres, je n'ai lu que "le Pelerin de Compostelle" et "la 5e montagne".
Et c'est vrai que ca ne m'a pas autant emballe que l'Alchimiste.

D'ailleurs, ce bouquin a ete ecrit en 1988, c'est donc son 20e anniversaire :)


Au fait, je peux le telecharger ou "Le manuel du guerrier de la lumière" ?
 

Jean7

Alpha & Oméga
28 Juin 2007
3 248
1 411
173
Mais faut-il en déduire, lorsque l'univers ne semble pas décidé à nous aider, que nous ne voulons rien ?

Et lorsque l'on ne veut rien, est-ce nécessairement le signe que l'on a tout ?

Y a-t-il un connaisseur du bouddhisme dans la salle pour confirmer ? On m'a dit un jour que le désir doit être considéré comme la cause de tous les malheurs.

Alors la lecture de l'Alchimiste, pour une personne imprégnée de phylosophie bouddhiste, qu'est-ce que ça donne ?
 

minh

Archange
29 Mar 2008
1 608
54
93
46
Paris
Mais faut-il en déduire, lorsque l'univers ne semble pas décidé à nous aider, que nous ne voulons rien ?

Et lorsque l'on ne veut rien, est-ce nécessairement le signe que l'on a tout ?

Sophisme.

« Quand on veut une chose, tout l'Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve. »

Si l'univers ne semble pas décidé à nous aider cela ne veut pas forcement dire que nous ne voulons rien.
Puisque si tu te rends comptes qu'il n'est pas decide a t'aider c'est que tu voulais quelque chose a la base...

"
Et lorsque l'on ne veut rien, est-ce nécessairement le signe que l'on a tout ?
"

Pas forcement, si l'on ne veut rien c'est peut etre parcequ'on a besoin de rien...que ce que l'on a nous suffit.

Je pense que tu te prends la tete pour rien, ecoute simplement ton coeur et tu auras la reponse a tes questions.
 

Jean7

Alpha & Oméga
28 Juin 2007
3 248
1 411
173
Merci.

Mais bien que tes réponses soient frappé au sceau du bon sens commun, elles me semblent incomplètes.
Si l'on ne place pas le désir comme moteur de sa vie, qu'apporte l'Alchimiste ? Après tout, cela n'a rien d'universel que de donner une telle importance au désir.

D'autre part, le fait de ne pas avoir de volonté ne condamne absolument pas à être insensible à ce qui est bon et donc à cette conspiration de l'univers que décris Cohelo.
Dans l'Alchimiste, l'univers a particulièrement gâté le héros puisqu'il lui a même offert le désir par le rêve qui a initié sa quête.
 

minh

Archange
29 Mar 2008
1 608
54
93
46
Paris
Comme dit le heros:
"Le destin (ou l'Univers je ne sais plus) recompense genereusement celui qui suit sa Legende Personnelle"

J'ai malheureusement prete mon bouquin et je ne pourrais pas le citer mais il y a dedans un personnage important qui est le vendeur de cristal.

A un moment, il dit quelque chose comme ca ou a peu pres:
"
Je voyais les magasins des autres devenir plus grands et avoir plus de clients, alors que ma boutique restait modeste.
Au fil du temps, je pensais que j'etais un mauvais vendeur mais en fait, je me suis apercu que ma boutique avait exactement la taille que je voulais.
Si elle etait plus grande, j'aurais plus de travail a fournir mais la, je gagne suffisament pour vivre la vie que je veux sans etre dans le besoin.
"

Ce personnage reve d'aller a la Mecque mais il sait qu'il n'ira jamais car c'est ce reve qui le maintient en vie si l'on peut dire.

Chacun vit sa Legende Personnelle selon sa propre voie, l'important est d'ecouter son coeur et de savoir ce que l'on veut.

Par contre, le marchand de pop-corn, celui qui reve de voyager mais qui a decide de devenir marchand de pop-corn en se disant qu'il ira passer un mois en Afrique quand il sera a la retraite, lui n'a pas compris que tout etait possible si on ecoutait son coeur.
 

beannecy

Membre Gold
23 Oct 2005
117
0
61
64
Shanghai (Pudong)
Veronika décide de mourir

Mes préférés dans l'ordre :
'L'alchimiste', 'le Guerrier de lumière' et 'Véronika décide de mourir'.
Véronika ne supporte plus la monotonie de son quotidien, elle décide donc d'y mettre un terme. Sa tentative de suicide ayant échoué, elle se réveille dans un asile de fous... Les fous ne sont souvent pas ceux que l'on croit. L'auteur nous livre ici une réflexion sur le sens de la vie et son importance. Captivant!
J'ai bien aimé cette histoire à paliers, vies sacrifiées, vie contées par des personnages différents. Maria, l'avocate si attachante, Zedka et son hymne à la folie, Eduard qui veut peindre son paradis... la fuite, la grande fuite du temps... j'ai même repensé à L'Éloge de la folie... et l'horrible médecin... j'ai bien cru un instant qu'il allait la tuer pour faire avancer sa thèse.
Finalement le personnage le plus plat c'est Veronika... type parfait de la jeune héroïne comme nous l'on donné les grands tragédiens.
 

minh

Archange
29 Mar 2008
1 608
54
93
46
Paris
Ca m'a l'air bien "le guerrier de lumiere".
"Le manuel du guerrier de la lumière" (telechargeable gratuitement ;) selon aclertant) est il un autre livre ou est-ce le meme ?

Savez vous ou je pourrais le telecharger gratuitement ?