1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La vie d’une mère célibataire (Chinoise)

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Cyril.G, 27 Avril 2012.

  1. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 015
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +394 / -3
    CNTV.cn | 03-08-2012 13:41

    Voir la vidéo : http://fr.cntv.cn/program/24henchine/20120308/114197.shtml


    Etre une mère célibataire est un grand défi partout dans le monde. En Chine, on ne trouve pas de chiffres officiels des mères célibataires. Mais le stigma envers elles existe toujours. Mais dans une société où beaucoup pensent toujours que les hommes soutiennent toute une famille, des changements sont déjà observés. Alors que le monde célèbre la Journée internationale des Femmes, nous allons découvrir comment une mère se débrouille pour gagner du pain et équilibrer la vie et comment c’était impossible pour l’ancienne génération.
    “Guo Chenyu, lève-toi!
    C’est un matin hivernal glacial dans la ville industrielle de Handan de la Province du Hebei. Li Lixia est au beau milieu de son rituel quotidien. La journée commence comme les autres avec un bol de porridge et des morceaux de pomme pour chasser le froid. Avec un cartable plein de livres, la petite fille ne se distingue de la foule d’autres enfants qui se précipitent vers la classe. Mais elle est différente car elle manque de quelque chose, d’un père.
    “C’est une photo pour le certificat de mariage. ”
    Il y a deux ans, son mari s’est rendu au travail et n’est jamais revenu. Il s’est électrocuté lors d’une averse torrentielle et a perdu la vie. Sa fille n’avait que trois ans. Li dit que l’histoire semblait reprendre sur elle.

    Li Lixia

    Mère célibataire
    “A l’âge de trois ans, mon père s’est suicidé en avalant des pesticides. Il était toujours furieux car ma mère ne lui avait pas donné de fils."
    Le stigmate d’être une mère célibataire a été toujours une obsession et une ombre pendant 25 ans. Notamment dans les régions rurales, les mères célibataires sont honteuses et on leur reproche de ne pas pouvoir continuer le lignage d’une famille.

    Li Shu’e

    Mère de Li Lixia
    “J’ai trois filles, mais sans argent. Même mes propres frères et soeurs se sentaient honteux à cause de moi.
    Li Lixia passe 15 heures par jour à gérer les commandes sur sa boutique en ligne. Elle vend des vêtements pour enfants. Au début, elles ne savaient même pas comment utiliser un clavier. Au terme de quelques classes de nuit, elle a su comment s’inscrire et ouvrir un compte sur Taobao, un célèbre marché en ligne chinois. A la fois mère et petite commerçante, elle a trouvé les sources d’espoir et de revenu grâce à la boutique en ligne.

    Li Lixia

    Mère célibataire
    " Sans internet, je n’aurais jamais ma propre boutique. J’aurais été obligée de travailler pour quelqu’un, ce qui signifie qu’il ne serait pas possible pour moi de prendre soin de ma fille. "
    Le soutien d’une famille et la gestion de sa boutique ne sont pas choses légères pour une femme. La mère de Li Lixia s’inquiète pour sa fille.

    Li Shu’e

    Mère de Li Lixia
    “Elle supporte trop de charge toute seule. Si elle trouve un homme qui lui convient, sa vie deviendra meilleure.
    L’idée de remariage est venue , mais Li Lixia écarte ce choix.

    Li Lixia

    Mère célibataire
    “Si je me remarriais, ma vie ne serait pas aussi difficile. Mais cela pourrait blesser ma fille. Il y avait un homme qui m’aimait mais il ne voulait pas accepter ma fille , donc je l’ai refusé."
    Quand sa fille va sur son lit et elle se connecte à internet. Demain sera un autre jour d’incertitudes, mais au moins avec les changements de temps et de technologie, elle n’a pas peur de les affronter.
     

Partager cette page