1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La presse chinoise se déchaîne contre les Occidentaux et le dalaï-lama

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 31 Janvier 2012.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 969
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    LE MONDE du 30 janvier 2012

    [​IMG]
    Le dalaï-lama, ici à Dharamsala le 6 avril 2011, ne s'oppose pas à ce que le Tibet reste dans le giron chinois, contrairement aux affirmations de Pékin, qui l'accuse d'être un dangereux "séparatiste".REUTERS/STRINGER/INDIA



    La presse chinoise a tiré à boulets rouges lundi 30 janvier sur les pays occidentaux, leur reprochant de "travestir les faits", ainsi que sur le dalaï-lama, qu'elle a accusé de "trahir" sa religion, après des manifestations de Tibétains violemment réprimées dans le sud-ouest de la Chine. "Il n'est pas rare que des gouvernements occidentaux ainsi que le soi-disant gouvernement tibétain en exil gonflent et déforment des incidents, a assuré dans un éditorial le quotidien officiel China Daily.Le dalaï-lama trahit sa position religieuse dans les régions à population tibétaine. […] Lui et ses partisans prennent en otage l'intérêt général des habitants de ces régions afin de satisfaire leurs propres intérêts : ceux de la clique des Tibétains en exil."

    Les policiers chinois sont accusés par des associations d'avoir ouvert le feu par trois fois la semaine dernière contre des manifestants dans une région tibétaine de la province du Sichuan, faisant des morts et des dizaines de blessés. Les Etats-Unis se sont dits "très inquiets" par ces violences. Pékin a admis que deux Tibétains avaient été tués, dont l'un abattu par sa police. Le pouvoir communiste a affirmé que les forces de sécurité avaient riposté contre des "gangs" notamment formés de moines, qui auraient saccagé des commerces et attaqué la police.


    "UN MANIPULATEUR"


    Les autorités chinoises ont empêché la presse étrangère de se rendre sur place et ont fortement entravé l'Internet et les communications téléphoniques. "Le dalaï-lama n'est ni plus ni moins qu'un manipulateur représentant le groupe exilé. Pour eux, les gens ordinaires des régions tibétaines ne sont que des outils qu'ils continueront àexploiter, en les exposant même à un plus grave danger", a de son côté jugé le journalGlobal Times. "Dans notre monde actuel, il suffit de quelques extrémistes pour ébranlerune région, il suffit de voir le camp mené par le 'leader spirituel' dalaï-lama, largement soutenu par l'Occident", a ajouté ce quotidien nationaliste.


    Le dalaï-lama ne s'oppose pas à ce que le Tibet reste dans le giron chinois, contrairement aux affirmations de Pékin, qui l'accuse d'être un dangereux"séparatiste". Mais le chef spirituel tibétain, exilé en Inde, a accusé le pouvoircommuniste de "génocide culturel" dans les régions tibétaines. Les Tibétains accusent aussi les Hans, ethnie dominante en Chine, de coloniser inexorablement leur territoire et de faire disparaître leur culture.
     
  2. lucas.

    lucas. Membre Bronze

    Inscrit:
    2 Septembre 2011
    Messages:
    253
    Ratings:
    +0 / -0
    Ha le fameux China Daily...

    Toujours la grande polemique du Tibet.. Entre l'ange de paix et serenite qu'est de dalai-lama presenter par nos chers journaux occidentaux et le mechant demon contre le changement decrit par Pekin, qui est donc cet homme?

    Sans rapport, mais "l'invasion" du Tibet par la super-puissance chinoise, le "genocide culturel", les meurtres... Tout cela me rappel la triste histoire de la communaute amer-indienne.
    Les Etats Unis qui sont "tres inquiets" devrais faire le liens eux aussi, et s'inquieter peut etre un peut plus pour les reserves ou le taux d'alcoolemie, de misere et de delinquance est dans le top 5 mondiale..
     
  3. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    A l'évidence, c'est un bouddhiste, un membre d'un gouvernement en exil, un chef religieux et un homme. La question est dans quel ordre on place ce quarté. Je n'ai jamais réussi à lire de critique convaincante sur le DL, pour moi c'est avant tout un bouddhiste sincère qui essaie de se placer dans une logique aussi universelle que possible.
     
  4. lucas.

    lucas. Membre Bronze

    Inscrit:
    2 Septembre 2011
    Messages:
    253
    Ratings:
    +0 / -0
    Mmm,

    Personnellement je le trouve bien trop "politique" pour un chef religieux.
    Il parcourt le monde en critiquant la maniere de vivre des peuples occidentaux (non pas qu'il n'y ai pas a critiquer, au contraire) et beaucoup boivent ses paroles comme un gourou..

    Si on se penche un peut plus sur le Tibet, je pense pas que le systeme politique de religion que sa sois avant ou apres l'arrive des communiste sois dans une quelconque position pour donner des lecons de morale aux autres.

    Defendre sa culture, oui, la proner devant une foule aveugle, non.

    De plus, je trouve la manipulation (consentie?) des gouvernements occidentaux du Dalai-Lama a des fins politique, si ce n'est carrement propagatrice contre la Chine nauseabonde.
     

Partager cette page