1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La politique de l'enfant unique a rendu les Chinois pessimistes et moins compétitifs

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 16 Janvier 2013.

  1. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    Si ça se trouve c'est déjà ce qui est en train de se passer…
     
  2. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 946
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    Oui, il me semble ...

    J'ai vu un ewok traverser la rue hier, à moitié emballé dans des restes d'emballage de Noël et des rubans comme camouflage ... Sur le moment, j'ai pas percuté, mais ta phrase prend tout son sens désormais ...
     
  3. elmanouch

    elmanouch Demi-dieu

    Inscrit:
    9 Avril 2008
    Messages:
    992
    Localité:
    Shanghai - Jing An
    Ratings:
    +274 / -2
    Pas d'accord... je pense qu'on doit avoir le droit d'avoir autant d'enfants qu'on veut!
    La surpopulation, la surexploitation des ressources, ce sont des problèmes à résoudre par la société mais certainement pas en privant les individus de la plus fondamentale des liberté!
    Exemple, si on change nos habitudes d'alimentation en mangeant moins de viande, on aura moins d'impact sur la planète (moins besoin de champs à haut rendements pour nourrir le bétail).
     
    #23 elmanouch, 17 Janvier 2013
    Dernière édition: 17 Janvier 2013
  4. MandaRhum

    MandaRhum Dieu souverain

    Inscrit:
    15 Septembre 2012
    Messages:
    2 643
    Localité:
    地中海
    Ratings:
    +2 107 / -16
    Et avant de songer à un cadre nataliste mondial, je pense qu'il est nettement plus urgent de faire en sorte que tout le monde ait les moyens de vivre dignement. La planète a encore beaucoup de marge en terme de capacité d'accueil.
    Si on pouvait simplement commencer par être moins cons...
     
  5. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    Le Monde, le monde mais qu'il dépose le bilan ce torchon ou que Nanar le rachète parce que c'est de pis en pis.

    421 péquins sur 20 millions, il devait manquer un peu de monnaie pour faire une étude plus complète.
    Entretien = subjectivité , avec des questions orientées on peut faire dire ce que l'on veut au tricard du coin.
    Une étude se fait aussi avec des stats, des infos que l'on recoupe et tout, ben là que nenni... j'te jure des fois...

    Trop forte !!!

    Ben c'est sûr qu'avec 421 cobayes , ça reste lège ...

    Pour avoir des boulets , c'est sûr que c'est plus souple, mais au niveau compétitivité et pessimisme y a pas mieux, demande à un Ouighour s'il a une chance de trouver du boulot face à un Chinois...

    Nous aussi on a un problème de retrait et les autres aussi !!!

    Encore un devin ...
     
  6. Jean7

    Jean7 Dieu créateur

    Inscrit:
    28 Juin 2007
    Messages:
    1 651
    Ratings:
    +594 / -3
    Concernant la question de la surpopulation, je propose d'interdire de se reproduire uniquement à ceux qui consomment trop. Ça ira mieux comme ça ?

    Sinon, on pourrait procéder par dépistage génétique et ne laisser se développer que les embryons disposant du gène du nanisme. Ainsi, on pourrait être bien plus nombreux à ressources égales.

    Vous en dites quoi de mes bonnes idées ?

    Sinon, pour la photo : elles sont pas en haillons, ces petites. Et elles ne sont pas non plus dans un taudis. Je pense que cette photo est plutôt représentative d'une majorité des petites filles chinoises en cette saison. Rurales, ni riches ni pauvres.
     

Partager cette page