1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La percée de Chinalco dans Rio Tinto – la Chine mâche le fer

Discussion dans 'Informations Chine' créé par kippei94400, 16 Février 2009.

  1. kippei94400

    kippei94400 Membre Bronze

    Inscrit:
    6 Décembre 2008
    Messages:
    67
    Ratings:
    +0 / -0
    Le groupe minier anglo-australien Rio Tinto, s’était vu coincé, depuis juillet 2008, par ses 39MM$ de dettes, puis la chute de 57% des cours des métaux.
    Par l’accord du 12 février à Londres, Chinalco, fondeur d’aluminium (groupe d’Etat chinois), décide de payer cash 19,5MM$ pour doubler à 18% ses parts dans Rio Tinto, et devenir actionnaire minoritaire de neuf mines de fer, cuivre, aluminium. Chinalco semble avoir payé bien trop cher—le deal initial était 25% plus bas.
    Mais par cette stratégie, il s’assure des sources fiables en minerai.
    Pour autant, il ne pourra pas «faire un prix» aux aciéries chinoises pour leurs achats. Pour cette part dépassant 15%, le Bureau australien de surveillance des investissements étrangers devra approuver- ce qui n’est pas acquis. Détail qui frappe: le 9/02, Jim Leng, président de Rio Tinto démissionnait, protestant contre un allié chinois qui pourrait le dévorer de l’intérieur. Et de fait, selon Goldman Sachs, ce deal qui n’éponge pas toute la dette de Rio, le rend vulnérable face à d’autres géants mondiaux comme Vale (Brésil) ou BHP (Australie), et «vend à Chinalco le droit d’acheter ses parts à un discount massif sur le tarif futur».
    Enfin, même avec ses équivoques, cette solution soulage bien du monde, même en Europe, écartant pour longtemps le spectre d’un super géant Rio-BHP qui aurait dicté ses prix aux cinq continents.*


    Rédigé par Eric Meyer.



    Article extrait du Vent de la Chine n°05, semaine du 16 au 22 février 2009.



    N'hésitez pas a venir donner votre avis sur notre blog et sur notre site
    www.leventdelachine.com
     

Partager cette page