La nouvelle route de la soie

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Un nouveau partenariat Chine-Ukraine par Dr. Sébastien Goulard

05/08/2021

Le 30 juin 2021, la Chine et l’Ukraine ont signé un accord majeur concernant le financement et la construction d’infrastructures dans le secteur des transports. Les relations sino-ukrainiennes se sont considérablement améliorées depuis le blocage par Kiev du rachat par la Chine de la société Motor Sich en mars 2021. Le récent accord renforcera la stratégie de développement national de l’Ukraine.

L’Ukraine et l’initiative « Belt and Road » (BRI)

Extrait : En décembre 2017, lors de la visite d’État du vice-premier ministre chinois Ma Kai à Kiev, l’Ukraine a rejoint la BRI, et plusieurs accords de coopération dans les domaines de l’agriculture, de l’énergie, de la culture, de la santé et de l’éducation ont été signés entre les deux pays.
Bien que la portée complète de l’accord récemment signé ne soit pas encore tout à fait définie, il est évident que selon l’accord, les entreprises chinoises pourront désormais investir dans les routes et les chemins de fer en Ukraine. La plupart des voies intercontinentales actuelles reliant la Chine à l’Europe contournent l’Ukraine et empruntent le corridor Russie-Biélorussie. Cependant, de nouvelles routes passant par la région du Caucase et la mer Noire pourraient voir le jour avec l’accord sino-ukrainien.

Suite à l’appel téléphonique du président ukrainien Volodymyr Zelensky au président Xi Jinping le 13 juillet, la coopération entre les deux pays sera renforcée dans de nombreux domaines. Premièrement, Beijing continuera d’aider Kiev pendant la crise de la Covid avec la fourniture de vaccins. L’Ukraine a commandé 1,9 million de vaccins à la Chine. Une fois la pandémie terminée, un régime d’exemption de visa doit être inauguré pour stimuler le tourisme en provenance de Chine. Des vols directs de Kiev à Beijing peuvent également être programmés.
La Chine et l’Ukraine ont également commencé à négocier la possibilité d’un accord de libre-échange. La Chine est déjà le premier partenaire commercial de l’Ukraine et un importateur majeur de produits agricoles et métallurgiques.

 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le gouvernement du Sri Lanka et l’élaboration d’une stratégie pour la ville portuaire de Colombo
17/08/2021
L’aménagement de la ville portuaire de Colombo est un projet de développement majeur mené dans le cadre de l’initiative chinoise “Belt and Road”. La ville portuaire de Colombo devrait être la première destination résidentielle et commerciale d’Asie du Sud.

Extrait :
La ville portuaire sera construite sur 269 hectares de terres récupérées sur la mer qui formeront une extension de Colombo, la capitale économique du Sri Lanka. Ce projet est mené par CHEC Port City Colombo Pvt Ltd, du groupe China Harbour Engineering Company, une filiale de la China Communications Construction Company. Le projet est donc une coentreprise avec le gouvernement du Sri Lanka, sous la responsabilité du ministère du développement urbain, de l’approvisionnement en eau, du logement et du développement urbain. Récemment, le 27 mai 2021, le gouvernement du Sri Lanka a adopté la loi sur la Commission économique de la ville portuaire de Colombo. Le gouvernement doit, dès à présent, élaborer une stratégie pour réaliser le potentiel de ce projet tout en s’attaquant aux nombreux défis et obstacles qui se dressent devant lui.

1629237145028.png

 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Une nouvelle ligne ferroviaire de fret Chine-Europe relie la ville chinoise de Chongqing à l'Ukraine

1630330367080.png

Un train de marchandises chargé de 50 conteneurs de machines et d'équipements a quitté dimanche la municipalité de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, à destination de la capitale ukrainienne, marquant ainsi le lancement de la nouvelle ligne de train de marchandises de Chongqing.

Communique : Le train de marchandises doit passer par le port frontalier d'Erenhot, dans la région autonome de Mongolie intérieure (nord de la Chine), et arrivera à destination à la mi-septembre.

Auparavant, les exportations de Chongqing vers l'Ukraine devaient passer par le Belarus ou la Pologne au lieu de se diriger directement vers l'Ukraine. Le nouvel itinéraire est le premier itinéraire direct de train de marchandises international de la municipalité vers Kiev. Elle devrait faciliter davantage les échanges entre l'Europe et les régions occidentales de la Chine.

Chongqing est une plaque tournante importante pour les trains de marchandises Chine-Europe. Le chemin de fer Yuxinou (Chongqing-Xinjiang-Europe), qui a été le premier itinéraire de train de marchandises Chine-Europe, a connu 1 359 voyages au cours du premier semestre 2021, soit une augmentation de plus de 50 % en glissement annuel, selon le bureau du port et de la logistique du gouvernement municipal.

Depuis la mise en service du chemin de fer en 2011, Yuxinou a lancé plus de 30 itinéraires, reliant plus de 40 villes à travers 26 pays, et les itinéraires ont enregistré plus de 8 000 voyages de trains de marchandises.

1630330440227.png

27 avril 2021
12 mai 2021
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

La Chine offre un stade national de 150 millions de dollars au Cambodge

La Chine a remis dimanche un nouveau stade national dans la capitale cambodgienne, Phnom Penh, d'une valeur de 150 millions de dollars, ce qui en fait la plus importante infrastructure offerte au pays, selon le gouvernement.

Communique: D'une capacité de 60.000 places, le stade est le dernier projet en date entrant dans le cadre de l'initiative des Nouvelles routes de la soie (Belt and Road Initiative) de plus de 1.000 milliards de dollars menée par Pékin afin d'étendre son influence à l'étranger.

L'inauguration de l'enceinte sportive, qui accueillera en 2023 les Jeux d'Asie du Sud-Est, s'est déroulée en présence du ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi. L'infrastructure, qui prendra le nom de Stade national Morodok Techno, à la forme d'un navire à voile qui symbolise la longue amitié entre les deux pays, quand les Chinois se rendaient par bateau au Cambodge, a-t-on expliqué de source officielle.

Il est entouré d'un fossé qui doit rappeler l'eau encerclant l'enceinte du temple d'Angkor Wat, joyau archéologique du Cambodge. Le Premier ministre Hun Sen a défendu dimanche les relations entre son pays et la Chine, qui font pourtant l'objet de critiques de plus en plus fortes, assurant que Pékin était un «ami respecté et de confiance». «Ai-je fait une erreur en contactant nos amis chinois lorsque l'on voit quels en sont les résultats?», s'est-il interrogé, faisant référence au stade, qu'il a présenté comme «une nouvelle étape dans la solide amitié qui lie le Cambdoge et la Chine».

Les deux pays ont profité de la visite de M. Wang pour signer plusieurs contrats, pour lesquels Pékin a promis un investissement de 250 millions de dollars en faveur de projets de développements, selon le Premier ministre cambodgien. Wang Yi a pour sa part assuré que la Chine n'imposera jamais «des conditions d'ordre politiques» dans sa coopération avec Phnom Penh.
Le Cambodge est un allié de longue date de la Chine et a bénéficié de milliards de dollars de prêts et investissements mais également, plus récemment, de près de 28 millions de doses de vaccins contre le Covid-19, dont 4,3 millions sous forme de don.

Les défis sociétaux et environnementaux de la BRI au Cambodge par Dr. Sébastien Goulard

10/09/2021
L’ONG Human Rights Watch a récemment publié un rapport sur les violations des droits humains au Cambodge à la suite de la construction du barrage Lower Se San 2, un projet majeur de l’initiative « Belt and Road » (BRI).

Extrait :
Malheureusement, les problèmes de gouvernance dans plusieurs pays où des projets BRI ont été mis en œuvre peuvent avoir un impact sur l’image globale et la réputation de la BRI. La Chine doit de toute urgence mieux intégrer les considérations sociales et environnementales dans les futurs projets de la BRI.

Le Cambodge et la BRI

Extrait : Le Cambodge et la Chine entretiennent de solides relations historiques, et Beijing est désormais l’un des principaux partenaires commerciaux du Cambodge. Le pays est confronté à un isolement croissant depuis le coup d’État de 1997, et l’emprise continue sur le pouvoir du Premier Ministre Hun Sen. Les pays occidentaux ont dénoncé à plusieurs reprises la baisse des normes de gouvernance. En 2021, le Sénat américain a présenté un projet de loi ciblant plusieurs responsables cambodgiens, et le Parlement Européen a publié plusieurs déclarations condamnant les violations des droits humains au Cambodge.

En conséquence, Phnom Penh s’est tourné vers Beijing pour de nombreux projets, et est devenu un fervent partisan de la BRI depuis ses débuts. Plusieurs accords importants ont été signé avec la Chine.

Cambodian parliament ratifies bilateral FTA with China

10/09/2021
1631468166229.png

China-ASEAN dialogue relations promote economic exchanges, create business opportunities, says Malaysian business leader

10/09/2021
1631468166229.png
HRW et le senat des Etats Unis ne sont jamais bien loin de toutes ingerences politiques a vocations destabilisatrices , on a pu remarquer ces derniers temps la dexerite et l'efficacite ce ceux ci au Moyen Orient , et les magnifiques resultats qui en ont decoules (sic) , le fretillant caniche europeen accompagnant la fanfare ! :)
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Le commerce extérieur de la Chine maintient une croissance robuste et fait état d'une amélioration de la qualité

October 14, 2021
Les importations et exportations totales de la Chine ont augmenté de 22,7% en glissement annuel pour atteindre 28,33 trillions de yuans (environ 4,38 trillions de dollars américains) au cours des trois premiers trimestres de 2021, selon des données officielles publiées mercredi.

Communique :
BEIJING, 13 octobre (Xinhua) -- Le commerce extérieur de la Chine a maintenu une croissance robuste avec une forte résilience et une meilleure qualité au cours des trois premiers trimestres de l'année, soutenue par le développement économique régulier du pays.
Le total des importations et des exportations de la Chine a augmenté de 22,7 % en glissement annuel pour atteindre 28,33 trillions de yuans (environ 4,38 trillions de dollars américains) au cours des trois premiers trimestres de 2021, selon des données officielles publiées mercredi.
Ce chiffre a marqué une augmentation de 23,4 pour cent par rapport au niveau pré-épidémique de 2019, selon l'Administration générale des douanes (GAC).

Les exportations et les importations ont poursuivi une croissance à deux chiffres au cours des neuf premiers mois de l'année, bondissant respectivement de 22,7 % et 22,6 % par rapport à l'année précédente.
Les fondamentaux de la croissance économique à long terme de la Chine n'ont pas changé, a déclaré Li Kuiwen, porte-parole du GAC, lors d'une conférence de presse, notant que la stabilité de la production intérieure et de la demande de consommation a fortement soutenu la croissance du commerce extérieur de la Chine.

Avec l'accélération du rythme de l'économie et du commerce mondiaux, la demande sur le marché international a contribué à l'expansion du commerce extérieur de la Chine, a déclaré Li, ajoutant que les hausses de prix des produits de base internationaux ont également poussé les importations de la Chine à la hausse.

La Chine a pris une série de mesures en 2021 pour accélérer la croissance du commerce extérieur, notamment en accélérant le développement de nouvelles formes et de nouveaux modes de commerce, en approfondissant la réforme pour faciliter le commerce transfrontalier, en optimisant son environnement commercial dans les ports, et en promouvant la réforme et l'innovation pour faciliter le commerce et l'investissement dans les zones pilotes de libre-échange.
Ces mesures ont conduit à la croissance continue du commerce extérieur de la Chine, a déclaré M. Li, et elles ont non seulement renforcé la confiance des entreprises, mais aussi injecté une forte vitalité dans l'ouverture de la Chine.

De janvier à septembre, le commerce de la Chine avec ses trois principaux partenaires commerciaux - l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est, l'Union européenne et les États-Unis - a maintenu une croissance solide.
Au cours de cette période, les taux de croissance de la valeur des échanges de la Chine avec ces trois partenaires commerciaux ont été respectivement de 21,1 %, 20,5 % et 24,9 %.

La croissance rapide du commerce entre la Chine et les États-Unis reflète la grande complémentarité des structures industrielles et commerciales ainsi que le potentiel commercial entre les deux pays, a déclaré Wen Bin, analyste en chef à la China Minsheng Bank.
Le commerce de la Chine avec les pays situés le long de "Belt and Road " a augmenté de 23,4 % en glissement annuel au cours de la même période, tandis que le commerce du pays avec les membres du Partenariat économique global régional a grimpé de 19,3 %, selon les données douanières.

Au cours des trois premiers trimestres, le volume du commerce extérieur de la Chine a augmenté trimestre après trimestre et a pris une part accrue sur le marché international, a indiqué M. Li.
Les statistiques montrent que les exportations et les importations de la Chine ont représenté environ 13,2 % du total mondial au cours du premier semestre de l'année, soit une augmentation de 0,8 point de pourcentage par rapport à l'année précédente.

Les entreprises privées ont vu leurs importations et leurs exportations augmenter de 28,5 % pour atteindre 13,65 billions de yuans au cours des neuf premiers mois, représentant 48,2 % du total du pays.
Les importations et les exportations des entreprises d'État ont augmenté de 25,1 % pour atteindre 4 350 milliards de yuans au cours de cette période.

Pour souligner l'amélioration de la qualité du commerce extérieur de la Chine au cours des trois premiers trimestres, M. Li a cité en exemple de nouvelles formes et de nouveaux modes commerciaux florissants ainsi qu'un développement régional mieux coordonné.
Les importations et exportations du pays en matière de commerce électronique transfrontalier ont augmenté de 20,1 % en glissement annuel au cours de la période.

Le commerce extérieur des régions du centre et de l'ouest de la Chine a augmenté de 27,2 % en glissement annuel, soit 4,5 points de pourcentage de plus que le taux de croissance de l'ensemble du pays au cours de la même période.
Li a également averti que le commerce extérieur de la Chine continue de faire face à un certain nombre de facteurs instables et incertains, alors que l'économie mondiale peine à se redresser et que l'environnement extérieur se complique.

Compte tenu de la base élevée de 2020, la croissance du commerce extérieur de la Chine pourrait être plus lente au quatrième trimestre, mais la tendance positive globale ne changera pas, et le commerce extérieur du pays devrait enregistrer une croissance régulière tout au long de l'année, a déclaré Li.


1634190251344.png
 

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 908
15 048
198
常熟,江苏
SOIE Courrier_International_2021_10_21_fr.downmagaz.net.jpg
 

Elise D

Dieu Supérieur
15 Mai 2014
936
878
133
Shanghai
Le total des importations et des exportations de la Chine a augmenté de 22,7 % en glissement annuel pour atteindre 28,33 trillions de yuans (environ 4,38 trillions de dollars américains) au cours des trois premiers trimestres de 2021, selon des données officielles publiées mercredi.
Ce chiffre a marqué une augmentation de 23,4 pour cent par rapport au niveau pré-épidémique de 2019, selon l'Administration générale des douanes (GAC).
Question : comment calcule-t-on le montant des exportations ? Se base-t-on sur la date à laquelle les produits sont vendus, expédiés, payés... ?
 

Pautal

Membre Platinum
23 Déc 2006
438
83
73
Shanghai
Cela ne serait pas au moment du dédouanement que s'effectue la comptabilité ?
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Un premier train de voyageurs entre Kunming et Vientiane


1635104330618.png1635104687948.png1635104442371.png

22/10/2021

Le 16 octobre, le premier train de voyageurs des chemins de fer Laos-Chine a quitté Kunming pour Vientiane. La construction de cette nouvelle ligne, un projet majeur de la Belt and Road Initiative (BRI), a pris cinq ans avant d’être achevée. Plusieurs tests seront menés sur cette nouvelle ligne avant son inauguration le 2 décembre, jour de la fête nationale du Laos.

Extrait : Il faudra moins de 10 heures pour voyager de Kunming à Vientiane en train. Cette nouvelle ligne de 1 022 km sera également ouverte aux trains de marchandises, ce qui permettrait aux entreprises laotiennes d’exporter leurs produits à moindre coût.

Pour construire cette ligne, plusieurs ponts et tunnels ont dû être construits, rendant ce projet assez coûteux avec un budget total de 6 milliards de dollars qui sera en partie financé par un emprunt contracté par la joint-venture Laos-China Railway Company.
C’est l’un des projets les plus importants menés à ce jour par le Laos. Pour Vientiane, ce nouveau chemin de fer rend le pays plus attractif pour les touristes chinois, mais créera également de nouvelles opportunités commerciales pour les entreprises locales. Le chemin de fer Laos-Chine reliera également mieux la région nord du Laos à la capitale et à la Chine.

22/10/2021
22/10/2021

 
Dernière édition: