1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

« La montée du capitalisme autoritaire », principal défi pour les démocraties

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 9 Juillet 2016.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 970
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    LE MONDE du 8 juillet 2016

    L’un des plus profonds changements des dernières décennies aura été la montée du capitalisme autoritaire en tant que modèle politico-économique, notamment dans les pays en développement. Ce modèle se définit comme un mélange de gouvernance autocratique et de capitalisme népotique contrôlé par l’Etat.

    Entre 1988 et 1990, alors que la guerre froide s’éteignait peu à peu, des manifestations pro-démocratie ont éclaté dans différentes régions du monde, depuis la Chine jusqu’à la Birmanie en passant par l’Europe orientale. Ces mouvements ont contribué à propager les libertés politiques dans cette dernière région et ont renversé ailleurs dans le monde des dictatures dans des pays aussi divers que l’Indonésie, la Corée du Sud, le Chili et Taïwan.

    A la suite de la désintégration de l’Union soviétique, la Russie elle-même a paru être un candidat crédible aux réformes démocratiques. Le renversement de ces régimes totalitaires ou autocratiques a modifié le rapport de force mondial en faveur des courants démocratiques.

    Plus d’un quart de siècle après la chute du mur de Berlin, force est de constater que l’avancée mondiale de la démocratie est bloquée.

    Pourtant, tous les mouvements pro-démocratie n’ont pas été couronnés de succès. Les « révolutions de couleur » ont renforcé la méfiance des régimes autoritaires qui avaient survécu, les incitant à mettre en place des contre-mesures. Plus d’un quart de siècle après la chute du mur de Berlin, force est de constater que l’avancée mondiale de la démocratie est bloquée.

    La démocratie est sans doute devenue la norme en Occident, mais dans le reste du monde, seule une minorité d’Etats sont de véritables démocraties. Le fait d’avoir utilisé les forces du marché pour libéraliser des systèmes politiques étroitement centralisés a peut-être en réalité contribué à faire émerger le capitalisme autoritaire. Dans certains pays où l’autoritarisme est solidement enraciné, la fusion de politiques autocratiques avec un capitalisme contrôlé par l’Etat a fortement progressé.

    Rien n’illustre mieux ce fait que l’exemple de la plus grande et plus ancienne autocratie du monde, la Chine, qui s’est spectaculairement hissée au rang de puissance mondiale en combinant capitalisme de marché et monocratie politique.

    Le Vietnam et le Laos – deux pays qui, comme la Chine, se proclament officiellement communistes tout en pratiquant le capitalisme – ont eux aussi anéanti les espoirs de ceux qui comptaient sur les forces du marché pour générer une circulation plus libre des idées et desserrer progressivement l’emprise de systèmes politiques autocratiques.

    http://pan.baidu.com/s/1skJSPCp
     
    • Informatif Informatif x 1

Partager cette page