1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La hausse des prix est confirmee par L'Assemblee Nationale Populaire

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par A MU, 7 Mars 2011.

  1. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    http://www.leberry.fr/france_monde/...t_un_mecontentement@CARGNjFdJSsBExgMBxo-.html

    samedi 5 mars 2011 Chine: Pékin veut contenir l'inflation et reconnaît un mécontentement


    Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a reconnu samedi devant le parlement un mécontentement populaire en Chine lié notamment à l'inflation, qu'il veut limiter autour de 4% cette année, tout en fixant un objectif de croissance de 8% à la deuxième économie mondiale.
    "Certains problèmes qui font l'objet de vives réactions parmi la population n'ont pas été résolus complètement", a reconnu le chef du gouvernement devant les près de 3.000 délégués de l'Assemblée nationale populaire (ANP), réunis pour dix jours dans la capitale chinoise.
    "La pression de la hausse des prix s'est accentuée" et "nous devons considérer la stabilisation des prix comme la priorité" de notre politique économique, a souligné M. Wen.
    L'objectif de hausse des prix à la consommation, qui a atteint 4,9% en janvier sur un an, a été fixé à "environ 4%" pour 2011, contre 3% l'an dernier, tandis que l'objectif de croissance du Produit intérieur brut (PIB) a été maintenu à 8%.
    Le PIB de la Chine est devenu en 2010 le deuxième du monde derrière les Etats-Unis, dépassant celui du Japon.
    L'an dernier, l'inflation avait atteint 3,3% et la croissance du PIB 10,3%.
    Wen Jiabao a qualifié la hausse des prix et les anticipations inflationnistes de "problèmes dont dépendent étroitement le niveau de vie de la population, la situation générale et la stabilité du pays".
    L'inflation a par le passé provoqué des remous sociaux en Chine. La hausse des prix frappe actuellement davantage les catégories défavorisées parce qu'elle touche plus que le reste les prix alimentaires. Elle rogne aussi l'épargne des Chinois, qui est élevée mais mal rémunérée.
    Pour cette année, le gouvernement chinois "continuera à appliquer une politique de relance", selon M. Wen, mais en diminuant le déficit budgétaire qui sera contenu à "environ 2% du PIB".
    Les dépenses prioritaires seront consacrées au "développement du monde rural", "à améliorer le niveau de la population et à développer les secteurs sociaux", d'après ce discours qui arrête les grandes orientations officielles du pays pour l'année en cours.
    "Les ressources pédagogiques et médicales de qualité manquent et leur répartition demeure inégale", selon le Premier ministre.
    "Les contradictions sociales suscitées par la réquisition illégale de terrains et la démolition irrégulière de maisons se sont multipliées", et "la sécurité alimentaire laisse à désirer" tandis que "certains secteurs sont vulnérables à la corruption", a encore reconnu Wen Jiabao, relevant au passage "une augmentation excessive dans certaines villes" des prix de l'immobilier.
    Malgré tous ces problèmes, le Premier ministre a insisté sur "la marche en avant à la fois irrésistible et ferme" du peuple chinois qui "a de bonnes raisons d'être orgueilleux de ses réalisations".
    Sur le plan international, la Chine se dit "confrontée à une situation extrêmement problématique", liée à la "politique monétaire laxiste" des pays développés et à l'afflux de capitaux spéculatifs vers les marchés émergents, qui alimente l'inflation.
    Enfin, pour lutter contre la pollution et le réchauffement climatique, la Chine veut réduire de 16% sa consommation d'énergie par unité de GDP et de 17% ses émissions de CO2, également par unité de PIB, durant le 12ème plan quinquennal (2011-2015), a encore affirmé M. Wen devant le parlement.
    Cet objectif du premier émetteur de CO2 de la planète s'inscrit dans celui adopté précédemment de réduire sa consommation d'énergie par unité de PIB de 40% à 45% entre 2005 et 2020.
    L'Assemblée nationale populaire (ANP) est le plus grand parlement du monde. Elle se contente pour l'essentiel d'avaliser les projets du Parti communiste et du gouvernement.
    Cette instance ne se réunit qu'une fois par an en session plénière pour dix jours au mois de mars.
     
  2. EoL

    EoL Demi-dieu

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    3 285
    Ratings:
    +19 / -0
    Malheureusement, si ils étaient moins laxistes sur la corruption, elles feraient des économies substantielles qu'elles pourraient alors investir sur l'écologie, l'éducation et les infrastructures du monde rural. Je me rappel toujours de ces routes dans le Nord qu'on nous promet en bitume et qui sont finalement en petits cailloux qui ne tiennent même pas 2 ans. Pékin paient et les intermédiaires se gavent...

    Si ils veulent baisser les prix des produits, qu'ils diminuent les taxes à l'import mais aussi contrôlent les magouillent qui se passent un peu partout. Ils parlent de laxisme à l'international sans se regarder le nombril, j'adore! les bonnes intentions c'est bien, encore faut il passer à l'action et correctement. L'écologie de façade en disant que c'est beau et bien, ça passe au début mais les sur emballages sont toujours présent, les gens jettent tout parterre comme avant et le pire c'est ces lumières allumées toute la nuit pour rien :/

    Le mieux pour eux, serait de reprendre certaines bases...
     
  3. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Bonjour Eol,

    La corruption existe malheureusement dans de nombreux pays.
    Cette assemblée nationale populaire ne fixe que des directives pour l'année a venir.

    Ensuite tout se joue au niveau local. En fonction du sérieux et de l'attention portée aux directives durant ce rendez vous, les responsables sont plus ou moins libres de tenter de les appliquer une fois retournés dans leur provinces respectives. A eux d'y appliquer ce qu'ils en ont compris et d'atteindre les objectifs fixés.

    Le mot d'ordre reste la stabilité, stabilité des prix immobilier, stabilité de l'inflation, stabilité de la population, stabilité de la pollution, stabilité du gouvernement, stabilité dans l'action.

    Commencer a faire des vagues n'est je pense pas de bon ton, surtout lorsque l'on voit les résultats des dirigeants d'autres pays prônant la rupture et le renouveau avec comme résultat un bordel monstre.
     
  4. sanlaurenzu

    sanlaurenzu Membre Gold

    Inscrit:
    15 Avril 2007
    Messages:
    829
    Localité:
    chongqing
    Ratings:
    +27 / -0
    Sur la corruption, je pense que c est l une des choses les mieux partagees au monde. A titre indicatif, un classement etablit par l ONG transparency international en 2010.
    1 Danemark
    1 Nouvelle-Zélande
    1 Singapour
    4 Finlande
    4 Suède
    6 Canada
    7 Pays-Bas
    8 Suisse
    8 Australie
    10 Norvège
    11 Islande
    11 Luxembourg
    13 Hong Kong
    14 Irlande
    15 Autriche
    15 Allemagne
    17 Barbade
    17 Japon
    19 Qatar
    20 Royaume-Uni
    21 Chili
    22 Belgique
    22 États-Unis
    24 Uruguay
    25 France
    26 Estonie
    27 Slovénie
    28 Chypre
    28 Émirats arabes unis
    30 Israël
    30 Espagne
    32 Portugal
    33 Porto Rico
    33 Botswana
    33 Taïwan
    36 Bhoutan
    37 Malte
    39 Corée du Sud
    39 Maurice
    41 Oman
    41 Costa Rica
    41 Pologne
    44 Dominique
    45 Cap-Vert
    46 Macao
    46 Lituanie
    48 Bahreïn
    49 Seychelles
    50 Hongrie
    50 Jordanie
    50 Arabie saoudite
    53 République tchèque
    54 Koweït
    54 Afrique du Sud
    56 Malaisie
    56 Namibie
    56 Turquie
    59 Lettonie
    59 Slovaquie
    59 Tunisie
    62 Croatie
    62 Ghana
    62 Macédoine
    62 Samoa
    66 Rwanda
    67 Italie
    68 Géorgie
    69 Cuba
    69 Monténégro
    69 Roumanie
    69 Brésil
    73 Bulgarie
    73 Salvador
    73 Panamá
    73 Trinité-et-Tobago
    73 Vanuatu
    78 Grèce
    78 Colombie
    78 Pérou
    78 Thaïlande
    78 Lesotho
    78 Chine
    78 Serbie
    85 Malawi
    85 Maroc
    87 Inde
    87 Albanie
    87 Liberia
    87 Jamaïque
    91 Bosnie-Herzégovine
    91 Djibouti
     
  5. EoL

    EoL Demi-dieu

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    3 285
    Ratings:
    +19 / -0
    Il n'y aura jamais de moment pour faire des vagues puisque quand ça va pas on dis: "oula ca va pas en ce moment donc on évites les vagues" et quand ca va: "non non ca v pas en fait et même si ca allait on va pas faire de vagues, en ce moment justement ca va". Plus tu attends, plus ça empire...

    Lorsqu'ils ont fait fermer des usines trop polluantes récemment, Pékin à envoyer des "émissaires" pour être sur de bien transmettre le message et s'assurer que l'ordre donné est bien respecté. Parce que des directives de Pékin, il y en a foison et c'est pas qu'une fois par an :/ Personne applique ce que le gouvernement demande... Je te rappel qu'il est interdit de cracher, de fumer dans certains lieux et que tout le monde le fait quand même. Membre du gouvernement, police, population locale etc.

    Le pays dépense dans une armée, symbole de pouvoir et de force mais le pays en lui même est un bordel gigantesque dans tout les secteurs sans exceptions (médecine, police, alimentaire, armée, éducation...). Depuis l'incendie de Shanghai, je suis révolté de voir que la ville qui à je ne sais combien de milliers de buildings de plus de 10 étages, n'a pas un seul camion de pompier adapté à des bâtiments supérieurs à mètres... Idem pour la sécurisation d'un site en cas de problème.

    Là haut dans la Mongolie Intérieure, là où c'est encore le moyen age, c'est pas des membres du parti qui dirige c'est des rois intouchables. Li Gang à côté c'est un enfant.
     
  6. Garfield

    Garfield Membre Gold

    Inscrit:
    26 Juin 2009
    Messages:
    491
    Localité:
    Shanghai, China,
    Ratings:
    +35 / -0
    Le plus gros problème pour lutter contre la corruption ici est la collusion entre politique et business. Les politiques qui votent les lois sont les premiers a en profiter pour leur intérêts personnels (ou alors l'intérêt de leur famille / amis qui leur renvoient ensuite l'ascenseur).

    La corruption existe dans tous les pays du monde (malheureusement le pouvoir corrompt, c'est triste a dire mais c'est humain), mais les pires sont les pays sans contre-pouvoir politique (genre dictature) ou les responsables politiques sont intouchables, ne sont pas élus mais se nomment / protègent entre eux et donc s'occupent plus de leur propres intérêts que de celui du peuple. Les démocraties étrangères ne sont pas parfaites, mais les contrôles sont plus indépendants donc les responsables font plus attention.

    La Chine est un pays immense, et les responsables politiques locaux dans les provinces (même les plus reculées) ont quasi toujours des parts / investissements dans les sociétés locales (usine, chantier de construction, etc). C'est sur qu'ils ne vont pas se précipiter pour faire appliquer une loi qui va augmenter leur couts / réduire leurs profits... Et le pouvoir central n'a pas les moyens de contrôler a 100% les dizaines (ou centaines) de milliers de responsables locaux. Ils tapent donc au hasard, et en sacrifient quelques uns pour amuser le peuple...

    Perso je pense que la corruption ne faiblira pas tant que le systeme politique actuel chinois perdure...Et vu que la grande majorité des chinois est convaincue que pour s'enrichir, on est obliger de corrompre les gens tout au long du chemin, le systeme se nourrit de lui même même a un petit niveau...
     
  7. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Bonjour,

    Les premières mesures:

    Radio Chine Internationale 2011-03-07 17:39:44 xinhua
    http://french.cri.cn/781/2011/03/07/302s239591.htm

    La Chine va utiliser deux tiers du budget central pour améliorer les conditions de vie du peuple en 2011
    La Chine va utiliser deux tiers du budget central pour l'amélioration des conditions de vie du peuple en 2011, a annoncé lundi le ministre des Finances Xie Xuren.
    Ces financements seront consacrés à la promotion de l'éducation, des soins médicaux, de la sécurité sociale et de la création d'emplois, ainsi qu'à l'amélioration de l'agriculture, de la conservation de l'eau, du transport et de la protection environnementale, a-t-il poursuivi.
    Le budget central chinois a atteint 5 436 milliards de yuans (827,6 milliards de dollars) cette année, soit une hausse de 12,5% sur base annuelle, selon le projet budgétaire pour l'année 2011 soumis à la session de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois) qui s'est ouverte samedi à Beijing.

    [​IMG]Radio Chine Internationale 2011-03-07 15:36:03 xinhua
    http://french.cri.cn/621/2011/03/07/301s239588.htm
    La Chine annonce une réduction de 21% en moyenne des prix de 162 médicaments

    La Chine va réduire de 21% en moyenne les prix de vente au détail de 162 types de médicaments, à partir du 28 mars, afin de diminuer la charge financière des patients, a annoncé lundi la Commission nationale du Développement et de la Réforme (CNDR). Cette décision couvrira en principe les antibiotiques et les médicaments permettant d'améliorer la circulation, qui sont largement utilisés dans les traitements des maladies infectieuses et cardiovasculaires.
    Elle vise à faire économiser chaque année 10 milliards de yuans aux consommateurs chinois, a indiqué la Commission dans une déclaration parue sur son site Internet.
    La CNDR a précisé que cet ajustement s'inscrit dans le cadre du contrôle des prix des médicaments et fait partie de la réforme chinoise du système de santé.
    La Commission a également promis de continuer à réduire les prix d'autres médicaments, qui sont fixés par le gouvernement, sur la base des coûts de production et de l'offre et la demande sur le marché.

    Cordialement,
     

Partager cette page