La france fait la plus grosse levée de dette de son histoire

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 382
960
168
Avec une partie de ces 81 milliards ne serait il pas possible de creer des richesses economiques en creant de l'emploi par la suppression des charges sociales ...
c'est de la théorie. il faudrait que lorsque l'état supprime des charges ou réduit des impôts le fasse avec une contrepartie garantie. Et c'est ce qu'on a pas fait, et on a vu le résultat.
Sinon, le résultat serait comme d'habitude une simple restriction de ressources publiques au bénéfices d'intérêts privés sans même la politesse d'un remerciement.


... en aidant les entreprises en difficultes sous controles judiciaires de facons strictes afin d'eviter de nouveaux licenciements , creer des ateliers pour du made in France ou du assemble en France * pour les produits de base afin de creer des emplois pour aider ces personnes a sortir de cette galere !
* J'ai emis une idee il y a quelques annees sur ce forum , acheter par exemple les produits non fini en Chine ou ailleurs * ,et de les assembler en France cela demanderait des investissements au minimum , avec l'avantage niveaux structures d'etres reparties dans toutes les zones du territoire , ( les prix serait un peu plus majores certes ** ) mais cela donnerait du travail a une main d'oeuvre non qualifiee !
Ca au moins c'est concret. Mais personne ne le laisserait faire (concurrence)
L'état n'a pas le pouvoir d'imposer une filière au commerce il me semble.

Peut-être dans certains cas récupérer des sites au bord de la fermeture et les aider à se monter en coop ?
 
五毛哥

五毛哥

Dieu créateur
04 Fev 2013
2 620
2 566
158
Je vois pas quel intérêt ça présenterait d'aider les entreprises au bord de la faillite... Si elles sont en train de mourir c'est qu'elles sont nulles donc ce serait un nouveau gouffre financier.

Quant aux garanties réclamées par notre ami Jean, je me demande bien ce que ça pourrait être. Garantir qu'on va inventer un produit génial qui va se vendre comme des petits pains ? Garantir que le chiffre d'affaire va doubler dans l'année grâce à des embauches ? Ou juste garantir de jamais prendre le moindre risque et donc de ne jamais décoller, ne jamais découvrir cette fameuse croissance...
 
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
7 131
8 644
188
32
Shanghai
Un truc qui m'etonne un peu au sujet de la dette, c'est qu'on a litteralement aucune idee de qui la detient precisement.
On sait vaguement qu'environ 55% appartient a des "non residents", 25% a des banques et assurances, 20% a des "autres residents", mais basiquement ca s'arrete la.

Ca me semble etre le minimum de savoir qui detient reellement cette dette, pour tout un tas de raisons importantes (conflits d'interets, corruption, influences directes sur l'edition des lois, etc.).

Curieusement tout le monde s'emeut du montant de la dette mais personne ne semble s'interesser de savoir qui la detient.
On nous explique qu'il n'est pas envisageable de ne pas la rembourser, mais j'ai envie de dire que ca depend tout de meme un peu de qui la detient. Mettons que 10% de celle ci soit detenue par des organisations criminelles, est ce que ce serait vraiment un probleme que d'annuler cette partie ci?

D'autre part, Wumao nous explique que la dette sert a compenser le deficit de l'Etat, ce qui est vrai. Mais il faut aussi voir pourquoi l'Etat est en deficit... Le remboursement de la dette est en fait son deuxieme poste de depenses. Forcement c'est un peu le serpent qui se mord la queue, l'Etat se retrouve donc a devoir rogner sur tout un tas de trucs fondamentalement utiles a la population, afin de pouvoir payer des gens que personne ne connait, pas meme l'Etat lui meme, et qui n'ont probablement meme pas vraiment besoin de cet argent.

C'est un systeme certes a peu pres logique et explicable, mais il n'empeche quand meme que le but final est un peu vain. Le but de l'Etat c'est a la base de privilegier l'interet du plus grand nombre, a plus forte raison si le plus grand nombre est son propre peuple vs un tout petit nombre de personnes en majorite etrangeres.

Je saurais absolument pas dire quelle solution pourrait etre la meilleure pour arranger ce systeme debile, mais clairement continuer comme ca ne rime a rien.
 
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 382
960
168
Quant aux garanties réclamées par notre ami Jean, je me demande bien ce que ça pourrait être. Garantir qu'on va inventer un produit génial qui va se vendre comme des petits pains ? Garantir que le chiffre d'affaire va doubler dans l'année grâce à des embauches ? Ou juste garantir de jamais prendre le moindre risque et donc de ne jamais décoller, ne jamais découvrir cette fameuse croissance...
Pas de garantie de résultat, pas raison de renoncer à une part des ressources du pays et d'augmenter sa dette.
Si on avait raisonné comme ça, nous serions aujourd'hui un pays sans dette publique.
 
znort

znort

Dieu Supérieur
13 Avr 2012
943
709
133
Kunshan
Un truc qui m'etonne un peu au sujet de la dette, c'est qu'on a litteralement aucune idee de qui la detient precisement.
On sait vaguement qu'environ 55% appartient a des "non residents", 25% a des banques et assurances, 20% a des "autres residents", mais basiquement ca s'arrete la.

Ca me semble etre le minimum de savoir qui detient reellement cette dette, pour tout un tas de raisons importantes (conflits d'interets, corruption, influences directes sur l'edition des lois, etc.).

Curieusement tout le monde s'emeut du montant de la dette mais personne ne semble s'interesser de savoir qui la detient.
On nous explique qu'il n'est pas envisageable de ne pas la rembourser, mais j'ai envie de dire que ca depend tout de meme un peu de qui la detient. Mettons que 10% de celle ci soit detenue par des organisations criminelles, est ce que ce serait vraiment un probleme que d'annuler cette partie ci?

D'autre part, Wumao nous explique que la dette sert a compenser le deficit de l'Etat, ce qui est vrai. Mais il faut aussi voir pourquoi l'Etat est en deficit... Le remboursement de la dette est en fait son deuxieme poste de depenses. Forcement c'est un peu le serpent qui se mord la queue, l'Etat se retrouve donc a devoir rogner sur tout un tas de trucs fondamentalement utiles a la population, afin de pouvoir payer des gens que personne ne connait, pas meme l'Etat lui meme, et qui n'ont probablement meme pas vraiment besoin de cet argent.

C'est un systeme certes a peu pres logique et explicable, mais il n'empeche quand meme que le but final est un peu vain. Le but de l'Etat c'est a la base de privilegier l'interet du plus grand nombre, a plus forte raison si le plus grand nombre est son propre peuple vs un tout petit nombre de personnes en majorite etrangeres.

Je saurais absolument pas dire quelle solution pourrait etre la meilleure pour arranger ce systeme debile, mais clairement continuer comme ca ne rime a rien.
J'ai trouvé ça bien que ca date de 2015.
Je pense pas que dans les grandes lignes cela ait beaucoup évolué.

A la différence du Japon qui détient quasi 100% de sa dette, on se trouve quand même un peu plus exposé.
Ceci dit, on reste encore une valeur relativement prisée dans la mesure ou l'état français dispose encore d'un patrimoine important notamment sur le plan du patrimoine immobilier.

L'idée pour arranger ce système "débile" serait déjà de récupérer tout ou partie du manque à gagner fiscal de ce qui est produit chez nous et facturé dans les paradis fiscaux.

Ce delta de 100 milliards répondrait assurément à notre souci de remboursement de la dette (80 milliards par an si je me trompe pas).
Toutes les mesures proposées jusqu'ici sont contreproductives. Orientation de l'impôt sur la classe moyenne, réduction budgétaire dans la fonction publique sont de pauvres pansements en comparaison à ce problème majeur et nous amène vers un nivellement par le bas.

Tu évoques souvent l'argument suivant lorsque l'on parle de retrouver notre souveraineté monétaire: "si c'est pour entrer dans une dévaluation les autres pays suivront."

Le problème est exactement le même lorsque l'on aborde les politiques fiscales ou sociales des pays membres de l'UE ou le dumping est archi présent.
Preuve en est avec le Portugal et l'Espagne qui bien qu'en rabaissant le salaire minimum n'ont pas eu le regain économique escompté. Il en est de même avec les politiques économiques de nos derniers présidents. Echec patent de la politique de l'offre si chère à @Wumao, ca marche pas partout surtout sans mesures d'accompagnement.
 
  • Like
Reactions: Jean7 and Alplob
Alplob

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 188
1 302
168
Xujiahui
l'Etat se retrouve donc a devoir rogner sur tout un tas de trucs fondamentalement utiles a la population, afin de pouvoir payer des gens que personne ne connait, pas meme l'Etat lui meme, et qui n'ont probablement meme pas vraiment besoin de cet argent.

C'est un systeme certes a peu pres logique et explicable, mais il n'empeche quand meme que le but final est un peu vain. Le but de l'Etat c'est a la base de privilegier l'interet du plus grand nombre, a plus forte raison si le plus grand nombre est son propre peuple vs un tout petit nombre de personnes en majorite etrangeres.
Je suis tout à fait d'accord avec ça, tout particulièrement ce que j'ai mis en gras :)

J'ai trouvé ça bien que ca date de 2015.
Je pense pas que dans les grandes lignes cela ait beaucoup évolué.

A la différence du Japon qui détient quasi 100% de sa dette, on se trouve quand même un peu plus exposé.
Ceci dit, on reste encore une valeur relativement prisée dans la mesure ou l'état français dispose encore d'un patrimoine important notamment sur le plan du patrimoine immobilier.

L'idée pour arranger ce système "débile" serait déjà de récupérer tout ou partie du manque à gagner fiscal de ce qui est produit chez nous et facturé dans les paradis fiscaux.

Ce delta de 100 milliards répondrait assurément à notre souci de remboursement de la dette (80 milliards par an si je me trompe pas).
Toutes les mesures proposées jusqu'ici sont contreproductives. Orientation de l'impôt sur la classe moyenne, réduction budgétaire dans la fonction publique sont de pauvres pansements en comparaison à ce problème majeur et nous amène vers un nivellement par le bas.

Tu évoques souvent l'argument suivant lorsque l'on parle de retrouver notre souveraineté monétaire: "si c'est pour entrer dans une dévaluation les autres pays suivront."

Le problème est exactement le même lorsque l'on aborde les politiques fiscales ou sociales des pays membres de l'UE ou le dumping est archi présent.
Preuve en est avec le Portugal et l'Espagne qui bien qu'en rabaissant le salaire minimum n'ont pas eu le regain économique escompté. Il en est de même avec les politiques économiques de nos derniers présidents. Echec patent de la politique de l'offre si chère à @Wumao, ca marche pas partout surtout sans mesures d'accompagnement.
Bonjour Znort,

Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes.

:)
 
  • Like
Reactions: znort
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Gérald Darmanin: «La France retrouve la maîtrise de ses comptes publics!»

FIGAROVOX/TRIBUNE - Jean-Pierre Robin s’est attaché à démontrer, dans sa chronique du 9 septembre dans nos colonnes, que la France avait «les finances publiques les plus mal tenues de toute la zone euro» . Le ministre des comptes publics, Gérald Darmanin, lui répond et conteste vivement son analyse très sombre.

Extrait :
Pour la première fois de notre histoire budgétaire récente, la dépense publique a diminué l’an dernier. On ne parle pas de ralentissement de la dynamique de la dépense, mais de véritable baisse de 0,3 point de PIB, hors inflation. Pour la première fois depuis 10 ans, nous avons stabilisé la dette publique. Pour la première fois depuis dix ans, le déficit public est repassé sous 3 % du PIB, et ce durant deux années consécutives. À 2,5 % du PIB, le déficit public a atteint en 2018 son niveau le plus bas depuis 2006. Comment soutenir sincèrement dans ces conditions, que notre pays a «les finances publiques les plus mal tenues de toute la zone euro», comme on a pu le lire dans une chronique du Figaro lundi 9 septembre sous la plume de Jean-Pierre Robin?

Dès cette année, la conséquence de notre politique de baisse de fiscalité sur le pouvoir d’achat des Français sera massive, avec une hausse de plus de 2 % prévue par l’Insee, soit le double de la moyenne constatée entre 2007 et 2017. À l’horizon du quinquennat, les prélèvements auront baissé dans des proportions sans précédent, puisque 27 milliards d’euros seront rendus aux ménages (taxe d’habitation et impôt sur le revenu pour l’essentiel) et 13 milliards d’euros aux entreprises (impôt sur les sociétés notamment). Si la France a pu, par le passé, se laisser enfermer dans «le cercle vicieux de dépenses et donc d’impôts toujours plus élevés», cette spirale infernale est désormais enrayée.

Suite de l'article >>>



Si on maitrise les depenses pourquoi continuer a emprunter de plus en plus , contentons de rembourser au moins les interets de la dette au lieu de l'amplifier et arretons d'emprunter meme a taux negatif ! Globalement on va se retrouver avec 200 milliards de dettes en plus d'ici la fin du quinquennat !

Bonne et agreable journee a toutes et a tous
 
Dernière édition:
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 546
9 933
173
Hong Kong et Shanghai
Si on maitrise les depenses pourquoi continuer a emprunter de plus en plus , contentons de rembourser les interets de la dette au lieu de l'amplifier et arretons d'emprunter meme a taux negatif !
Bonjour Lafoy,

Si on rembourse les anciennes dettes à taux élevé en empruntant à des taux plus bas, c’est plutôt une bonne chose. Cela fait des économies sur les intérêts de la dette.

Comme un particulier qui renégocie son crédit immobilier lorsque les taux d’emprunt baissent.
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Bonjour Lafoy,

Si on rembourse les anciennes dettes à taux élevé en empruntant à des taux plus bas, c’est plutôt une bonne chose. Cela fait des économies sur les intérêts de la dette.

Comme un particulier qui renégocie son crédit immobilier lorsque les taux d’emprunt baissent.
Bonjour Chris
J'ai bien compris je l'ai explique dans le fil , mais le total de la dette augmente a chaque fois on regle seulement les interets , memes minores ...

La creance initiale est toujours due ! soit environ 2404 milliards !
 
  • Like
Reactions: lot and Alplob
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Entre temps on a emprunte environ 114 milliards d'Euros de plus et nous sommes mi- Septembre ! Soit 2404 milliards

" En apparence, les chiffres sont (presque) positifs : après avoir atteint 98,7 % du PIB cette année, soit 2290 milliards d'euros, le gouvernement anticipe une légère baisse l'an prochain (de 0,1 %, pour atteindre 98,6 % du PIB), prélude à un désendettement plus marqué les années suivantes, qui doit permettre de revenir à 92,7 % à l'horizon 2022. "

 
Dernière édition:
xulops

xulops

Archange
02 Sept 2014
477
314
93
46
Un truc qui m'etonne un peu au sujet de la dette, c'est qu'on a litteralement aucune idee de qui la detient precisement.
En gros, tous ceux qui ont des obligations. La majorité des obligations sont inclues dans des packages proposées par les banques, pour ensuite être proposés aux investisseurs, dont une grande partie sont des ouvriers/employés/cadres sous forme de PEE. (plan epargne entreprise).
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Qui sont les détenteurs de la dette de la France ? Toutes les réponses.


L'article date de Decembre 2015
 
Dernière édition:
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
7 131
8 644
188
32
Shanghai
Qui sont les détenteurs de la dette de la France ? Toutes les réponses.
"toutes les reponses" sauf celle de la question posee dans le titre meme de l'article...
Extrait de celui ci:

" Qui détient de la dette française?

Il n'existe pas d'information publique détaillée sur la décomposition des détenteurs de la dette de la France.

Selon les chiffres de l'AFT, fin mars 2015, 64,4% des détenteurs de la dette publique française sont des «non-résidents». La définition de «non-résident» est floue: un investisseur français qui a investi dans un fonds britannique par exemple sera comptabilisé comme un investisseur britannique..."


C'est ballot.
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
"toutes les reponses" sauf celle de la question posee dans le titre meme de l'article...
Extrait de celui ci:

" Qui détient de la dette française?

Il n'existe pas d'information publique détaillée sur la décomposition des détenteurs de la dette de la France.

Selon les chiffres de l'AFT, fin mars 2015, 64,4% des détenteurs de la dette publique française sont des «non-résidents». La définition de «non-résident» est floue: un investisseur français qui a investi dans un fonds britannique par exemple sera comptabilisé comme un investisseur britannique..."


C'est ballot.
Bonjour Dui
je sais bien ! Mais les francais investisseurs dans des fonds britanniques vont bien se garder de le claironner sur tout les toits ...

....
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 330
11 371
198
常熟,江苏
Pour les petits boulots d'assemblage avec main d'oeuvre peu ou pas qualifié, il existe déjà une filière bien organisée en France mais quelques fois, peu utilisé avec des charges moins lourdes qu'un employé dans une société .... les CAT ..... mais aussi les prisons ...
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Pour les petits boulots d'assemblage avec main d'oeuvre peu ou pas qualifié, il existe déjà une filière bien organisée en France mais quelques fois, peu utilisé avec des charges moins lourdes qu'un employé dans une société .... les CAT ..... mais aussi les prisons ...
Bonjour Orang

Je sais bien mais "Assemble en France dans le cadre de la solidarite nationale " sur la boite ! Avec un joli peti drapeau francais ....:francais:

l'impact marketing est meilleur que

" Assemble en prison par "Untel " detenu multirécidiviste " Ou " Made in Fleury Merogis " !

Les marques et l'administration penitentiaire qui utilisent les detenus payes une misere dans ces ateliers gardent le secret absolu dans ce domaine ! Les consommateurs n'acheteraient pas !

Les handicapes sont exploites pareillement !

Un beneficiaire du RSA doit toucher environ 550 * euros par mois + les charges qui incombent a l'etat , le join pour arriver au smig est certes d'environ * 650 euros en net , mais sur une periode de 1 mois sur 140 h de base ca ne fait que 16 euros environ par jour , si la personne assemble 50 produits pas trop techniques ca met le cout de l'assemblage a environ 0.33 centimes par produit ce qui est negligeable a toutefois repartir sur la chaine d'assemblage ( autre calcul a faire) ! Il faut certes que l'etat ajoute les charges sur les 650 euros mais cela permet je suppose de supprimer la CMU et autres **(avantages ou aides ) liees au RSA , de plus l'etat va encaisser des recettes ou sa quote part (comme vous voulez) venant des distributeurs au moment de la livraison des produits ca compense largement dans tout les cas il sera meme gagnant ...

C'est un calcul a faire plus precisement !

Apres il y a egalement les frais fixe de fonctionnement des ateliers comme partout ! Mais avec des investissements limites car ateliers d'assemblages et non de productions ... Ainsi que la logistique qui ferait travailler nos transporteurs nationaux , voir nos imprimeurs !

Sur un produit par exemple a 50 euros par conteneurs de 40" entiers , ca ne devrait pas influer beaucoup sur les marges consequentes des distributeurs ...!

* A preciser , c'est une cote mal taillee !
** Idem
....
 
Dernière édition:
Buhao

Buhao

Expat à Paris
18 Mar 2014
4 163
1 682
163
33
Ningbo - Shanghai
C'est bien car on incite les jeunes à s'endetter aussi. Les personnes qui ont mis en place ce système économique devraient aller en prison.
On peut lever des fonds pour développer des choses oui. Mais on ne pas lever des fonds sur des ressources que l'on aura jamais.
il n'y pas d'équilibre et parier sur la population n'est pas économiquement viable.
le système monétaire globale est baisé. Le jour ou on prendra l'or comme monnaie unique on rigolera bien. Trop d'hyprocrisie et de manipulation du dollar et du rmb. L'euro tient tres maladroitement aussi.
 
znort

znort

Dieu Supérieur
13 Avr 2012
943
709
133
Kunshan
"toutes les reponses" sauf celle de la question posee dans le titre meme de l'article...
Extrait de celui ci:

" Qui détient de la dette française?

Il n'existe pas d'information publique détaillée sur la décomposition des détenteurs de la dette de la France.

Selon les chiffres de l'AFT, fin mars 2015, 64,4% des détenteurs de la dette publique française sont des «non-résidents». La définition de «non-résident» est floue: un investisseur français qui a investi dans un fonds britannique par exemple sera comptabilisé comme un investisseur britannique..."


C'est ballot.
Qui précisément? Difficile à trouver comme info au niveau de la presse car le secret de ces transactions est protégé par un article du code du commerce.
Lorsque la question a été posée à Bercy, ils ont toujours refusé de répondre en se retranchant derrière cet argument et aussi en évoquant que ce type d'information risque de perturber les marchés financiers.
Par contre tu as quelques pistes dans l'article susvisé. Un tableau par pays sur notre dette à long terme et sont bien sur évoqués divers fonds (Fond de pension, Fond souverain et fonds spéculatifs).

C'est bien car on incite les jeunes à s'endetter aussi. Les personnes qui ont mis en place ce système économique devraient aller en prison.
On peut lever des fonds pour développer des choses oui. Mais on ne pas lever des fonds sur des ressources que l'on aura jamais.
il n'y pas d'équilibre et parier sur la population n'est pas économiquement viable.
le système monétaire globale est baisé. Le jour ou on prendra l'or comme monnaie unique on rigolera bien. Trop d'hypocrisie et de manipulation du dollar et du rmb. L'euro tient tres maladroitement aussi.
Les dés sont largement pipés.
Souvenons nous l'exemple Grec qui était bien noté sur le marché des emprunts par les mêmes intervenants qui les avaient aidé à truquer leur bilan et sont restés impunis.
 
  • Like
Reactions: Alplob
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 330
11 371
198
常熟,江苏
Bonjour Orang

Je sais bien mais "Assemble en France dans le cadre de la solidarite nationale " sur la boite ! Avec un joli peti drapeau francais ....:francais:

l'impact marketing est meilleur que

" Assemble en prison par "Untel " detenu multirécidiviste " Ou " Made in Fleury Merogis " !

Les marques et l'administration penitentiaire qui utilisent les detenus payes une misere dans ces ateliers gardent le secret absolu dans ce domaine ! Les consommateurs n'acheteraient pas !

Les handicapes sont exploites pareillement !

Un beneficiaire du RSA doit toucher environ 550 * euros par mois + les charges qui incombent a l'etat , le join pour arriver au smig est certes d'environ * 650 euros en net , mais sur une periode de 1 mois sur 140 h de base ca ne fait que 16 euros environ par jour , si la personne assemble 50 produits pas trop techniques ca met le cout de l'assemblage a environ 0.33 centimes par produit ce qui est negligeable a toutefois repartir sur la chaine d'assemblage ( autre calcul a faire) ! Il faut certes que l'etat ajoute les charges sur les 650 euros mais cela permet je suppose de supprimer la CMU et autres **(avantages ou aides ) liees au RSA , de plus l'etat va encaisser des recettes ou sa quote part (comme vous voulez) venant des distributeurs au moment de la livraison des produits ca compense largement dans tout les cas il sera meme gagnant ...

C'est un calcul a faire plus precisement !

Apres il y a egalement les frais fixe de fonctionnement des ateliers comme partout ! Mais avec des investissements limites car ateliers d'assemblages et non de productions ... Ainsi que la logistique qui ferait travailler nos transporteurs nationaux , voir nos imprimeurs !

Sur un produit par exemple a 50 euros par conteneurs de 40" entiers , ca ne devrait pas influer beaucoup sur les marges consequentes des distributeurs ...!

* A preciser , c'est une cote mal taillee !
** Idem
....
Je connais et travaille avec plusieurs sociétés qui font effectivement travailler des CAT ou centre pénitencier ...

Toujours marqué "Assemblée en France" dessus ...

Pour les détenus, cela fait parti de différents projets de réinsertion ... Il ne serait pas logique de payer un détenu au même niveau qu'un employé ....

Pour les handicapés, même si effectivement, cela peut sembler être bas comme rémunération, c'est un des seuls moyens à l'heure actuelle qui leur est offert pour pouvoir accomplir des tâches et obtenir un sentiment de normalité et d'appartenance à la société qui les entoure en réalisant des tâches et travaux comme toute autre personne ...

Je ne connais pas les salaires ou ce qui est effectivement distribué, mais tout en n'étant pas du même niveau qu'un employé dans une société, cela ne doit quand même pas être au lance pierre ou de l'esclavagisme non plus, sinon, une association se serait déjà mis à crier au scandale depuis longtemps ..
 
mahu 马虎

mahu 马虎

Comique en carton
10 Avr 2010
8 673
6 390
188
wesh ma couille
  • Informative
Reactions: Jean7