1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La dette publique 2.000 milliards d'euros

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Jackie-Long, 30 Septembre 2014.

  1. Faguorenne

    Faguorenne Dieu

    Inscrit:
    31 Mai 2014
    Messages:
    1 185
    Ratings:
    +652 / -24
    ...
     
    #21 Faguorenne, 30 Septembre 2014
    Dernière édition: 30 Septembre 2014
  2. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    15 Octobre 2006
    Messages:
    5 636
    Localité:
    Shanghai, People Square
    Ratings:
    +1 405 / -10
    Juste 2 stats pour souligner combien ton raisonnement ne tient pas la route :

    Il faut arrêter de chercher des coupables ailleurs.
    Que de payer des intérêts sur la dette qu'on a contracté ne nous aide pas, c'est assez normal mais ca ne change pas que nous nous sommes endettés et continuons à nous endetter parceque nous n'avons plus la croissance que nous avions quand notre modèle social a été mis en place, qu'il a été depuis alourdit et que nous ne pouvons plus le financer tel qu'il existe.

    Avant de parler de qui on va rembourser ou pas et du poids de la dette, apprenons déjà a vivre à la hauteur de nos moyens en ayant un budget à l'équilibre ...
     
    • J'aime J'aime x 3
  3. Jackie-Long

    Jackie-Long Dieu suprême

    Inscrit:
    9 Novembre 2009
    Messages:
    2 176
    Localité:
    Chine shidao
    Ratings:
    +1 130 / -28
    Bientôt les huissiers vont faire un ATD a La France..... LOL

    Qui dit étude dit travail
    Qui dit taf te dit les thunes
    Qui dit argent dit dépenses
    Qui dit crédit dit créance
    Qui dit dette te dit huissier
    Et lui dit assis dans la merde
    Qui dit amour dit les gosses
    Dit toujours et dit divorce

    Qui dit proches te dit deuils
    Car les problèmes ne viennent pas seuls
    Qui dit crise te dit monde
    Dit famine et dit tiers-monde
    Qui dit fatigue dit réveille
    Encore sourd de la veille

    Alors on sort pour oublier tous les problèmes
    Alors on danse…
    Alors on danse…
    Alors on danse…
     
    • J'aime J'aime x 2
  4. ZYCO

    ZYCO Membre Gold

    Inscrit:
    31 Août 2009
    Messages:
    242
    Ratings:
    +84 / -2
    On n'arrive même pas à rembourser les intérêts de la dette, ni à faire un budget à l'équilibre, par contre on arrive toujours à emprunter avec l'argent des autres pour rembourser notre dette. On est vraiment mal barré....
     
  5. XiaoXiong

    XiaoXiong Ange

    Inscrit:
    23 Août 2013
    Messages:
    706
    Localité:
    Tianjin
    Ratings:
    +399 / -4
    La dette publique, « au sens de Maastricht » estimée par l'Insee, a été évaluée à la fin du quatrième trimestre 2013 à 1 925,3 milliards d'euros, soit 93,5 % du PIB. Elle représentait 663,5 milliards d'euros à la fin de 1995, ou 55,5 % du PIB et avait atteint 1 211,6 milliards d'euros(64,2 % du PIB) à la fin de l'année 2007. Ce chiffre, qui sera à rembourser par les administrations publiques, est à comparer à leurs recettes annuelles.
     
    #25 XiaoXiong, 30 Septembre 2014
    Dernière édition: 1 Octobre 2014
  6. xml

    xml Dieu souverain

    Inscrit:
    26 Juin 2011
    Messages:
    2 421
    Localité:
    guangdong
    Ratings:
    +1 972 / -8
    deja que le pib il est plus trop lourd....
     
  7. Jean7

    Jean7 Dieu créateur

    Inscrit:
    28 Juin 2007
    Messages:
    1 651
    Ratings:
    +594 / -3
    Le bug de l'an 2000 ?
    à 1000 M€, on était supposé mourir de la dette.
    à 2000 M€, on est supposés mourir de la dette.
    et à 3000 ?

    On nous en raconte tellement qu'on ne sait plus quoi en penser.
    Plus on est endettés, et plus il est facile d'emprunter.

    On a transformé l'inflation en dette, ça change quoi ? Si ce n'est qu'avant, il fallait prendre le contrôle de l'état pour acquérir le pouvoir, maintenant il faudrait prendre le contrôle de la finance...

    Comme l'un comme l'autre ont toujours été hors de porté, entre aller sur Mars ou sur Jupiter...
     
    • J'aime J'aime x 2
  8. XiaoXiong

    XiaoXiong Ange

    Inscrit:
    23 Août 2013
    Messages:
    706
    Localité:
    Tianjin
    Ratings:
    +399 / -4
    à 3000 M€ , On est supposés mourir de la dette?:okjesors:
     
  9. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 189
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 030 / -65
    Bonjour Xiao
    Pour mettre a mort les usuriers il y a une solution plus simple , ne rien emprunter du tout , et equilibrer ses recettes depenses ! ;)

    Morale : "Différer une emmerde, c'est lui donner le temps de croître." Frédéric Dard.
     
    • J'aime J'aime x 1
    #29 lafoy-china, 1 Octobre 2014
    Dernière édition: 1 Octobre 2014
  10. XiaoXiong

    XiaoXiong Ange

    Inscrit:
    23 Août 2013
    Messages:
    706
    Localité:
    Tianjin
    Ratings:
    +399 / -4
    C'est ce que je fais à mon échelle ;) et ce que j'espère que les gens feront de plus en plus.

    On m'a dit une chose tellement simple il y a bien longtemps: " ne dépense pas ce que tu n'as pas". Donc pas de crédit... Ca semble simple, mais pas mal de gens s'en foutent, au nom du confort, du bien être, de la mode. Les raisons sont multiples pour légitimiser un méfait
     
    • J'aime J'aime x 1
  11. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 189
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 030 / -65
    lafoy egalement , mais les budgets des etats fonctionnent differement de ceux des familles et des entreprises , les mecanismes sont beaucoup plus complexes .
    Les emprunts sont necessaires a condition d'en maitriser les flux , ce qui n'est pas vraiment le cas en ce qui concerne la France .

    C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de 50 étages.
    Le mec, au fur et à mesure de sa chute, il se répète sans cesse pour se rassurer : « Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien... Jusqu’ici tout va bien. »
    Mais l’important, ce n'est pas la chute. C’est l’atterrissage.
     
  12. XiaoXiong

    XiaoXiong Ange

    Inscrit:
    23 Août 2013
    Messages:
    706
    Localité:
    Tianjin
    Ratings:
    +399 / -4
    Les mecanismes sont plus complexes, j'en conviens
    Que les emprûnts soient nécessaires, afin de créer de la richesse, j'en conviens
    Que ceux ci soient fait pour alimenter la vie de TuHao de nos dirigeants me laisse plus perplexe.

    Y'a pas mal de choses qui réduiraient significativement le coût de la "machine-Etat" et dont on n'entend jamais parler...

    Sauf que dans le cas de la France, l'homme est un suicidaire, et il répète intentionellement "jusqu'ici tout va bien" pour qu'on le laisse continuer sa chute, non pas pour se rassurer ;)
     
  13. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 189
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 030 / -65
    En France oublie , telle la moule sur son rocher le francais est agrippe a ses privileges et autres avantages sociaux !
    Aucune reforme essentielle ne passera le cap des brouhahas de l'assemblee mationale ...
     
  14. XiaoXiong

    XiaoXiong Ange

    Inscrit:
    23 Août 2013
    Messages:
    706
    Localité:
    Tianjin
    Ratings:
    +399 / -4
    S'il se sentait mieux représenté, je suis persuadé qu'il serait prêt à faire des efforts pour relever son pays.
    La fierté nationale, c'est pas une chanson, et c'est pas forcément une notion négative!

    Je pense que de savoir les députés payés à vie, les voir dormir en réunion, les entendre dire au nom des français des choses vides ou fausses ne doit pas l'aider.
    Je pense que de voir les débats porter sur des sujets secondaire ( si ce n'est pire ) laisse les français perplexes.

    Je pense vraiment que la donne peut changer, mais pas avec ce gouvernement, pas avec le paysage politique actuel, pas avec l'état d'esprit actuel des gens qui ( tu as bien raison ) se comportent comme des moules aggripées au rocher.
     
  15. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 668
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 339 / -18
    Salut VlaF,

    Bon, je suis a des annees lumieres de pouvoir etre considere comme "cale" dans le domaine, mais je vais tenter d'expliquer ce que j'en comprends de facon simple:

    Pour bien comprendre ce qu'est la dette, il faut deja comprendre d'ou elle vient.
    Prenons un Etat, par exemple la France. Celui ci, un peu comme n'importe quelle structure, aura d'un cote des rentrees d'argent et de l'autre des depenses. Les rentrees d'argent correspondent a ce que l'Etat a reussi a gagner, en imposant ses contribuables, en vendant des terrains, batiments et autres actifs, en taxant les produits sur leur valeur ajoutee, en faisant payer certains services, etc. Les depenses correspondent aux divers frais de fonctionnement de l'Etat, aux salaires des fonctionnaires, a la securite sociale, aux depenses de creation d'infrastructures (voirie, batiments publics, grands projets, etc). Mettons que tout ca se fasse une fois par an, au moment du bilan, pour simplifier.

    On peut representer ca comme suit:

    Annee N:
    Rentrees d'argent (recettes) = x
    Depenses = y
    Solde = x - y

    Si le solde est negatif, on appelle ca un deficit, autrement c'est un benefice/une marge. C'est assez simple.
    Maintenant, prenons pour hypothese la situation francaise moyenne, a savoir qu'on a au moins 4% de deficit au cours de chaque annee.
    On part du principe que x = 100 Dollars zimbabwéens, donc ca donne:

    Annee N:
    Recettes = 100
    Depenses = 104
    Solde = -4
    Ca nous fait une dette de 4 dollars zimbabweens pour l'annee N.

    Il faut bien trouver cet argent quelque part, puisqu'il doit etre depense pour financer des projets (notamment la creation d'une statue en platine de Francois Hollande chevauchant un lama en remplacement de la Tour Eiffel). Il faut donc l'emprunter quelque part. On va donc voir ceux dont c'est le boulot, a savoir les ebenistes. Euh non, les banquiers.
    Ceux ci ne pretent pas de l'argent gratos et demandent un pourcentage supplementaire a rembourser (appele "interets"), sur une duree a determiner.
    On va prendre pour hypothese un pourcentage de 10% et une duree de 4 ans. Le calcul est simplifie un peu pour que ca soit pas trop complique:

    Annee N+1
    Recettes = 100 (rien n'a change)
    Depenses = 104 (pareil qu'avant) + 1,1 (le deficit de l'annee derniere divise par 4 puisque remboursable en 4 an et auquel on rajoute les 10% d'interets, soit (4/4)x1.1) = 105.1
    Solde = -5.1

    Aie, le deficit passe donc de 4 a 5.1%, ca fait mal... Ca va faire encore plus de pognon a emprunter tout ca... Du coup l'etat n'a pas le choix, il faut qu'il agisse soit sur les recettes, soit sur les depenses pour compenser.
    Mettons qu'il choisisse d'agir sur les recettes en pompant plus de fric a sa population, solution dite "de facilite" puisque le contribuable est gentil et docile:

    Annee N+2:
    Recettes = 105 (On a essore les pigeons au maximum)
    Depenses = 104 + 1.1 + 1.4 (emprunt de l'annee N et emprunt de l'annee N+1) = 106.5
    Solde = -1.5

    Bon, c'est mieux, le deficit n'est plus que de 1.5% mais on est toujours deficitaires... Il faudra donc a nouveau emprunter ce qui plombera encore plus le deficit de l'annee suivante et ainsi de suite. C'est le cercle vicieux de l'emprunt.

    Annee N+3:
    Recettes = 105
    Depenses= 104 +1.1 +1.4 + 0.41 = 106.91
    Solde = 1.91

    etc..

    Dans la pratique, deja on ne peut pas augmenter les recettes avec autant d'ecart aussi facilement. Ensuite l'augmentation des recettes entraine egalement une augmentation des depenses qui n'est pas toujours previsible (forcement, quand on taxe plus les gens ils sont en droit d'exiger plus de services en contrepartie et il arrrive que la modification de systemes de taxation entraine des effets non attendus) et enfin l'augmentation des recettes ne peut pas etre consideree comme un acquis stable au cours du temps, les gens et entreprises essayant de trouver des moyens de ne pas payer de taxes ou d'en payer moins en optimisant leurs declarations voire meme se barrent carrement du pays.

    On remarque que la logique voudrait qu'en diminuant les depenses on puisse plus facilement parvenir a l'equilibre. Selon moi c'etait vrai au debut du cycle d'emprunts en serie mais passe un certain cap ca n'est plus suffisant, parce que l'impact de l'accumulation des differents emprunts successifs devient trop important par rapport au reste. Diminuer les depenses est indispensable, mais ne permettrait de revenir a un equilibre qu'apres de nombreuses annees voire carrement decennies et avec des contreparties notables comme le fait que les gens ne seront plus forcement d'accord pour etre soumis a des niveaux d'impositions eleves puisqu'ils ne beneficieront plus des memes niveaux de services. Du coup au bout d'un moment les recettes diminueraient ce qui limiterait encore plus l'utilite du truc.

    La seule option qui me semble mathematiquement viable est de revenir dans le passe et de ne pas emprunter ce qu'on sait pertinement qu'on est pas capable de rembourser et d'inscrire dans la loi que cette pratique doit etre interdite a tous les niveaux des institutions publiques. Malheureusement, revenir dans le passe on ne sait pas encore le faire et vu nos deficits on aura pas les moyens d'investir suffisamment dans les domaines scientifiques pour y parvenir :D
    Donc concretement... a part ne pas rembourser les organismes preteurs, il ne me semble pas y avoir de solution... Mais en soi ceci ne constitue pas non plus une solution car les consequences pourraient etre catastrophiques pour tout le monde avec l'effondrement du marche banquier (reste a determiner si ces consequences seraient effectivement catastrophiques, ca n'est pas forcement acquis, ca depends comment ce serait fait dans la pratique).

    Voila, si d'autres ont des precisions/corrections ou complements d'informations a faire, pas de souci. Encore une fois je suis loin d'etre un expert dans le domaine, c'est juste pour tenter d'expliquer ca simplement. :)
     
    • Informatif Informatif x 1
    #35 Dui ni shuo de dui, 1 Octobre 2014
    Dernière édition: 1 Octobre 2014
  16. XiaoXiong

    XiaoXiong Ange

    Inscrit:
    23 Août 2013
    Messages:
    706
    Localité:
    Tianjin
    Ratings:
    +399 / -4
    on pourrai simplement "geler" la dette, et ne rembourser que la somme due, sans les intérêts ( pourquoi pas avec un effet rétractif? revenir dans le passé, c'est mort mais dans les textes de loi, sissi , c'est possible )

    Pour faire simple,
    la dette étant en gros et à la louche de 2000 Milliards d'€, si on arrête de payer les intérêts ( env. 50 M€ ) et qu'on ne paye que la dette avec cette même somme,
    il faudrait : 2000 / 50 = 40 ans

    40 ans pour payer la dette en entier si on la gèle.
    Combien si on retire les intérêts indus depuis le départ? Aucune idée... peut être 20 ans, je pense
     
  17. Jean7

    Jean7 Dieu créateur

    Inscrit:
    28 Juin 2007
    Messages:
    1 651
    Ratings:
    +594 / -3
    Autre approche.
    Qui doit de l'argent à qui ?

    Exemple :
    - Je suis un marchand de patates.
    - Comme je suis un bon gars, je vends parfois à crédit, disons par exemple à celui qui a besoin d'argent pour envoyer son gamin faire des études et ne pourrait pas le faire s'il me payait intégralement le prix de vente des patates. Je ne me met pas en péril, car en bon marchand, je ne lui fait crédit que sur ma marge. En fait, je le fournit en patates sans faire de bénéfice immédiat, mais un bénéfice reporté = crédit. Tiens, je ne suis même pas trop malin car je ne lui inflige pas d'intérêt sur son crédit. [troll second degré on] [J'ai beau être patron, je ne suis pas un enfoiré d'usurier exploiteur qui serait allé ensuite réclamer que son fils bosse pour moi à vie pour rembourser...][troll second degré off]
    - Je fais ça souvent, mais globalement je continue à m'en mettre plein les fouilles.

    Au bout de 20 ans, on calcule que le village me doit presque autant que l'argent qu'il gagne dans l'année !...
    Bien entendu, ceux qui doivent cet argent sont incapable de le rembourser et ne le pourront jamais !

    La situation est-elle dramatique ?
    A ce niveau là, il suffirait qu'un soir de cuite au bistro j'annule cette dette pour qu'on continue à vivre heureux, eux ric-rac sur les fins de mois et moi du fric plein les fouilles. Copains-copains

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    On me dira que j'ai parlé de dette privée...
    Ben j'ai aussi fourni les écoles, la caserne, l'hopital... (ha! les frittes !) Tout à crédit (comme je le disais, je suis un bon gars, j'ai du sens civique).
    Et comme eux ils ne gagnent que l'argent des impôts et qu'ils veulent les réduire pour que les gens achètent plus de patates pour que je gagne plus pour payer plus d'impôt mais pas trop quand même sinon je pourrais quitter le village avec mes patates et ils seraient bien embêtés non mais sans blague et pourquoi on m'aimerait pas c'est trop injuste... (vous suivez toujours ? Non ? bon, j'arrête).
    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    On me dira que le monde est ouvert et qu'il y a la concurrence !...
    Oui, c'est vrais. Si j'avais en poche l'argent qu'on me doit, je pourrais aller dans le village d'à-coté faire du dumping sur ses patates, le mettre à la rue et augmenter mes bénéfices.

    Tiens, y'a un village, bien loin, où le gars en a assez des patates, il veut me lancer dans le steack et a besoin de l'argent pour racheter un éleveur.
    J'ai pas assez d'argent, mais je suis malin.
    Alors j'emprunte, j'achète, j'envoie la police récupérer ce que les gens doivent et je rembourse avec ça.
    Plus de dettes mais plus personnes à l'école et surtout tout le monde au boulot ! faut produire pour payer les cocos !
    Je m'en fous un peu de ce village, il est loin, y'a un gérant, c'est lui qui se fait regarder de travers.
    La mairie devant aussi pas mal de fric, c'est facile d'obtenir sa collaboration et de mettre ses services au service du remboursement de la dette.
    Son problème n'est plus que les gens soient par exemple éduqués, soignés et protèges. Mais qu'ils soient productifs.
    Le maire se fera remplacer, mais tout est prévu pour ça, c'est dans leurs coutumes, et ça ne changera rien.

    Alors oui, là on a un problème.
    Reste à bien le cerner.
     
    • J'aime J'aime x 2
  18. AncienMembre

    AncienMembre Dieu Supérieur

    Inscrit:
    2 Janvier 2011
    Messages:
    1 180
    Ratings:
    +741 / -14
    La premiere reforme a faire est de diminuer le nombre de collectivites locales et le nombre d'elus avec un plafonnement des indemnites plutot qu'un non-cumul des mandats.
    Qui voudra de trois ou quatre mandats d'elu si les indemnites sont limitees a 2 fois le SMIC?
    Quid de le dette de la Chine qui est passe de 145% du Pib a 250 %du PIb en 5 ans.
     
    • J'aime J'aime x 1
  19. mahu

    mahu Modo en carton

    Inscrit:
    9 Avril 2010
    Messages:
    5 888
    Localité:
    You give me fever
    Ratings:
    +4 431 / -77
    http://french.china.org.cn/china/txt/2014-10/06/content_33689417.htm
     
    • J'aime J'aime x 1
  20. ChrisHK

    ChrisHK Dieu créateur

    Inscrit:
    27 Décembre 2013
    Messages:
    8 861
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Ratings:
    +7 183 / -39
    Source?

    Je pense que c'est cet article : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/...-progresse-avec-une-rapidite-inquietante.php#

    Mais il faut comparer ce qui est comparable !!!

    250% est le taux d'endettement PUBLIC + PRIVE. Avec cette définition, la France, tout comme les Etats Unis, est à 260%!!!

    Si on ne parle que de l'endettement public, la Chine se situe, en 2011, à 25,8% selon le FMI, 43,5% selon le CIA Worlfact Book
    D’après les mêmes sources et la même année, la France est a 86,2% (FMI) ou 86,1% (CIA)
    Les USA 102,9% (FMI), 67,8% (CIA)
    Le Japon 229,7% (FMI) 205,5% (CIA)

    Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_pays_par_dette_publique
     
    • J'aime J'aime x 1

Partager cette page