1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La croissance chinoise ralentie par la crise de la zone euro

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 18 Octobre 2011.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 946
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    LE MONDE du 18 octobre 2011

    [​IMG]

    [h=2]La croissance de l'économie chinoise a ralenti au troisième trimestre, à 9,1 % en rythme annuel, dans un contexte international moins favorable, selon les chiffres livrés, mardi 18 octobre, par le gouvernement chinois.[/h]
    De 10,4 % en 2010, la croissance de la deuxième économie mondiale est tombée à 9,7 % au premier trimestre et à 9,5 % au deuxième, selon les chiffre du Bureau national des statistiques (BNS). "La croissance économique fait actuellement face à un environnement plus compliqué à la fois sur les plans extérieur et intérieur", a déclaré le porte-parole du BNS, Sheng Laiyun en commentant ces chiffres.


    LA CRISE DE LA ZONE EURO LIMITE LES EXPORTATIONS


    Le gouvernement peine à lutter contre une inflation galopante. Pour lutter contre une hausse des prix qui atteint 6,1 % en septembre après avoir culminé à 6,5 % en juillet, le gouvernement a imposé depuis un an des restrictions sur le crédit et relevé les taux d'intérêt.


    Les petites et moyennes entreprises semblent être les victimes de ces restrictions. Malgré les promesses du gouvernement, qui voulait leur faciliter l'accès au crédit, beaucoup sont obligées de se tourner vers des organismes pratiquant des taux usuraires pour se financer.


    De leur côté, les exportateurs chinois commencent à souffrir de la crise des dettes souveraines en Europe, leur premier débouché, d'une situation économique difficile aux Etats-Unis, de salaires en hausse et d'un yuan qui s'est apprécié de 7 % en un an face au dollar. "Le nombre de facteurs d'instabilité et d'incertitude augmente", a constaté M. Sheng.


    LA PRODUCTION INDUSTRIELLE RESTE VIGOUREUSE


    Une conjoncture qui ne bouleverse pas les plans du gouvernement. M. Sheng l'a confirmé : pas de modification de la politique économique. "Les mesures de contrôle macroéconomique devraient rester en place pour maintenir la stabilité", a précisé le porte-parole.


    Le tableau est loin d'être sombre. La production industrielle reste vigoureuse en septembre et sa croissance, de 13,8 % sur un an, s'est même accélérée par rapport à août (13,5 %). Et les investisseurs sont toujours au rendez-vous. L'économie chinoise continue à être davantage tirée par l'investissement, en hausse de 24,9 % sur les neuf premiers mois de l'année, que par les ventes de détail, reflet de la consommation des ménages, qui ont progressé de 17 % sur la même période.
     
  2. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    "Le tableau est loin d'être sombre".En Chine comme ailleurs le tableau qui se dessine est au contraire assez sombre. La seule chose qui ne soit pas sombre, c'est qu'en s'assombrissant le tableau, qui était laid, devient autre.
     
    #2 Legume28, 22 Octobre 2011
    Dernière édition: 23 Octobre 2011

Partager cette page