1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

"La crise en France aujourd'hui est celle de l'élite et des institutions"

Discussion dans 'La France vue de Chine' créé par lafoy-china, 15 Juin 2016.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 185
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    laetitia-strauch.png

    GRAND ENTRETIEN. Il est pour le moins intempestif, pour une jeune intellectuelle, de se réclamer aujourd'hui du conservatisme en France. C'est le cas de Laetitia Strauch-Bonart, qui publie "Vous avez dit conservateur?" (Editions du Cerf) (*), un livre qui se présente comme une enquête sur les raisons de l'absence dans notre pays de ce courant politique majeur. Ecrit sans jargon, et d'une grande honnêteté intellectuelle, l'ouvrage mobilise plusieurs matériaux: histoire des idées, philosophie, politique, mais aussi entretiens avec des intellectuels, ou encore aspects biographiques. L'occasion d'interroger l'auteure sur sa vision d'un point de vue conservateur de l'état de la France aujourd'hui.

    LA TRIBUNE - Pourquoi n'existe-t-il pas en France un mouvement politique conservateur comme au Royaume Uni, aux Etats-Unis ou en Allemagne ?

    LAETITIA STRAUCH-BONART - Il faut remonter à la Révolution de 1789 pour l'expliquer. La violence de cet événement historique a créé une division durable dans la société française, contrairement à la Révolution anglaise de 1688 qui a assuré une transition moins brutale d'une monarchie de droit divin à une monarchie parlementaire. Cette évolution, en Grande-Bretagne, a d'ailleurs été favorisée par les conservateurs, qui ont accepté le passage d'un régime féodal à un régime politique plus libéral, ouvrant la voie à une future démocratie. Le parlement est responsable devant les électeurs; même s'il n'y a pas à l'époque de suffrage universel, les droits de l'opposition sont respectés, et un certain nombre de libertés reconnues. Les conservateurs, depuis lors, ont accepté certains changements, tout en critiquant certains traits de la nouvelle donne démocratique.


    LA TRIBUNE - Ce sont donc avant tout des racines historiques qui expliquent l'absence d'un parti conservateur en France ?


    Oui. La transition vers la démocratie y a été violente car l'impossibilité à trouver des compromis a toujours conduit à recourir à la force. Certains penseurs, des politiques et une grande partie de la noblesse, ont rejeté la Révolution. Joseph de Maistre est le grand théoricien de ce refus. Ces contre-révolutionnaires, qui s'appellent eux-mêmes « réactionnaires », veulent revenir au régime monarchique. Cas aggravant, un grand nombre d'entre eux partent se réfugier à l'étranger, ce qui accentuera le ressentiment du peuple à leur égard. Tout au long du XIXe siècle et jusqu'à 1945, les opposants au régime parlementaire continueront d'espérer que le remède aux maux de la démocratie vienne de l'étranger - avec les résultats que l'on connaît en 1940 !

    Suite de l'entretien >>>

    Source : LA TRIBUNE
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Informatif Informatif x 1
  2. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 185
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Ce que dit Madame Strauch-Bonart dans son entretien est primordial , je vais donc me procurer son livre !

    Bonne journee a toutes et a tous
     
  3. GuYong

    GuYong Alpha & Oméga

    Inscrit:
    26 Octobre 2009
    Messages:
    4 636
    Localité:
    ZheJiang
    Ratings:
    +2 907 / -16
    Bonjour Lafoy,

    Article assez bien construit, par une personne qui reflechi minima, mais tres academique/theoricienne..

    Donc.. bon.. Je ne vois rien de primoridal ou de revolutionnaire dan cette analyse.. mais soit..

    Pour info sur une matrix politic standard, le Uk ca donne:
    [​IMG]
    jamais pu trouver ca pour la France..

    Cependant il met d'avis que des gars type Dupont Aignan ou autres sont des conservateurs dans la definition anglo saxonne du texte..

    Apres si il y a probleme en France c'est que l'on est encore a une dychotomie droite/gauche.. Mais bon, c'est plus simple pour le pekin moyen qui raisonne generalement en binaire.. Ce depuis xxxx annees..

    A mon sens ce qu'il manque dans beaucoup de pays, ce sont des representants qui remplissent la case en bas a droite... Alors qu'a contrario beaucoup de gens s'y reconnaissent.. Probleme, c'est une negation du role de l'etat et donc autant demande a la CGT d'assouplir le code du travail..

    Au final, j'ai aussi un certain malaise a lire cette personne qui base sa reflexion sur ce qui est, pour moi, le cancer premier de la politiqure, le fait de croire que l'unite de base politique c'est le parti/une philosophie commune, et pas l'individu..

    Anyway, bonne lecture,
     

Partager cette page