La construction du 3e porte-avions chinois serait déjà bien avancée

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
3 827
2 234
188

La Chine va dévoiler son nouvel avion de combat embarqué de 5e génération d’ici la fin de l’année



30 septembre 2021

En 2018, le général Zhang Honghe, alors commandant en second de composante aérienne de l’armée populaire de libération [APL] abait révélé dans les colonnes du quotidien « South China Morning Post » qu’un programme visant à développer un nouvel avion de combat embarqué avait été lancé afin de remplacer les J-15 « Flying Shark » aux performances décevantes.

Extrait : En effet, cet appareil, dérivé du * Su-33 russe, a une capacité d’emport en armement et en carburant limitée afin de pouvoir décoller des porte-avions CNS Liaoning et CNS Shandong, dont le pont d’envol est doté d’un tremplin. Ce qui ne sera pas le cas du troisième navire de ce type qu’attend la marine chinoise, celui devant être équipé de catapultes [configuration CATOBAR].

« La Chine a besoin de développer un nouveau chasseur [embarqué] car elle prévoit de créer au moins quatre groupes de porte-avions pour satisfaire ses ambitions mondiales et défendre ses intérêts à l’étranger », avait justifié un expert chinois des affaires navales, il y a trois ans.
Par la suite, il fut avancé que ce nouvel avion de combat embarqué serait le J-18, un appareil de type STOVL [décollage court/atterrissage vertical].
Puis, en décembre 2019, le Global Times, quotidien proche du Parti communiste chinois [PCC] évoqua le développement d’un chasseur embarqué appelé « JJ » par le groupe AVIC [Aviation Industry Corporation of China] et le Shenyang Aircraft Design and Research Institute. Et l’hypothèse d’une version navalisée du FC-31 « Gyrfalcon », le second avion de 5e génération conçu en Chine, tenait alors la corde.




L’hypothèse d’une version navale de l’avion furtif chinois FC-31 se précise


:endesaccord:* Le J-15 appartient à la quatrième génération de chasseurs améliorés, c'est-à-dire à la quatrième génération de semi chasseurs. Le J-15 est très similaire au Su-33 russe en apparence, mais il intègre la technologie du J-11B / Su-27, apres ils sont " upgraded " , c'est evident .
:endesaccord:Ne pas oublier que la Chine dans sa classification de génération ne comptabilise pas la 1re génération ..Marketing quand tu nous tiens !
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 653
13 248
183
Hong Kong et Shanghai
:endesaccord:Ne pas oublier que la Chine dans sa classification de génération ne comptabilise pas la 1re génération ..Marketing quand tu nous tiens !
Les autres pays ont des avions, des chasseurs, des sous-marins de génération 0 ?
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
:endesaccord:Ne pas oublier que la Chine dans sa classification de génération ne comptabilise pas la 1re génération ..Marketing quand tu nous tiens !
Bonjour Loulou
Au niveau classification en Chine il faut tenir compte de ceci , l'industrie sovietique est la pierre angulaire de l'aeronautique militaire chinoise car rien n'existait en Chine niveau appareils de combats , et de ce fait la classification a evolue sur la russe depuis l'origine a nos jours ( avec quelques grincements de dents au passage ) , car le partage de technologies demeure ...

Extrait : The first upgrade to the aircraft came in 1950, with the arrival of the MiG-15bis. While the aircraft contained numerous minor improvements, it also possessed the new Klimov VK-1 engine and external hardpoints for rockets and bombs. Widely exported, the Soviet Union provided the new aircraft to the People's Republic of China. First seeing combat at the end of the Chinese Civil War, the MiG-15 was flown by Soviet pilots from the 50th IAD. The aircraft scored its first kill on April 28, 1950, when one downed a Nationalist Chinese P-38 Lightning.

 
Dernière édition:

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
3 827
2 234
188
Les autres pays ont des avions, des chasseurs, des sous-marins de génération 0 ?
La chine débute sa génération1 comme une génération 2.

Officiellement un concept de générations de chasseurs exclu les avions à moteurs à pistons pour ne garder que ceux à réaction.
La classification par Hallion.
(Cette classification oublie donc les Quarante précédentes années où des chasseurs à hélice ont été produits depuis la première guerre mondiale)

Génération 1, les premiers chasseurs à réaction volant en haut subsonique et pour certains atteignant le mur du son. Ce sont les avions entrés en service entre 1942 et 1955

Génération 2, les premiers chasseurs réellement supersoniques ainsi que les premiers chasseurs bisoniques* intégrant un armement air-air composé de missiles et disposant d’une conduite de tir. Ils sont entrés en service entre 1954 et 1970

Génération 3, les premiers chasseurs supersonique ayant une réelle capacité d’attaque au sol et d’appui tactique. Ils sont entrés en service entre 1968 et 1982.

*On utilise également les termes « bisonique » pour un avion dépassant deux fois la vitesse du son et « trisonique » si celui-ci dépasse trois fois la vitesse du son.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La chine débute sa génération1 comme une génération 2.

Officiellement un concept de générations de chasseurs exclu les avions à moteurs à pistons pour ne garder que ceux à réaction.
La classification par Hallion.
(Cette classification oublie donc les Quarante précédentes années où des chasseurs à hélice ont été produits depuis la première guerre mondiale)

Génération 1, les premiers chasseurs à réaction volant en haut subsonique et pour certains atteignant le mur du son. Ce sont les avions entrés en service entre 1942 et 1955

Génération 2, les premiers chasseurs réellement supersoniques ainsi que les premiers chasseurs bisoniques* intégrant un armement air-air composé de missiles et disposant d’une conduite de tir. Ils sont entrés en service entre 1954 et 1970

Génération 3, les premiers chasseurs supersonique ayant une réelle capacité d’attaque au sol et d’appui tactique. Ils sont entrés en service entre 1968 et 1982.

*On utilise également les termes « bisonique » pour un avion dépassant deux fois la vitesse du son et « trisonique » si celui-ci dépasse trois fois la vitesse du son.
On ne va pas jouer sur les mots , mais le concept generation 1 n'est pas a ecarter tant pour le J-2 que le J-5 ...

Extrait : La Chine reçut des MiG-17 Fresco-A, une version de chasse par beau temps, au début des années 1950. La décision de le produire en licence se fit très rapidement. L'appareil était alors nommé Type 56, puis J-4.
Les Chinois reçurent les plans du MiG-17F en 1955, ainsi que 2 exemplaires construits, 15 appareils à assembler et des pièces détachées pour 10 appareils. Le premier MiG-17F de construction chinoise, Zhong 0101, effectua son premier vol aux mains de Wu Keming, le 19 juillet 1956. Les MiG-17F furent d'abord nommés Dongfeng-101 (vent de l'est) lors de leur entrée en service, puis J-5 en 1964.


Extrait : The People's Republic of China received the first batch of MiG-15bis jet fighters in late 1952, only 6 months before the end of Korean War. A total of about 1,500 MiG-15bis were aided to China during 1952-1955, few of these aircraft took part in the Korean War.

According to the Agreement on the Union of Soviet Socialist Republics to grant the People's Republic of China technical assistance in organizing the repair of aircraft and the engines and the organization of aircraft factories signed in October, 1951, the MiG-15bis was chosen to be the first China license-produced fighter jet. The Factory No. 112 (later Shenyang Aircraft Corporation) would produce the airframe while the Shenyang Engine Overhaul Factory (later Shenyang Liming Motor Company) would produce the WP-5 turbojet engine ("渦噴-5", domestic built VK-1 engine in accordance with license). Both factories received guidance and instructions from Soviet experts.

 
Dernière édition:

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
3 827
2 234
188
On ne va pas jouer sur les mots , mais le concept generation 1 n'est pas a ecarter ...

Extrait : La Chine reçut des MiG-17 Fresco-A, une version de chasse par beau temps, au début des années 1950. La décision de le produire en licence se fit très rapidement. L'appareil était alors nommé Type 56, puis J-4.
Les Chinois reçurent les plans du MiG-17F en 1955, ainsi que 2 exemplaires construits, 15 appareils à assembler et des pièces détachées pour 10 appareils. Le premier MiG-17F de construction chinoise, Zhong 0101, effectua son premier vol aux mains de Wu Keming, le 19 juillet 1956. Les MiG-17F furent d'abord nommés Dongfeng-101 (vent de l'est) lors de leur entrée en service, puis J-5 en 1964.

sans oublier les variantes chinoises du MiG17
  • J-4 - désignation des MiG-17, importés par les Chinois au début des années 1950.
  • F-4 - désignation des J-4 revendus à l'export.
  • J-5 - production sous licence du MiG-17F, le premier vola 19 juillet 1956.
  • F-5 - désignation du J-5 à l'exportation.
  • J-5A - production sous licence du MiG-17PF, construit de 1964 à 1969.
  • F-5A - désignation du J-5A à l'exportation.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
sans oublier les variantes chinoises du MiG17
  • J-4 - désignation des MiG-17, importés par les Chinois au début des années 1950.
  • F-4 - désignation des J-4 revendus à l'export.
  • J-5 - production sous licence du MiG-17F, le premier vola 19 juillet 1956.
  • F-5 - désignation du J-5 à l'exportation.
  • J-5A - production sous licence du MiG-17PF, construit de 1964 à 1969.
  • F-5A - désignation du J-5A à l'exportation.
Ce qui fait que le FC-31 est bien un chasseur de V eme generation vu le J-2 en 1951 ! :)
 

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
3 827
2 234
188
Ce qui fait que le FC-31 est bien un chasseur de V generation ! :)
Pour vous, mais les chinois c’est une génération 6
Bref les générations sont du pur marketing 4 / 4++/ 4.5/ 5.5 /6
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Pour vous pour mais les chinois c’est une génération 6
Je sais comme tout le monde que les chinois travaillent sur une generation 6 , mais ca s'arrete la !

1633061764753.png
 

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
3 827
2 234
188
Je sais comme tout le monde que les chinois travaillent sur une generation 6 , mais ca s'arrete la !

L’avion de chasse 6ème génération pour les Chinois​

Avant toute chose, il faut préciser que la Chine ne classent pas les générations d’avion comme les États Unis ou la Russie. Pour eux, le J-20 par exemple, qui est classé dans la catégorie de 5ème génération, chez nous est de 4ème génération dans leur classification.

Nul doute que les Chinois ont déjà démarré les études de leur côté pour anticiper la « 6ème génération », suivant leur principe de « Produire une génération d’armes, développer une prochaine génération, et réfléchir à la suivante » (生产一代、研制一代、预研一代).

Par exemple, l’AVIC est en train de produire les J-10B / J-11D / J-15 / J-16, de développer le J-20, et d’anticiper le suivant. Mais aujourd’hui on ne trouve que très peu de publications chinoises concernant l’avion de chasse de la génération post J-20.

Il y a beaucoup de recherches et de revues sur les technologies du futur, mais peu donne une vue sommaire de ce qui pourrait être leur vision, du moindre pas publiquement.

En Mars 2016, deux chercheurs de l’Université d’ingénierie de l’armée de l’air chinoise (unité 94778) ont publié un article intitulé « La 5ème génération n’est pas partie, la 6ème est déjà arrivée ». Le texte analyse les contextes où se trouvent l’armée américaine et les besoins associés, ainsi que les progrès technologiques requis et accomplis.

On constate donc que les États Unis restent le « phare »pour eux en terme de direction à suivre, et que les Chinois suivent et surveillent de très près les grandes orientations américaines.

A travers le peu de publications que l’on a, il semble être évident que les Chinois ne vont pas se contenter de poursuivre le même chemin déjà tracé par les Américains, mais vont plutôt se focaliser sur certaines technologies pour les adapter à leurs propres besoins, en tentant de faire ce qu’ils appellent « doubler au virage » (弯道超车).

On peut déjà constater cette tendance dans certains domaines d’application – l’hypersonique, le réseau neuro-centrique, le supercalculateur, la communication et l’ordinateur quantique, les nouveaux matériaux comme la graphène et le nanotube…etc.

Mais, les lois de la physique sont identiques pour tout le monde. Les réalisations basées sur ce genre de dépassement sont vouées à être très contextuelles, et ne pourraient fonctionner que sous certaines conditions géographiques et d’application particulières. Les fondamentaux pour un engin volant resteront toujours les mêmes quel que soit la génération et le pays – la motorisation, les matériaux légers et résistants, les méthodes manufacturières, l’architecture et l’électronique avancée, la maîtrise de l’environnement aéro-électromagnéto-thermo-dynamique…etc.
Tout va se reposer sur ce que j’appelle le trio Vitesse-Position-Information. Tout le monde y parvient en empruntant des chemins parfois différents, parfois similaires.

Il ne sera donc pas étonnant de voir certaines convergences au niveau des concepts et des technologies pour l’avion de chasse chinois de 6ème génération. Par exemple l’intégration et l’interaction entre les appareils pilotes et les drones, comme le montre cette étude chinoise de National University of Defense Technology datant de 2005.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

L’avion de chasse 6ème génération pour les Chinois​

Avant toute chose, il faut préciser que la Chine ne classent pas les générations d’avion comme les États Unis ou la Russie. Pour eux, le J-20 par exemple, qui est classé dans la catégorie de 5ème génération, chez nous est de 4ème génération dans leur classification.

Nul doute que les Chinois ont déjà démarré les études de leur côté pour anticiper la « 6ème génération », suivant leur principe de « Produire une génération d’armes, développer une prochaine génération, et réfléchir à la suivante » (生产一代、研制一代、预研一代).

Par exemple, l’AVIC est en train de produire les J-10B / J-11D / J-15 / J-16, de développer le J-20, et d’anticiper le suivant. Mais aujourd’hui on ne trouve que très peu de publications chinoises concernant l’avion de chasse de la génération post J-20.

Il y a beaucoup de recherches et de revues sur les technologies du futur, mais peu donne une vue sommaire de ce qui pourrait être leur vision, du moindre pas publiquement.

En Mars 2016, deux chercheurs de l’Université d’ingénierie de l’armée de l’air chinoise (unité 94778) ont publié un article intitulé « La 5ème génération n’est pas partie, la 6ème est déjà arrivée ». Le texte analyse les contextes où se trouvent l’armée américaine et les besoins associés, ainsi que les progrès technologiques requis et accomplis.

On constate donc que les États Unis restent le « phare »pour eux en terme de direction à suivre, et que les Chinois suivent et surveillent de très près les grandes orientations américaines.

A travers le peu de publications que l’on a, il semble être évident que les Chinois ne vont pas se contenter de poursuivre le même chemin déjà tracé par les Américains, mais vont plutôt se focaliser sur certaines technologies pour les adapter à leurs propres besoins, en tentant de faire ce qu’ils appellent « doubler au virage » (弯道超车).

On peut déjà constater cette tendance dans certains domaines d’application – l’hypersonique, le réseau neuro-centrique, le supercalculateur, la communication et l’ordinateur quantique, les nouveaux matériaux comme la graphène et le nanotube…etc.

Mais, les lois de la physique sont identiques pour tout le monde. Les réalisations basées sur ce genre de dépassement sont vouées à être très contextuelles, et ne pourraient fonctionner que sous certaines conditions géographiques et d’application particulières. Les fondamentaux pour un engin volant resteront toujours les mêmes quel que soit la génération et le pays – la motorisation, les matériaux légers et résistants, les méthodes manufacturières, l’architecture et l’électronique avancée, la maîtrise de l’environnement aéro-électromagnéto-thermo-dynamique…etc.
Tout va se reposer sur ce que j’appelle le trio Vitesse-Position-Information. Tout le monde y parvient en empruntant des chemins parfois différents, parfois similaires.

Il ne sera donc pas étonnant de voir certaines convergences au niveau des concepts et des technologies pour l’avion de chasse chinois de 6ème génération. Par exemple l’intégration et l’interaction entre les appareils pilotes et les drones, comme le montre cette étude chinoise de National University of Defense Technology datant de 2005.
Merci Loulou
Ce qui est dommage , l'excellent site Eastpendulum n'est plus a jour depuis des mois ! :(
 

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
3 827
2 234
188
Merci Loulou
Ce qui est dommage , l'excellent site Eastpendulum n'est plus a jour depuis des mois ! :(
Il est plus actif sur les RS.
Sinon un équivalent que j’apprécie beaucoup, mais uniquement sur la Russie.
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 653
13 248
183
Hong Kong et Shanghai

L’avion de chasse 6ème génération pour les Chinois​

Avant toute chose, il faut préciser que la Chine ne classent pas les générations d’avion comme les États Unis ou la Russie. Pour eux, le J-20 par exemple, qui est classé dans la catégorie de 5ème génération, chez nous est de 4ème génération dans leur classification.
Cette histoire de numérotation de génération est pour le moins confuse, si ce n'est erronée dans la manière dont elle est présentée ici :

Si le J-20 est classé dans la 5eme génération, classement occidental, mais 4eme génération, classification chinoise, alors " L’avion de chasse 6ème génération pour les Chinois " devrait être de 7eme génération pour les occidentaux, non ?
 

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
3 827
2 234
188
Pour eux, le J-20 par exemple, qui est classé dans la catégorie de 5ème génération, chez nous est de 4ème génération dans leur classification.
Je pense qu'il y a une erreur dans écriture de l’article
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 653
13 248
183
Hong Kong et Shanghai

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
3 827
2 234
188
En mode groupir ..J'ai déjà des maux de tête:cool:.

Groupir G.png
 

Pujadas3000

Apprenti
19 Oct 2020
19
8
5
Shanghai
On constate donc que les États Unis restent le « phare »pour eux en terme de direction à suivre, et que les Chinois suivent et surveillent de très près les grandes orientations américaines.
Bah j'invite fortement la Chine a suivre les US ça fera un soucis en moins pour les pays d'asie du sud est.
C'est vrai qu'en terme d'orientation dans l'aéro, avec le F35, ils sont au top les 'ricains... Surcoûts a n'en plus finir, bugs en tout genre, incapacité opérationnelle, focus sur la furtivité alors que ça apparaît de plus en plus comme un gadget puisque les radars montent, eux aussi, en puissance pour déjouer les techniques de furtivité etc. etc. bref... même eux ils n'en veulent plus.
Je parle même pas du fait que les US ont loupé le coche de l'hypervélocité, et sont a la traîne...

C'est comme si une puéricultrice te disait "en terme de puériculture, Marc Dutroux c'est le phare pour moi en terme de direction a suivre et je surveille de très près ses grandes orientations".

Quand on voit les succès techniques que la France ou la Russie arrivent a faire avec 4 bouts de ficelle et deux chewing-gum en terme de moyens, et qu'on voit ce que les US pondent avec un budget colossal, un jour ou l'autre il va vraiment falloir que les Chinois arrêtent de se branler sur les US ou sur le monde anglophone en général.
Ca me fait penser a une autre discussion que j'ai eu (qui n'a rien a voir), mais je demandais a un shushu chinois pourquoi il avait envoyé son fils étudier la médecine aux US alors qu'en Europe c'est tout autant jouable, les cursus anglophone existent et c'est beaucoup moins cher.
Il me disait qu'aux US c’était mieux... je lui ai répondu qu'il avait raison, qu'en Europe on a pas de médecins, on crève qu'en on est malade... j'te jure...
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 827
10 161
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Surcoûts a n'en plus finir, bugs en tout genre, incapacité opérationnelle, focus sur la furtivité alors que ça apparaît de plus en plus comme un gadget puisque les radars montent, eux aussi, en puissance pour déjouer les techniques de furtivité etc. etc. bref...
C'est deja le cas , et apparemment installe sur site !
Dossier ...
 
Dernière édition: