La Chine veut acquérir directement 5% de Saudi Aramco

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 849
8 252
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
la-chine-veut-acquerir-directement-5-de-saudi-aramco.jpg

DUBAI/LONDRES (Reuters) - La Chine propose d'acquérir directement 5% du capital de Saudi Aramco, selon des sources, ce qui laisserait à l'Arabie saoudite la possibilité d'étudier diverses options pour son projet d'introduction en Bourse du premier producteur mondial de pétrole.


Extrait : Les compagnies nationales chinoises PetroChina et Sinopec ont écrit à Saudi Aramco ces dernières semaines pour manifester leur intérêt pour une transaction directe, ont dit des sources du secteur à Reuters.
Les deux groupes ont effectué cette démarche dans le cadre d'un consortium comprenant également le fonds souverain chinois et des banques, ont-elles ajouté.
Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed bin Salman, a annoncé l'an dernier que le royaume envisageait de mettre en Bourse environ 5% du capital d'Aramco en 2018, une opération qui pourrait lui permettre de lever 100 milliards de dollars (85 milliards d'euros) si, comme espéré, la compagnie est valorisée 2.000 milliards de dollars.

"Les Chinois veulent sécuriser leur approvisionnement en pétrole", a dit une des sources. "Ils sont disposés à prendre seuls la totalité des 5%, voire davantage."

Suite de l'article >>>

Source : LA TRIBUNE & Reuters
 
why

why

Alpha & Oméga
26 Déc 2010
3 086
2 265
173
闵行区
Y a pas quelque chose qui cloche là ?
Les Saoudiens veulent introduire Saudi Aramco en bourse, enfin 5%, donc normalement, cette introduction (IPO) est ouverte à tous et à toutes.
Et les Chinois veulent payer 5% directement ?
Y a comme qui dirait un blem là...
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 849
8 252
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
L'entreprise russe Sibur construit un gigantesque site pétrochimique près de la Chine

Sibur, le leader russe de la pétrochimie, a lancé les travaux préliminaires d'une gigantesque usine pétrochimique en Extrême-Orient russe. Construite en partenariat avec la Chine, elle devrait être achevée en 2024.

Extrait :
Amur GCC : tel est le nom de la nouvelle usine de la société Sibur. Le premier plot en béton de ce mastodonte a été planté dans le sol ce mardi 18 août à Svobodnyy, ville industrielle à 150 km au nord-est de Blagovechtchensk, sur la rivière Amour, d'où l'on voit sur l'autre rive la Chine et ses immeubles aux néons colorés. Des travaux préliminaires avant de rentrer dans le vif du sujet à l'automne, après la réception des permis de construction.
Cette nouvelle usine représente un investissement estimé à 10-11 milliards de dollars, effectué en co-entreprise entre Sibur (60%) et le géant chinois Sinopec (40%), également actionnaire de Sibur. Le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine a salué en vidéoconférence depuis Blagovechtchensk un projet qui allait créer « des milliers d'emplois » et de la « croissance économique ». À terme, c'est en effet un millier de personnes qui devrait être employé sur le site, et même jusqu'à 30.000 lors de sa construction. Un des partenaires sur le chantier sera l'allemand Linde.

1597751452373.png
 
Dernière édition:
M

MTT

Demi-dieu
17 Sept 2008
2 021
211
118
tobolsk c'est presque 1 million de tonnes de plastiques produits, la moitié au moins va direct en chine grace au partenariat avec sinopec. du lourd !
 
G

Geo-ffroy

Nouveau Membre
04 Fev 2020
8
0
1
45
Sibur est un bien meilleur investissement qu'Aramco en tout cas.