La Chine va renforcer son contrôle sur les religions

Malyn

Malyn

Dieu Supérieur
23 Juil 2010
2 265
Ratings
625
138
Canton
#1
LIEN

Pékin, Chine | AFP | vendredi 08/09/2017 - La Chine a publié de nouvelles règles encadrant la liberté religieuse et présentées comme visant à renforcer la sécurité nationale, restreindre les pratiques non reconnues par l'Etat et "faire barrage à l'extrémisme".
Le Parti communiste (PCC) au pouvoir combat l'émergence de tout mouvement organisé qui échappe à son contrôle. Les religions -- notamment l'islam et le christianisme -- en font partie et sont déjà étroitement surveillées par les autorités.
Les nouvelles règles publiées jeudi par le gouvernement interdisent notamment d'accepter des dons venant de l'étranger, et prévoient des amendes allant jusqu'à 300.000 yuans (39.000 euros) en cas d'organisation d'un événement non autorisé.
L'ouverture d'écoles confessionnelles sera également soumise à des conditions plus strictes.
Ces mesures entreront en vigueur le 1er février 2018.
Elles visent à "faire barrage à l'extrémisme" et à "contrer les infiltrations", selon une copie des nouvelles règles publiée sur le site internet officiel du gouvernement.
"Les organisations ou individus ne peuvent utiliser la religion pour mener des activités illégales, mettant en danger la sécurité nationale ou sapant la stabilité sociale", souligne notamment le texte.
La Chine dit régulièrement faire face à une menace croissante des sectes et de l'islam radical.
Les autorités s'inquiètent notamment de la situation dans la région du Xinjiang (nord-ouest), peuplée de nombreux musulmans. Des attentats y ont fait des dizaines de morts ces dernières années et Pékin s'alarme des liens supposés entre des militants "séparatistes" et des groupes jihadistes internationaux.
Les autorités locales y avaient annoncé en mars l'interdiction du port du voile intégral. Elles imposent également de sévères restrictions sur la délivrance de passeports, découragent l'éducation religieuse pour les enfants ou l'observance du jeûne du ramadan par les fonctionnaires et les étudiants.
La Constitution chinoise reconnaît la "liberté de croyance religieuse" -- c'est-à-dire celle de croire en une religion -- mais pas la "liberté religieuse", aux contours plus vastes.
Un rapport annuel du département d'Etat américain publié en août assurait qu'en 2016, le gouvernement chinois "a agressé physiquement, arrêté, torturé, condamné à la prison ou harcelé des membres de groupes religieux, homologués et non homologués".
La Chine a rejeté les critiques américaines, qui selon elle "ne tiennent pas compte de la réalité".
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
18 549
Ratings
10 593 1
198
常熟,江苏
#2
Ils y ont aussi trouvé des bactéries ? o_O
 
Malyn

Malyn

Dieu Supérieur
23 Juil 2010
2 265
Ratings
625
138
Canton
#3
Bactéries qui se développent presque uniquement au Xinjiang. Une question de climat peut-être.
 
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 032
Ratings
1 385
168
#4
why

why

Dieu suprême
26 Déc 2010
2 761
Ratings
2 093 1
163
闵行区
#5
Le gouvernement chinois a parfaitement raison (pour une fois). Les chrétiens et les musulmans sont un cancer pour l'humanité. Il faut les empêcher à tout prix de prospérer. Il est ridicule de les opposer ou de croire qu'ils sont radicalement différents. Ils sortent tous du même moule.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Christianisme
À la mi-2015, le nombre total de chrétiens dans le monde est évalué à 2,419 milliards, ce qui en fait la religion comptant le plus grand nombre de fidèles au monde devant l'islam qui en dénombre environ 1,6 milliard.
Belle ouverture d'esprit... Mettre dans le même moule 4 milliards d'humains et les insulter comme un cancer de l'humanité, pas mal du tout.
Prix du post le plus débile de l'année, de la décennie même...

Mais pour aller plus loin, tu aurais dû rajouter les autres religions: hindouistes, bouddhistes, juifs...
 
五毛哥

五毛哥

Dieu créateur
04 Fev 2013
2 394
Ratings
2 402 2
153
#7
Au contraire, tout oppose chrétiens et musulmans.
Bien que l'islam soit emprunté du christianisme, la fondation de ces religions n'ont strictement rien à voir.

Le christianisme demande que l'adepte trouve la foi de lui-même, comprenne que jésus se trouve au fond de son coeur, et choisisse de se convertir et de se soumettre. On ne naît pas chrétien, on le devient par le baptême (et c'est fucked up, je vous l'accorde, quand c'est un gosse qui se fait baptiser). Le chrétien, aussi illuminé soit-il, reste totalement libre de son choix spirituel. L'Église qui était à l'époque toute puissante a utilisé les textes sacrés pour conquérir et s'étendre, et usé de son pouvoir pour forcer les gens à se convertir pour éviter le bûcher. Après s'être faite laminer par la science et l'athéisme, l'Église a perdu son pouvoir tyrannique... pour se recentrer sur ses textes qui sont, ô surprise, pacifiques (ce qui est moins le cas de la Torah). En bref, le christianisme est revenue à ses origines : une religion. La bible a d'ailleurs toujours été considérée comme des textes rapportés par des prophètes et apôtres. Ses livres ont été écrits environ 100 ans après la mort de jésus, et aucun contemporain de jésus n'a laissé sa plume dans la bible. C'est un fait établi que l'Église a toujours reconnu.

L'islam en revanche n'a aucun fondement purement religieux. Dès sa création, il a été pensé comme un projet politique. La charia (la loi divine) fait partie intégrante du coran lui-même, ce coran étant la parole directe donc incontestable d'allah. La oumma est également décrite dans le coran, faisant du monde musulman un seul et unique corps. Ça permet d'outrepasser n'importe quelle frontière, chaque musulman étant un noeud dans une maille musulmane déposée sur la planète, répandant la parole divine. Manque de pot, une fois dans la maille, on ne peut plus en sortir. Et oui, on naît musulman, on meurt musulman. L'islam ou la mort. Je t'attrape, je te garde ! Si tu t'échappes, prends soin de changer d'adresse... Islam signifie "la paix dans la soumission". Bref, les textes eux-mêmes sont conquérants, l'islam n'est une religion de paix que pour ceux qui y sont soumis (c'est l'idée de base et c'est plutôt fûté, je l'admets volontiers). C'est pour ces raisons que l'islam ne se réforme pas et ne peut pas se réformer : 800 millions de musulmans, c'est à dire la moitié d'entre eux, sont favorables à la charia.

Quatre siècles après la naissance de l'islam, le monde musulman dominait le monde, et commençait à découvrir des choses formidables. Une nouvelle façon de faire des mathématiques avec l'invention des chiffres arabes, suivi de quelques découvertes scientifiques qui leur donnait un avantage certain sur le christianisme. Manque de pot, tout ceci était haram. Certaines découvertes allaient à l'encontre de ce qui était dit dans le coran et les hadiths. C'était inacceptable. Ainsi, l'intellectuel islamique très influent de l'époque, Abû Ḥamid Moḥammed ibn Moḥammed al-Ghazālī, a dit stop avant que tout aille trop loin. Le monde musulman revint enfin dans le droit chemin de l'islam... et se fit immédiatement laminer par le christianisme qui lui, libéré de ces contraintes, utilisa sans vergogne les découvertes des musulmans de l'époque. Boum badaboum quelques siècles plus tard le christianisme rayonne sur la planète entière et domine totalement les sciences, la géographie, etc. Pendant ce temps, l'islam reste en retrait pour éviter des dégâts humains trop importants... mais en phagocytant de plus en plus de terrain, la oumma devient plus nombreuse, et commence a faire un contre-pouvoir interessant pour le monde musulman. C'est ainsi que le djihad prend tout son sens pour les courants extrêmistes (qui ne sont pas extrêmistes en réalité puisqu'ils ne font que s'appuyer sur les textes sacrés) puisqu'ils obtienent un large soutien de la communauté musulmane.

Ainsi nous avons d'un côté une religion pacifique mais aux valeurs aléatoirement douteuses (donc justement surveillée par le PCC), et de l'autre un projet politique subversif aux valeurs contraires à toute civilisation un tant soit peu tournée vers la survie de l'humanité (donc justement surveillée par le PCC).

Well done China.
J'approuve.
 
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 808
Ratings
8 107
188
32
Shanghai
#8
Sparadrap

Sparadrap

Archange
15 Oct 2013
721
Ratings
545
93
38
#9
Les bouddhistes et les hindouistes ont au contraire su cohabiter en paix pendant plusieurs siècles d'affilée (même si l'histoire n'est bien-sûr jamais parfaite).
Encore ces poncifs sur des religions soit-disant pacifistes par essence.

Comme je l'avais écrit à l'occasion, malheureusement, même le bouddhisme n'immunise pas contre la violence et l'intolérance. Certains énergumènes se revendiquent de cette spiritualité pour massacrer des pauvres gens. C'est malheureusement le cas au Sri Lanka, en Birmanie et en Thaïlande.
 
why

why

Dieu suprême
26 Déc 2010
2 761
Ratings
2 093 1
163
闵行区
#10
Bon alors déjà, critiquer n'est pas insulter n'en déplaisent aux chrétiens et aux musulmans, qui adorent frapper d'anathème tous ceux qui s'attaquent à leurs croyances.

D'autre part, le judaïsme, l'hindouisme et le bouddhisme n'ont absolument rien à voir avec les deux religions sus-mentionnées dans le sens où elles sont fort peu prosélytes.

Au fil de leur histoire, les chrétiens et les musulmans ont toujours cherché à exterminer les autres croyances dès lors qu'elles n'étaient pas fortement minoritaires. Les bouddhistes et les hindouistes ont au contraire su cohabiter en paix pendant plusieurs siècles d'affilée (même si l'histoire n'est bien-sûr jamais parfaite).
Donc, pour toi: dire qu'une population est un cancer c'est juste critiquer ?
A ce niveau de mauvaise foi :p il faudrait consulter.

Et puis comme @Sparadrap t'a répondu, les rohingyas, on en parle ou pas? Ils sont en train de subir un génocide, un nettoyage ethnique, (termes de l'ONU) par des bouddhistes birmans...

Bref, on peut (et il faut parfois) critiquer la religion. MAIS, on ne peut pas traiter de cancer des êtres humains. Le respect des autres êtres humains est quelque chose de basique. Mais bon, si c'est trop te demander...
 
Nordiste

Nordiste

Membre Bronze
02 Jan 2017
134
Ratings
70
38
#15
Donc, pour toi: dire qu'une population est un cancer c'est juste critiquer ?
A ce niveau de mauvaise foi :p il faudrait consulter.

Et puis comme @Sparadrap t'a répondu, les rohingyas, on en parle ou pas? Ils sont en train de subir un génocide, un nettoyage ethnique, (termes de l'ONU) par des bouddhistes birmans...

Bref, on peut (et il faut parfois) critiquer la religion. MAIS, on ne peut pas traiter de cancer des êtres humains. Le respect des autres êtres humains est quelque chose de basique. Mais bon, si c'est trop te demander...
La méthode est très critiquable, les exactions envers les Rohingyas sont bien-sûr inacceptables. Mais les Birmans ont tout a fait raison de ne pas laisser l'islam envahir leur espace vital, et il en serait de même avec le christianisme tant ces deux religions sont une source intarissable de problèmes. Les chrétiens et les musulmans sont certains de leurs croyances valent mieux que celles des autres. Ils ont toujours refusé toute assimilation culturelle si bien qu'ils se retrouvent invariablement en porte-à-faux quand ils sont minoritaires.

Il n'empêche que la majorité des bouddhistes ont toujours été pacifiques et non-violents au fil des siècles (le moine Wirathu et sa clique ne sont en rien représentatifs de la communauté). Les terres chrétiennes et musulmanes ont au contraire toujours connu des guerres de religion au fil de leur histoire.
 
LouLou

LouLou

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
14 Juil 2007
4 127
Ratings
1 724
188
#16
Oh là là Chris... Tu penses que notre ami va saisir le sens du mot endoctrinement ?
:D
En donnant une explication simple, il devrait comprendre.En détournant le texte original nous pourrions expliquer a 5 sous alias chwpaul que :
-l’endoctrinement c’est comme la sodomie il faut que cela soit bien fait, sinon cela s’appelle de la politique.
 
B

bolontapia

Membre Gold
02 Nov 2010
307
Ratings
84
68
Shanghai, Pudong
#17
Allez, laissez tomber "Nordiste", vous voyez bien que c'est de la provoc à 2 balles... Ne perdez pas votre temps, cela lui passera, comme les boutons d’acné sur les adolescents à puberté difficile.
 
Vatman

Vatman

Archange
30 Sept 2012
624
Ratings
576
98
#19
Confucius a cite !

" Peu importe la religion, la couleur de peau , faisont fi des differences ce qui est important c'est le montant du Swift que la personne depose sur votre compte " ...

Bonne apres midi a toutes et a tous ;)
C'est vrai que l'argent roi, ca nous a bien servi jusque la... Foutre en l'air la planete, puis laissez les pauvres ramasser, une religion interessante et bien fondee.
Bref, on/je devie du sujet. J'ai toujours entendu qu'il y avait deux courants catho en Chine: l'officiel ou les membres du clerge sont nommes par l'Etat et un non officiel mais reconnu par le Vatican. Est-ce vrai ? Et pourquoi entend-on parler souvent des Ouighour mais jamais d'autres ethnies musulmanes. Quelqu'un pourrait expliquer pourquoi ? Merci
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
#20
C'est vrai que l'argent roi, ca nous a bien servi jusque la... Foutre en l'air la planete, puis laissez les pauvres ramasser, une religion interessante et bien fondee.
Bonjour Vatman

C'est pourtant une des seules choses ou tout les peuples agissent de commun accord et sans bellicisme " Le taux de change " ...