1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La Chine relèvera les taxes à l'export sur certains métaux rare

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Orang Malang, 20 Décembre 2010.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 970
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 171 / -35
    LE MONDE du 16 décembre 2010

    Les autorités chinoises ont l'intention d'augmenter les taxes à l'export sur certains métaux rares à partir du 1er janvier, lors de ses ajustements annuels de taxes commerciales, a annoncé, mardi 13 décembre, le ministère des finances. D'après Businessweek, cette augmentation pourrait s'élever à 25 % sur certains métaux.

    Le ministre au commerce, Chen Deming, a par ailleurs indiqué mercredi que la Chine avait réduit et allait continuer à réduire ses exportations de terres rares. "Nous avons expliqué à nos homologues américains que nous avions réduit le volume de production des terres rares pour des raisons de protection de l'environnement", a indiqué M. Chen lors d'une conférence de presse à l'issue d'une réunion sur le commerce avec les Etats-Unis.

    Il a expliqué que cette diminution de la production s'était répercutée sur tous les acheteurs, étrangers comme nationaux, et n'était pas lié à des considérations géopolitiques. "Une telle pratique est conforme à nos engagements devant l'Organisation mondiale du commerce. Nous n'avons mis de restrictions aux exportations de terres rares vers aucun pays. Ce que nous avons fait, cela a été de réduire le volume des exportations" en général, a souligné le ministre.

    Dysprosium, néodyme, lanthane ou terbium sont autant de matériaux utilisés dans toute une gamme de composants de pointe, des baladeurs numériques aux ampoules de basse consommation, en passant par les téléphones mobiles ou la fibre optique.

    Citant les statistiques (.pdf) du Bureau de la géologie américain, M. Chen estime que la part de la Chine dans les réserves mondiales de ces minerais avait chuté en quinze ans de 43 à 31 %, car le pays fournit plus de 90 % des exportations mondiales. "De nombreux pays dans le monde, des pays qui ont un territoire d'une taille semblable à la Chine, possèdent également des réserves abondantes de terres rares. Pourtant, jusqu'ici, ils n'ont pas puisé dans ces réserves", a-t-il déploré.

    RESSOURCES STRATÉGIQUES

    La Chine justifie également ces nouvelles mesures par la protection de son environnement. Mais le Japon avait accusé les autorités chinoises de bloquer les exportations, après des tensions survenues à l'automne. D'après les données compilées par l'agence Reuters, le Japon représente 56 % des exportations chinoises en métaux rares. Pour prévenir une éventuelle pénurie, les autorités japonaises ont souhaité établir un centre de recyclage de ces matériaux et cherche à établir des partenariats avec le Vietnam et la Mongolie, pour ouvrir de nouvelles mines.

    Les Etats-Unis, qui représenteraient 13 % des réserves mondiales et sont le deuxième importateur des matériaux chinois, s'inquiètent aussi de "l'éventualité de pénuries d'offre" : "Si l'on ne s'attaque pas à ce problème, il entravera fortement la capacité des Etats-Unis à effectuer la transition vers une économie à énergies propres." C'est pourquoi le département de l'énergie américain encourage la recherche et la prospection, mais aussi à "collaborer étroitement avec les partenaires internationaux, dont le Japon et l'Europe, pour être moins vulnérables aux fluctuations de l'offre".

    Molycorp, le groupe minier américain, seul producteur occidental à produire des "terres rares", a par ailleurs obtenu le feu vert des autorités pour creuser une mine en Californie.

    La Commission européenne cherche aussi à sécuriser ses approvisionnements et devrait présenter sa stratégie le 26 janvier.

    Utilisation des principaux métaux rares

    iPods : dysprosium, neodymium, praseodymium, samarium, terbium.

    Fibre optique : erbium, europium, terbium, yttrium.

    Ampoules à basse consommation : europium, terbium, yttrium.

    Eoliennes : dysprosium, neodymium, praseodymium,terbium.

    Automobiles hybrides : dysprosium, lanthanum, neodymium, praseodymium.
     
  2. EoL

    EoL Demi-dieu

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    3 285
    Ratings:
    +19 / -0
    Hum les industries du futur devront indéniablement être en Chine quand on voit la liste à la fin. Combiné aux facilités offertes par le gouvernement pour ces dites entreprises, c'est le moment de s'installer pour elles. Il y a toujours de l'avenir pour la Chine.

    Juste pour rire, les anti-chinois vont avoir de plus en plus de mal à s'affirmer car ils ne pourront plus utiliser l'iphone ni être écolos, ni même avoir un internet rapide...

    Sinon je vois que le café n'est pas encore une ressource stratégique donc ça me rassure lol Je pourrais toujours profiter d'un bon Simao ou d'un Baoshan :D
     

Partager cette page