1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La Chine reconnaît enfin l'existence de ses hackers

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Mister Bellemare, 21 Mars 2015.

  1. Mister Bellemare

    Mister Bellemare Dieu suprême

    Inscrit:
    22 Juin 2010
    Messages:
    3 315
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 094 / -4
    [​IMG]

    La Chine est suspectée depuis longtemps de disposer d’une vaste armée professionnalisée dans le domaine de la cyberguerre. Le pays a cependant toujours nié l’existence de hackers dans ses rangs, condamnant même les puissances qui y recouraient. Pourtant, dans un rapport officiel récent, l’APL (Armée Populaire de Libération) reconnait clairement l’existence de trois sections spécialisées.

    La reconnaissance officielle de forces d'attaque et de défense dans le domaine réseau
    L’Armée Populaire de Libération (anciennement Armée rouge) est le nom de l’armée chinoise. Elle publie parfois, par l’intermédiaire de son institut de recherche, un rapport baptisé « La Science de la Stratégie Militaire ». Un document qui n’est pas fait pour les autres puissances mondiales, mais qu’il n’est pas complexe de se procurer. La précédente édition, sortie en 1999, est même disponible sous la forme d’un document PDF sur le site officiel américain de la Défense (Pentagone).

    Aussi, quand une nouvelle édition survient, beaucoup se penchent sur ses détails. Et d’autant plus que la nouvelle version contient une information cruciale : l’APL aborde pour la toute première fois ses sections spécialisées dans tout ce qui se rapport aux cybermenaces. Mieux, puisque la Chine reconnait officiellement disposer de forces d’attaques et de défense, aussi bien dans son armée que dans le monde civil, en l’occurrence des agences équivalentes à la CIA et au FBI.

    L'armée, des agences civiles et des « entités externes »
    Ce qui n’a rien d’une surprise dans la pratique. Edward Snowden a souvent répété que tous les pays disposaient d’une force de renseignement et d’espionnage. Il aurait paru extraordinaire que l’APL, la plus grande armée au monde (la Chine étant elle-même le premier complexe militaro-industriel), ne soit pas dotée d’au moins une équipe spécialisée dans les communications, les réseaux, les cybermenaces et autres.

    La suite ici : http://www.nextinpact.com/news/93527-la-chine-reconnait-enfin-existence-ses-hackers.htm
     

Partager cette page