1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La Chine premier importateur de brut devant les Etats-Unis

Discussion dans 'Informations Chine' créé par lafoy-china, 11 Mai 2015.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 187
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 024 / -65

    la-chine-premier-importateur-de-brut-devant-les-etats-unis.jpg
    SINGAPOUR (Reuters) - La Chine a pour la première fois dépassé en avril les Etats-Unis en tête du classement des principaux importateurs mondiaux de pétrole brut en dépit du ralentissement de son économie.
    Le mois dernier, selon des données Reuters, la Chine a en moyenne importé chaque jour près de 7,4 millions de barils contre 7,2 millions pour les Etats-Unis.
    La Chine est déjà le principal consommateur d'énergie et occupe la tête des classements établis pour la quasi-totalité des matières premières consommées, dont le charbon, le minerai de fer et la plupart des métaux.

    Suite de l'article >>>

    Source : LA TRIBUNE
     
  2. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 187
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 024 / -65
    Pétrole : les vrais déterminants du marché

    bami.jpg
    La chute des cours pétroliers s'explique par la volonté de l'Arabie Saoudite d'instaurer des barrières à l'entrée sur le marché pétrolier sous forme de prix faible. Mais les cours de l'or noir sont aussi déterminés par la dynamique de l'offre, notamment de pétrole non conventionnel. Par Adil Bami (université Panthéon-Sorbonne) et Heger Gabteni (Paris School of business)

    Extrait : Le marché pétrolier a connu des turbulences significatives depuis le début de l'été 2014. Ces turbulences sont liées à des facteurs conjoncturels mais aussi structurels. La fébrilité de la demande mondiale du pétrole liée à une conjoncture économique qui tourne au ralenti depuis plusieurs trimestres n'explique pas tout. Encore que cette variable contingente est en train d'évoluer. Les États-Unis et la Chine, les deux premiers gros pays consommateurs de pétrole avec respectivement en moyenne 18 et 10 millions de barils par jour, ont clôturé l'année 2014 avec des résultats macroéconomique spectaculaires. Les effets d'entrainements des deux locomotives ne vont pas tarder à se faire ressentir en Europe et en Asie, et, somme toute, sur le prix du pétrole.

    Suite de l'article >>>


    Source : LA TRIBUNE
     

Partager cette page