1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La Chine, futur géant de la recherche médicale

Discussion dans 'Informations Chine' créé par lafoy-china, 24 Août 2016.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 183
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 015 / -64
    jimenez.jpg

    Le pays investit massivement dans la recherche médicale, aussi bien pour augmenter la qualité des soins de sa population que pour prendre dans ce domaine une position dominante. Par Joseph Jimenez, PDG de Novartis.

    Extrait : Depuis quelques années, l'économie chinoise est en transformation radicale, et l'Empire du Milieu prépare maintenant le terrain pour réaliser de grandes avancées en matière de sciences et de technologie. Il veut notamment devenir un acteur majeur dans la lutte contre les maladies, et il y a toutes les raisons de penser qu'il jouera un rôle central dans les recherches en biologie.

    Dépassée seulement par les Etats-Unis, la Chine consacre plus de 200 milliards de dollars par an à la recherche, comme l'indique un rapport publié par le McKinsey Quarterly. Le président Xi Jinping fait de l'innovation scientifique une priorité nationale, ainsi le 13° plan quinquennal privilégie des projets dans des domaines émergeants tels que la recherche sur le cerveau, la génétique, le big data ou la robotique médicale.

    Des besoins criants en matière de santé
    La Chine fait un grand effort en faveur de la recherche médicale car elle a des besoins criants en matière de santé. D'ici à 2050, la population chinoise âgée de plus de 65 ans devrait augmenter de quelques 190 millions de personnes. La grande majorité des problèmes de santé (plus de 80%) est liée à des maladies chroniques. Il n'est donc pas surprenant que la Chine soit le deuxième plus grand marché pharmaceutique de la planète et que ses dépenses en matière d'innovation puissent atteindre 1.000 milliards d'ici à 2020 selon l'évaluation du McKinsey Quarterly.

    On peut également s'attendre à une révolution scientifique en Chine en raison du nombre d'étudiants en sciences. Plus nombreux que dans tout autre pays, quelques 2,5 millions d'étudiants diplômés sortent chaque année des universités (5 fois plus qu'aux USA), dont prés de 30.000 étudiants titulaires d'un doctorat. Par ailleurs, le gouvernement incite les scientifiques chinois qui travaillent à l'étranger (souvent dans des institutions occidentales de haut niveau) à revenir. C'est ainsi que plus de 4.000 d'entre eux sont rentrés en Chine dans le cadre du programme "Mille talents" depuis sa création en 2008 jusqu'à l'été 2014.

    Suite de l'article >>>

    Source : LA TRIBUNE
     
    • J'aime J'aime x 2
    • Informatif Informatif x 1
  2. lot

    lot Ange

    Inscrit:
    12 Août 2007
    Messages:
    218
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +180 / -1
    Bonjour @lafoy-china et merci pour tous ces articles, sur lesquels je reagis parfois.

    Je comprends les ambitions politiques, les projections de cabinets d'evaluation. Mais ma realite quotidienne est quand meme bien eloignee:
    - On recrute enormement en bio-medical engineering, mais ces juniors n'ont que des connaissances academiques. Il leur reste tout a apprendre dans le medical. On a un probleme recurrent de manque d'attitude scientifique (fournir des preuves que ca marche, choisir la methode la plus robuste) et de connaissances (beaucoup d'articles etrangers sont bloques par le GFW, beaucoup ont du mal a comprendre l'anglais technique).
    - Les brevets, majoritairement a l'etranger, bloquent l'innovation medicale en Chine. Les grands groupes internationaux ne perdront pas leur suprematie. Un brevet a une duree de vie de 20 ans, c'est enorme. Par exemple le dual-energy a plusieurs implementations brevetees par Siemens, GE, Philips (utilisant soit deux energies de tubes differences, ou une double couche de detecteurs...) dans le but d'avoir de l'information a faible energie et haute energie et ainsi separer les os et les tissus mous. C'est remarquable pour la radiographie de la poitrine pour retirer la cage thoracique et voir la tumeur plus facilement. Les boites qui veulent concurrencer n'ont a disposition que des methodes algorithmiques de separation, qui sont inferieures car le scanner fournit moins d'information.
    - Les docteurs n'ont pas la maturite technique, ils n'ont donc pas des specifications de produit similaires et on tombe rapidement dans le piege de specialiser le produit pour chacun d'entre eux (par region ou par hopital).
    - Les activites de recherche sont toujours conservees pres de la maison mere par les grands groupes internationaux. Les centres de R&D de grands groupes medicaux (Philips, Siemens) a Shanghai, dans le medical, ne font que du developpement ou du test, pas de recherche. Du coup, cela ne dynamise pas la recherche en Chine.

    Bref, je lis des ambitions et vis dans la realite. L'article parle aussi de la biologie et du domaine pharmaceutique, que je ne connais pas du tout.
     
    • Informatif Informatif x 3
    • J'aime J'aime x 1

Partager cette page