La Chine ferme 5088 cliniques illégales

  • Auteur de la discussion mike
  • Date de début
1
mike

mike

Grandmaster M.
Membre du personnel
Admin
08 Avr 2006
9 353
Ratings
4 891
298
Canton Powah
www.supadezign.com
#1
La Chine a fermé 5.088 cliniques illégales en trois mois, dans le cadre d'une campagne de lutte contre les pratiques médicales illicites, ont annoncé les autorités de la santé du pays.
Une campagne d'un an, ciblant les cliniques dépourvues de licence et les médecins non qualifiés, a débuté en octobre dernier, selon un communiqué de la Commission nationale de la population et de la planification familiale (CNPPF).
La suite : http://french.china.org.cn/china/txt/2014-03/02/content_31644894.htm

Apres les ecoles qui n'ont pas de licences ( voir le message d' Harakirikou : http://www.bonjourchine.com/threads...6-ans-happy-emilia-school.107199/#post-438576 ), voila les cliniques sans licences.
 
youmeiyou

youmeiyou

Dieu souverain
02 Juil 2013
1 202
Ratings
719 1
143
Paris
#2
Impressionnant ce nombre... On se demande quelles étaient les activités de ces cliniques illégales.
A la fin de l'article, je n'ai pas trop compris ce qu'ils entendent par "services cosmétiques médicaux", entendent-ils par là chirurgie esthétique? :
Le communiqué ajoute que les départements concernés ont récemment publié une circulaire exhortant à davantage d'efforts pour lutter contre les services cosmétiques médicaux illégaux, notamment ceux proposés par des médecins étrangers sans permis,
 
U

Un humain...

Guest
#3
Impressionnant ce nombre... On se demande quelles étaient les activités de ces cliniques illégales.
A la fin de l'article, je n'ai pas trop compris ce qu'ils entendent par "services cosmétiques médicaux", entendent-ils par là chirurgie esthétique? :
Je ne sais pas si c est ça mais des établissements de chirurgie esthétique a Shanghai fleurissent comme au printemps... :girl:
 
Z

zen+

Guest
#4
A Shenzhen aussi, ces cliniques de soins esthétiques pullulent. Elles proposent toute 1 gamme de prestations (ex: épilation au laser) et relèvent plus de soins cosmétiques que de la médecine.