1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La Chine cible désormais les belles PME

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Neuromancer, 6 Décembre 2014.

  1. Neuromancer

    Neuromancer Alpha & Oméga

    Inscrit:
    13 Mai 2008
    Messages:
    3 941
    Localité:
    Shanghai, Chine
    Ratings:
    +2 022 / -44
    La nouvelle vague des investissements chinois en Europe atteint désormais les campagnes et cible les PME, profitant de l'assouplissement récent des règles de Pékin sur les sorties de capitaux.

    La nouvelle vague des investissements chinois en Europe atteint désormais les campagnes et cible les PME, profitant de l'assouplissement récent des règles de Pékin sur les sorties de capitaux.

    Accompagné d'une imposante délégation de la Bank of China, le patron d'un producteur de lait de Mongolie intérieure se met au français. L'entreprise veut rester confidentielle, mais démarche actuellement les entremetteurs de PME de l'Hexagone, présents sur les grandes foires de l'empire du Milieu. Elle est à la recherche de la perle rare pour poursuivre son expansion: une laiterie à racheter dans la campagne française.

    L'objectif est de lui ajouter des tours de séchage afin de fabriquer du lait en poudre, «made in France», pour séduire les mamans chinoises. Un marché juteux en pleine expansion depuis les scandales au lait contaminé à la mélamine en 2008 et une nouvelle alerte, l'an dernier. Le groupe mongol marche sur les traces de Synutra, le troisième producteur laitier chinois, qui avait annoncé un investissement de 90 millions d'euros en 2013, pour la construction d'une usine de ce type à Carhaix, dans le Finistère, en partenariat avec Sodiaal, la coopérative laitière.

    La nouvelle vague des investissements chinois en Europe atteint désormais les campagnes et cible les PME, profitant de l'assouplissement récent des règles de Pékin sur les sorties de capitaux. «C'est un phénomène nouveau. À mesure qu'ils s'internationalisent, des groupes chinois partent à la recherche de PME répondant à leur stratégie industrielle. Ils recherchent des savoir-faire, des droits de propriété intellectuelle ou l'accès à un réseau commercial», explique Bruno Grangier, fondateur du cabinet d'avocats Leaf, à Shanghaï.

    Cet ancien du cabinet français Gide joue désormais aussi les intermédiaires entre des investisseurs chinois et des entreprises françaises en quête de repreneurs. Une activité en cours de structuration à l'image d'A Capital, le fonds d'investissement spécialisé sur l'exportation des capitaux chinois, qui a accompagné l'offensive de Fosun sur le Club Med.

    La nouvelle vague d'investisseurs industriels joue la discrétion et l'efficacité. «Contrairement aux idées reçues, ils étudient à fond les dossiers avant de décider, et refusent de payer le prix fort», juge Bruno Grangier.

    http://www.lefigaro.fr/societes/201...1-la-chine-cible-desormais-les-belles-pme.php
     
    • J'aime J'aime x 1

Partager cette page