1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La Chine autorise sa monnaie à davantage fluctuer, toujours sous contrôle

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 14 Avril 2012.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 967
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 162 / -35
    Le Monde.fr avec AFP | 14.04.2012

    [​IMG]

    La marge de fluctuation du yuan, qui était de plus ou moins 0,5 % par rapport au dollar, va être élargie à 1 % à partir de lundi, a annoncé samedi 14 avril la Banque populaire de Chine. Cette réforme permet au renminbi ("monnaie du peuple", nom officiel du yuan) de fluctuer davantage en fonction du marché, même si Pékin continue à tenir en bride le cours de sa devise.

    La banque centrale a expliqué sa décision en constatant "le développement du marché des changes de la Chine et le renforcement graduel des capacités de fixation des prix et de gestion des risques des acteurs sur le marché".

    SE PRÉMUNIR DES ALÉAS MONÉTAIRES

    La valeur du yuan est déterminée par la banque centrale, qui fixe son taux quotidiennement, et non par la loi de l'offre et de la demande comme c'est le cas pour la plupart des grandes monnaies de la planète. La Chine affirme que son objectif est de rendre à terme le yuan totalement convertible et de se doter d'un système de taux change flottant librement. L'élargissement de la bande de fluctuation de sa monnaie va donc dans ce sens.

    Pékin, principal détenteur d'actifs monétaires américains au monde, craint en effet une montée des risques à l'encontre de la valeur de son portefeuille. Pour se prémunir des aléas monétaires liés aux fluctuations de la devise américaine, les autorités chinoises cherchent à diversifier les points d'arrimage de leur monnaie.

    Les Etats-Unis, qui ont enregistré en 2011 un déficit commercial record avec la Chine, estiment comme beaucoup de partenaires commerciaux de Pékin que le cours du yuan est sous-évalué, ce qui confère aux produits chinois un avantage compétitif indu.
     

Partager cette page