1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La Chine abolit le système de rééducation par le travail

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Invité6, 28 Décembre 2013.

  1. Invité6

    Invité6 Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    La Chine abolit le système de rééducation par le travail
    BEIJING, 28 décembre (Xinhua) -- Le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale (APN) a voté et adopté samedi, lors de sa session bimestrielle, une résolution pour l'abolition de la rééducation par le travail, "laojiao" en chinois.

    La résolution de l'APN souligne que toutes les peines légales de rééducation par le travail avant l'abolition du système resteront valides.
    Après l'abolition du "laojiao", ceux qui purgent de telles peines seront libérés. Leur temps de peine restant ne sera pas exécuté.
    "La résolution de l'APN entrera en vigueur dès la date de promulgation", selon la même source, soit samedi.
    [...]
    La rééducation par le travail permettait à la police de garder jusqu'à quatre ans en détention des personnes, en général arrêtées pour des délits mineurs, sans procès public.
    Yang Huanning, vice-ministre chinois de la Sécurité publique, avait indiqué auparavant que les amendements à la Loi criminelle et les nouvelles règles sur la sécurité publique et la lutte contre la drogue avaient progressivement rendu le "laojiao" redondant.
    La mission historique du "laojiao" est terminée.

    Commentaire personnel :
    C'est une réforme que même les plus anti-chinois auront du mal à critiquer (c'est rare). La réforme et l'ouverture se poursuivent, tout en restant en cohésion avec le cadre hérité des décennies précédentes. La légalité socialiste n'est pas une vue de l'esprit, et l'avènement d'un État de droit n'est pas une utopie.
     
  2. chinconnexion

    chinconnexion Membre Bronze

    Inscrit:
    14 Novembre 2013
    Messages:
    193
    Ratings:
    +83 / -0
    en réponse a votre huile sur le feu
    [​IMG]
    :chinois:
     
  3. Invité6

    Invité6 Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    La tournure imagée que prennent nos échanges me ravit.
    .
     
  4. chinconnexion

    chinconnexion Membre Bronze

    Inscrit:
    14 Novembre 2013
    Messages:
    193
    Ratings:
    +83 / -0
    Plus sérieusement, j'avais vu cette info. En novembre de cette année, après une importante réunion du Parti communiste chinois (PCC), l'agence de presse officielle avait annoncé une série de mesures majeures pour "améliorer les droits de l'homme et les pratiques judiciaires", à savoir: l'assouplissement de la politique de l'enfant unique, l'abolition du système de rééducation par le travail et la réduction de l'usage de la peine de mort.
    L'abolition du système de rééducation par le travail est une grande avancée qui mérite d'être soulignée. En 2009, les Nations Unies estimaient à 190 000, le nombre de personnes détenues dans ces camps.

    Reste la question de la peine de mort.

    Une chose que j'apprécie énormément dans ce grand pays : les choses avancent vite, très vite, et dans tous les domaines.

    Une certaine vieille dame européenne devrait en prendre de la graine. Par ce que là, en France, on avance plus en déambulateur, on est maintenant cloué au fond du lit de la satisfaction: "l'inversion de la courbe du chômage est bien amorcée" dixit un certain Hollande qui ne prend même plus les mesures qu'il avait promis.
     
  5. Invité6

    Invité6 Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    C'est vrai que l'inertie engendrée par les oppositions entre partis et la préoccupation de se faire réélire, tare des systèmes "démocratiques occidentaux", empêche souvent que des mesures efficaces soient rapidement prises.

    Pour ce qui est de la peine de mort, je ne partage pas votre avis, je suis en effet en faveur de la peine capitale dans certains cas et pour certains crimes (individus multi-récidivistes non-réhabilitables par exemple, ou crimes sévères qui seraient punis par une réclusion à perpétuité). Enfermer une personne pour le restant de ses jours me paraît être un gaspillage hypocrite de temps et de moyens, pour l'individu comme pour la société. Mais c'est un autre débat.
     

Partager cette page