1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La Chine à un point tournant

Discussion dans 'Informations Chine' créé par lafoy-china, 28 Février 2012.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 184
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    La Chine a atteint un tournant dans son développement économique et va devoir mettre en oeuvre de profondes réformes, avec un rythme de croissance qui va diminuer de moitié en 20 ans, ont estimé lundi des experts de la Banque mondiale et du gouvernement.

    Après avoir permis d'atteindre en moyenne 10% de croissance annuelle au cours des 30 dernières années, la deuxième économie mondiale doit changer de modèle de croissance, axé jusque là sur l'investissement et les exportations, a affirmé le président de la Banque mondiale Robert Zoellick, lors de la présentation de cette étude «Chine: 2030».

    «La nécessité de réformes est indiscutable parce que la Chine est désormais à un tournant de son développement», a dit M. Zoellick lors d'une conférence de presse à Pékin.
    «Le modèle de croissance actuelle du pays n'est pas soutenable. Ce n'est pas le moment de se débrouiller comme on peut, c'est le moment d'anticiper et de s'adapter aux grands changements sur la scène internationale et dans les économies mondiale et nationales», a dit M. Zoellick.

    Liu Shijin, vice-ministre du Centre de recherche sur le développement du gouvernement, qui a préparé le rapport avec la Banque mondiale, a également souligné la nécessité des réformes pour l'économie chinoise, qui croît encore à environ 9% annuellement, mais va voir sa croissance ralentir aux alentours de 5 ou 6% dans les 20 prochaines années.
    Le document a reçu le soutien du vice-président Xi Jinping et du vice-premier ministre Li Keqiang, qui devraient, sauf coup de théâtre, succéder au président Hu Jintao et au premier ministre Wen Jiabao lorsque le processus de succession politique sera achevé en mars 2013 en Chine.
    Mais les conclusions du document vont probablement buter sur une forte résistance de la part de ceux qui tirent profit du modèle actuel, a averti M. Zoellick.
    «Les réformes ne sont pas faciles, souvent elles provoquent des rejets», a dit le président de l'institution internationale.
    La résistance pourrait notamment venir des entreprises d'État, dont le rapport veut réduire les privilèges et le poids économique.

    Plus de 10 ans après l'accession de la Chine à l'Organisation mondiale du Commerce, ces dernières profitent toujours des restrictions sur la part de l'investissement étranger dans des secteurs stratégiques comme l'automobile, l'énergie, la finance et les télécommunications.
    Elles profitent aussi de financements avantageux, tandis que leurs concurrents étrangers se plaignent d'un manque de transparence dans l'accès au marché chinois.

    Le rapport préconise aussi un meilleur accès au crédit pour les PME, veut que le système bancaire chinois soit gouverné par des règles de marché et appelle à une libéralisation des taux d'intérêt afin que la deuxième économie mondiale «achève sa transition vers une économie de marché».

    Parmi les autres recommandations, le document appelle à renforcer l'innovation, à améliorer la protection sociale et les incitations pour protéger l'environnement, ainsi qu'à une meilleure garantie des droits sur la terre des paysans.

    De telles «mesures concrètes» sont nécessaires alors que la Chine veut fonder sa croissance économique sur la «stabilité», a souligné Li Wei, le ministre en charge du Centre de recherches sur le développement.

    Malgré la crise de la dette en Europe et les faiblesses persistantes de l'économie américaine, M. Zoellick a minimisé le risque d'une catastrophe économique en Chine. Il entrevoit des «points de tension qui vont se renforcer avec le temps plutôt qu'une crise» pour l'économie chinoise.


    Allisson Jackson
    Agence France-Presse
     
    #1 lafoy-china, 28 Février 2012
    Dernière édition: 28 Février 2012
  2. bolontapia

    bolontapia Membre Gold

    Inscrit:
    2 Novembre 2010
    Messages:
    291
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +90 / -0
    Comme d'hab, faire des reformes c'est aller vers un modele ultraliberal... juste 1 mot sur la "protection sociale" - On ferait mieux de pousser la Chine a rehausser les salaires minimaux et augmenter les prestations sociales, cela ferait plus d'1 Milliard d'heureux en Chine et permettrait peut-etre a l'occident de survivre... L'equilibre du pays est a ce prix et le reste du monde n'aurait rien a gagner d'une Chine destabilisee
     
  3. A_zhongshan_un_chti

    Inscrit:
    21 Octobre 2009
    Messages:
    1 010
    Ratings:
    +2 / -0
    Libéralisation aux profits des étrangers.

    Pas sûre que ça soit appliqué.

    Les seuls gagnants sont les entreprises étrangères et l'Occident.

    Les Chinois ne disent jamais non, pour ceux qui connaissent un peu la Chine.

    Mais entre le oui oui pour faire plaisir, et l'application, il y a un fossé.

    Les Chinois vont faire comme d'habitude, c'est à dire à leur mode, comme ça leur va bien.
     
  4. sanlaurenzu

    sanlaurenzu Membre Gold

    Inscrit:
    15 Avril 2007
    Messages:
    829
    Localité:
    chongqing
    Ratings:
    +27 / -0
    Tout a fait exact! Reforme=modele (ultra)liberal. Et lorsque l on sait que tous les pays industrialises, les EU en tete, ont developpe leurs economies en s affranchissant de ses regles, ceci laisse songeur. Toutes les mesures preconisees prises par ses organisations (FMI, BM, OMC,...) ne sont que des instruments au service du statut quo de l echiquier mondial. Une fois qu un pas entre dans ce jeu et accepte les conditions edictees par eux, il est pris au piege...et a la gorge.

    Comme le ch'tit, ce "oui" chinois ressemble plus a un oui "cause toujours"...
     
  5. GuYong

    GuYong Alpha & Oméga

    Inscrit:
    26 Octobre 2009
    Messages:
    4 636
    Localité:
    ZheJiang
    Ratings:
    +2 907 / -16
    Ho pauvre pomponette.... ca a toujours été le cas avec la chine depuis qu'elle a des echanges avec le reste du monde... et ca va changer avec eux? lol ca va l'égot?

    Ok... donc, on a le droit de faire de la Science fiction a l'OMC, et on est quand meme pris au serieux?

    Bah ca le PCC, le fera par simple instinct de préservation si le dos au mur. Ca s'est quand bien amélioré en 10 ans et ce n'est pas comme si la plupart des grandes provinces productrices n'avaient pas vu le smic crevé le plafond a +20% ne serait ce que l'année dernière..
    Pour l'innovation, ca , longue discution, mais à l'heure actuelle l'interet est tout simplement limité à quelque marchés...


    ------------------------------

    A l'arrivée, on a un rapport qui trace des plans sur la comète à 30 ans... J'ai un cartomancien et un FengShui master qui me font ca MAIS pour une fraction du prix d'un rapport de ce type. A l'arrivée, avec tous ces "beaux" conseils, de toute maniere personne n'a de levier sur la Chine, donc... arrivera ce qui arrivera. Des leviers envisageables? vous voulez poser des barrieres douanieres sur les imports de Chine? le pékin occidental moyen qui va se retrouver avec une Inflation de 10% et va mettre quelques tetes sur des piques..
     
    #5 GuYong, 28 Février 2012
    Dernière édition: 28 Février 2012
  6. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 184
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Mon petit canard

    Je poste un article d'information c'est tout !!

    Deja je fais tourner ma boutique , et je laisse aux specialistes le soin de regler tout ces problemes de FMI ,BM et autres comperes .

    De plus moi la politique ce n'est pas trop mon truc ,les Hommes politiques c'est comme les marionnettes il font trois petits tours et puis s'en vont ,mais le business lui continue .

    Cordialement

    Lafoy
     
  7. GuYong

    GuYong Alpha & Oméga

    Inscrit:
    26 Octobre 2009
    Messages:
    4 636
    Localité:
    ZheJiang
    Ratings:
    +2 907 / -16
    Pardon Lafoy, je repondais à l'article, pas à toi...
    ce qui fait qu'au final nous sommes en fait tout a fait d'accord ;-)

    Et merci pour le titre affectueux de petit canard, je suis touché!

    Bonne journée;
     
  8. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    15 Octobre 2006
    Messages:
    5 635
    Localité:
    Shanghai, People Square
    Ratings:
    +1 404 / -10
    Euh je ne sais pas ce que tu fais en Chine mais FYI c'est déjà exactement ce qui se passe et les boites qui embauchent ici voient une sacrée différence...

    Le SMIC va vraisemblablement augmenter de 15% par ans sur les 5 prochaines années et il a déjà augmenté de 10 à 20% par an les années passées suivant les villes. Tout le modèle social a été revu depuis 2008 avec des lois qui sont loin d'être juste symboliques pour régir la relation de travail et une protection sociale jadis optionnelle qui est devenue obligatoire pour tous les salariés quelque soit leur hukou et change a nouveau le cout d'un travailleur jusqu'à 30 à 40% de son salaire.

    N'oublions pas au passage la multitude de taxes qui ont été créées pour les entreprises pour supporter l'éducation, les histoire d'accident du travail et les fonds de garantie en cas de liquidation de sociétés.

    Alors oui ils partaient de loin et on peut critiquer et dire que c'est jamais suffisant mais c'est déjà énorme ce qui a été accompli les 3 dernières années.
    D'autant que cela a un prix sur le futur et qu'il ne faut pas en faire trop trop vite sinon :
    - Baisse de compétitivité de la Chine trop rapide = risque de chômage + explosion sociale
    - Hausse des couts de production = inflation trop forte = pouvoir d'achat qui n'augmente pas malgré la hausse des salaires...

    Bref la critique est aisée mais l'art est difficile et surtout pour partager des richesses entre 1.3 milliards d'habitant il faut déjà les produire et les faire fructifier dans la durée... les nostalgiques de Mao ne sont pas légion et les déséquilibres de l'ouverture sur le monde sont préférables aux famines que le pays a connu dans un système "moins liberal"...
     

Partager cette page