1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La Chine à la conquête des télécommunications

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Cyril.G, 21 Décembre 2010.

  1. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 014
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +391 / -3
    La Chine à la conquête des télécommunications.

    Le high-tech chinois part à l'assaut de l'Occident. Pour le meilleur ou pour le pire.


    Le Point.fr 20 décembre 2010

    En 2005, le chinois Lenovo avait racheté la division "matériel" de l'inventeur américain du PC, IBM. Cette opération avait marqué les esprits, à juste titre : elle illustrait à merveille la déferlante chinoise sur le high-tech. Désormais, il ne faut plus seulement parler de la Chine comme de l'usine du monde, car elle ne se contente plus de fabriquer. Elle invente. Face à cette situation, certains experts de la sécurité tirent la sonnette d'alarme : le Parti communiste pourrait un jour être en mesure d'espionner efficacement les télécommunications.

    En 2011, la Chine dépassera les États-Unis et le Japon en nombre de brevets déposés. Depuis 2003, le volume annuel de brevets déposés par des entreprises chinoises augmente de 26 % chaque année. C'est cinq fois plus que les firmes américaines. À ce rythme, la Chine prendra en 2013 la première place. L'équilibre des royalties, payées par toute entreprise voulant utiliser le brevet d'une autre, en sera assurément transformé. La Chine, nouveau cerveau du monde ? La Silicon Valley en tremble déjà.

    Foxconn, bientôt 1,4 million d'employés

    Même lorsqu'elles se contentent de fabriquer pour le compte d'entreprises occidentales, les firmes chinoises s'éloignent du cliché qui veut que la qualité soit médiocre. Les géants de l'empire du Milieu savent depuis longtemps fabriquer rapidement des produits très complexes, sans aucun défaut. Pour preuve, la chaîne d'assemblage de l'iPhone 4, bijou d'Apple et concentré de composants dans quelques centimètres cubes, est confiée à Foxconn. Ce géant taïwanais emploie près d'un million de personnes dans ses usines chinoises, notamment près de Shenzhen. Il travaille, en outre, avec HP et Dell, et a annoncé pas moins de 400.000 embauches pour 2011. Qui dit mieux ?

    Moins célèbres, deux autres géants méritent le détour : Huawei et ZTE. Inconnus en Europe, ils sont pourtant des mastodontes des télécoms dans le monde. Ils signent des partenariats avec les grandes marques, comme Orange, qui achète des terminaux à bas prix pour les vendre sous son nom. Au palmarès des vendeurs de mobiles, ZTE est devant le canadien RIM et ses très populaires BlackBerry. Les deux ennemis chinois sont aussi des acteurs majeurs sur le marché des infrastructures de télécommunications. Routeurs, cartes réseau, antennes-relais ou encore clés 3G : rien ne leur échappe, au grand dam des géants américains et européens comme Cisco, Alcatel-Lucent ou Nokia-Siemens.

    OPA sur les télécoms

    À ce rythme, dans quelques années les fabricants chinois pourraient avoir un quasi-monopole sur les équipements de télécommunications. Cela inquiète les experts de la sécurité, qui craignent que la Chine n'en profite pour espionner les échanges de données. En camouflant des renifleurs dans les équipements, rien de plus facile... "Réflexe protectionniste", juge ZTE. Il n'empêche qu'un rapport du congrès américain apporte la preuve que ces craintes sont fondées.
    En effet, selon la commission parlementaire chargée des relations commerciales et de sécurité entre la Chine et les États-Unis, la Chine a détourné Internet vers ses serveurs pendant au moins dix-huit minutes. En plein mois d'avril 2010, les ingénieurs de China Telecom ont modifié le "score" de leurs routeurs, indiquant aux ordinateurs du monde entier qu'il était plus rapide de passer par la Chine que par un autre chemin pour faire transiter des données. Résultat, une partie du trafic Internet mondial est passé pendant quelques minutes par les serveurs chinois. L'occasion rêvée pour scanner et analyser les informations. Certes, ce n'était que dix-huit minutes, mais les experts s'accordent à dire qu'il s'agissait là d'un test grandeur nature.

    Un pouvoir inquiétant

    L'immense majorité des données sur Internet ne sont pas chiffrées, et quand elles le sont, il suffit d'un bon calculateur pour casser le verrou. Justement, quelques semaines plus tard, la Chine a présenté Tianhe-1A, le supercalculateur le plus puissant du monde. Ses 2,566 petaflops ont pu être atteints grâce aux processeurs combinés des américains Intel (Xeon) et Nvidia (Tesla). Avec une puissance équivalente aux deux calculateurs américains additionnés qui le suivent dans le classement mondial, Tianhe-1A est l'outil rêvé pour scanner massivement le trafic internet à la recherche d'informations pertinentes, et pour casser d'éventuels codes de cryptage.

    Mais tout est relatif : les constructeurs et opérateurs télécoms opérant sur le territoire américain sont aujourd'hui obligés, en vertu du Patriot Act, de fournir toute information demandée par une agence de renseignements fédérale, quelle que soit la nationalité de la cible. L'espionnage des communications ne sera donc pas nouveau : il changera de mains.
     
  2. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    Ca c'est une partie intéressante.

    Va falloir se réveiller les zamis aux gouvernements à l'Ouest, il s'agit de la sureté de votre alliance là... Si pas de réaction on est archi-mort.
     
  3. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 014
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +391 / -3
    Oui effectivement,car on ne sait pas ce qui s'est passé pendant ces 18min.
     
  4. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    Le problème n'est pas ces 18 minutes mais la démonstration qu'elles ont techniquement été possibles. Bossant dans l'informatique je sais pertinemment à quel point il est ridiculement facile de sniffer le trafic pour en extraire le profil d'utilisation d'un utilisateur, les sites qu'il fréquente ou encore ses mots de passe dès lors que l'on relai son trafic.

    Ca couplé à l'expérience unique acquise par la Chine avec son Great Firewall et ses plus de 30000 salariés, sans compter sa petite armée de hackers comme on l'a récemment appris ça nécessite des mesures radicales et immédiates pour boycotter les routeurs d'origine chinoises pour les backbones principaux d'Internet. Il faut légiférer là-dessus avant qu'il ne soit trop tard, par rapport à ça se concentrer sur les Internautes qui menace l'industrie musicale avec leur "piratage" c'est être complètement hors-focus. Les hommes politiques et l'opinion doivent être mieux informés.
     
  5. JSR

    JSR Membre Gold

    Inscrit:
    5 Janvier 2010
    Messages:
    477
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +39 / -0
    Je crains que l'avenir du web soit dans les réseaux fermés et où les interconnexions sont aussi contrôlées que sont les frontières d'un pays. On en revient aux habitudes qui fonctionnent...
     
    #5 JSR, 21 Décembre 2010
    Dernière édition: 21 Décembre 2010
  6. davidro

    davidro Membre Gold

    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Messages:
    149
    Localité:
    Guangzhou - Shenzhen
    Ratings:
    +3 / -0
    High Tech chinois?

    Hua et ZTE ? Certes, se developper avec les brevets tombe dans le domaine public, ou faire des copies en douce (transferts de technologie) et vendre en cassant les prix..Ca marche.

    Foxconn ? 1,4 millions de bons soudeurs de carte PCB, moins chers que les robots.

    Super ordinateur ? Merci Intel, N-vidia. Il y a un bon coup de tunning de processeur.

    Bref il y a encore du pain sur la planche en recherche et developpement.

    Ce jour viendra quand il faudra sortir et investir des milliards de dollars pour atteindre des resultats positifis ou negatifs...

    Actuellement ce sont des departements copie et developpement. Rien de plus.
     
  7. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    Tu parles juste du debut de l'article la.
     
    #7 Legume28, 23 Décembre 2010
    Dernière édition: 23 Décembre 2010

Partager cette page