1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La Bourse de Paris affectée par la remontée des taux en Chine

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Orang Malang, 28 Décembre 2010.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 946
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    LE POINT du 27 décembre 2010

    http://www.lepoint.fr/economie/la-b...e-des-taux-en-chine-27-12-2010-1279723_28.php

    [​IMG]

    Source AFP

    La Bourse de Paris a terminé dans le rouge lundi (-0,98 %), dans un marché affecté par la remontée des taux d'intérêt chinois, mesure qui risque de se traduire par un ralentissement de la croissance en Chine et inquiète les investisseurs. À la clôture, l'indice-vedette affichait un recul de 38,20 points pour s'inscrire à 3.862,19 points dans un volume d'échange de 1,2 milliard d'euros, près de 3 fois inférieur à une séance normale. La Bourse de Londres était fermée ce lundi. À Francfort, le Dax s'est replié de 1,23 % et l'indice Eurostoxx 50 a abandonné 1,24 % à 2.826,51 points.

    Depuis son ouverture lundi, la cote parisienne, comme l'ensemble des Bourses de par le monde, est en baisse, accusant le coup de l'annonce durant ce week-end d'une remontée d'un quart de point des taux de prêt et de dépôt en Chine. Cette mesure, qui ne constitue toutefois pas une surprise dans les salles de marché, a été prise pour enrayer la spéculation immobilière et l'inflation, mais, pour les investisseurs, elle signifie que la croissance chinoise risque d'être bridée.

    Redressement des grandes entreprises

    La Chine et l'ensemble des pays émergents ont été un facteur primordial du redressement des grandes entreprises occidentales, comme en témoigne la bonne tenue des valeurs du luxe PPR et LVMH dopées notamment par leur implantation dans ces pays. Peu de valeurs ont réussi à rester dans le vert, et hormis Pernod Ricard (+0,58 % à 72,29 euros), qui est bien orienté en cette période de fêtes de fin d'année, la plupart des titres du CAC 40 se sont repliés.

    Le secteur automobile a été orienté à la baisse après l'annonce par la ville de Pékin d'une réduction drastique du nombre d'immatriculations autorisées en 2011 : Peugeot, bien implanté en Chine perdait 2,07 % à 28,04 euros, Faurecia (-4,22 % à 20,98 euros), Valeo (-2,51 % à 42,09 euros). Renault était moins affecté (-0,65 % à 43,44 euros).

    Les valeurs bancaires ont continué à perdre du terrain, restant sur la lancée de leur piètre performance sur l'ensemble de l'année : Crédit agricole (-1,98 % à 9,58 euros), Société générale (-1,89 % à 41,34 euros), Natixis (-1,25 % à 3,54 euros). Parmi les baisses notables, Technicolor (-4,96 % à 3,81 euros) qui pourrait être entraîné dans une bataille judiciaire. Certains créanciers du groupe entendent se pourvoir en cassation, mécontents de la validation en appel du plan de sauvetage de la société.
     

Partager cette page