Jacques Rogge critique Bolt pour son manque de respect envers ses adversaires

  • Auteur de la discussion Orang Malang
  • Date de début
1
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
18 548
Ratings
10 593 1
198
常熟,江苏
#1
Au lendemain du deuxième titre olympique, sur 200 m, d'Usain Bolt, et du nouveau record du monde sur la distance (19 s 30), le président du Comité international olympique (CIO), Jacques Rogge, a estimé que le sprinter jamaïcain devait se montrer plus respectueux à l'égard de ses adversaires. Le Belge a reconnu l'énorme talent d'Usain Bolt, faisant de lui un athlète de la trempe de l'Américain Jesse Owens, qui avait remporté quatre médailles d'or aux Jeux de Berlin en 1936. Cependant, il a également critiqué l'attitude du sprinter avant, pendant et après les courses.


"C'est un jeune homme, mais il devrait monter davantage de respect à l'égard de ses rivaux, a regretté Jacques Rogge. Ce serait davantage dans l'esprit de l'idéal olympique. Il devrait leur serrer la main après l'arrivée. Certes, il n'a que 22 ans et il apprendra. Cela ne me pose pas de problèmes qu'il fasse le 'show', mais une poignée de main ou une tape sur l'épaule juste après la course, c'est un geste à avoir." Le président du CIO n'a apparemment pas apprécié l'indifférence d'Usain Bolt à l'égard de ses concurrents au terme du 200 m : le Jamaïcain s'est enroulé dans un drapeau de son pays et s'est mis à effectuer quelques pas de danse devant une tribune du "nid d'oiseau" en déclarant à une caméra de télévision "je suis le numéro un", mais il n'a eu aucun geste pour les autres participants du 200 m, tous arrivés au moins une demi-seconde après lui.

Jacques Rogge a également peu goûté le comportement du Jamaïcain pendant le 100 m. A une vingtaine de mètres de l'arrivée, Bolt avait coupé ses efforts, écarté ses bras et jeté un regard à la tribune comme pour se demander où était sa concurrence. "Je comprends la joie, a lâché le président du CIO. Il l'a peut-être interprété d'une autre manière, mais cela a été perçu comme un 'attrape-moi si tu peux'. Cela ne se fait pas."

Bravo à Bolt ....

En quoi, son attitude est-elle critiquable ? Il est content, il exulte, il est sûr de lui ..... et alors ..... Demande-t-on à un footballeur qui marque un but de ne pas bondir de joie, de revenir dans son camp, la tête basse et au passage de reconforter l'équipe adverse?

M. ROGGE est bien payé, trop bien payé pour se permettre ce genre de commentaire et devrait remplir le rôle qui est le sien : la défense et le respect des valeurs universelles
 
Dernière édition:
Jul's

Jul's

Membre Silver
16 Mai 2008
155
51
35
Shanghai
#2
Je suis d'accord avec Mr Rogge. L'attitude de Bolt a été très hautaine et personellement je préfére l'attitude humble et sportivement juste de beaucoup d'autres sportifs qui réalisent eux-aussi des performances étonnantes, je pense par exemple a Phelps qui ayant tout de meme gagné 8 médailles d'or et amélioré autant de records du monde...il a toujours serré la main de ses adversaires et n'a jamais prétendu devant les caméra : "I am the number one..."

Je trouve que cela fait perdre de la splendeur à la performance...

Pour répondre aux propos de Mattcoq, les joueurs de foot ne se sert-ils pas la mais à la fin du match? n'échangent t-ils pas leur maillots en signe d'amitié?
 
mike

mike

Grandmaster M.
Membre du personnel
Admin
08 Avr 2006
9 350
Ratings
4 890
298
Canton Powah
www.supadezign.com
#3
Il a son style, il fait son show, ce n'est pas le premier et ca ne sera pas le dernier. Rien ne m'a specialement choque. Il en fait peut etre un peu trop mais bon, c'est pas tout les jours qu'un athlete "explose" les records du 100 et 200m.

De plus, la plupart du temps lorsqu'un coureur gagne, voir bat le record olympique, il fait son tour de piste en solo pour feter et saluer la foule. Il est rejoint ensuite par les autres coureurs. Ce qui s'est passe hier d'ailleurs.
 
N

Nico2005

Membre Silver
21 Août 2008
65
41
Beijing
www.icilachine.com
#4
Jacques Rogge prend la peine de recadrer Bolt car quand il parle de bolt, c'est une bonne raison de ne pas répondre aux questions qui dérangent sur la Chine.

Quand on lui parle des deux chinoises qui vont être rééduquées parce qu'elles voulaient manifester "légalement" selon les procédures établies par la Chine, il répond "la Chine est un état souverain"...

Par contre, Bolt qui lève les bras avant la ligne ou qui danse après sa victoire, et là Rogge fait une sortie médiatique...

Je supportais les Jeux de Pékin, en pensant que c'est une bonne chose pour le peuple chinois. Et aujourd'hui je suis convaincu que cela l'a été.

Mais en parallèle, je trouve que le CIO défend plus ses intérêts marketing que les valeurs qu'il incarne, et face à certaines questions qui dérangent, Rogge fait de la langue de bois.

Donc quand il fait une remarque à Bolt, je me dis qu'il ferait mieux de regarder ses propres problèmes.
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
18 548
Ratings
10 593 1
198
常熟,江苏
#6
Oops, autant pour moi, je reformule ............

M. ROGGE est bien indemnisé, trop bien indemnisé pour se permettre ce genre de commentaire

Je pense qu'il faut désormais revoir la définition du mot : "bénévolat"

http://investigation.blog.lemonde.fr/2005/07/

Président du CIO : le meilleur job au monde

Vous aimez les hôtels de luxe, le pouvoir, les limousines et les voyages gratuits au bout du monde ? Alors n’hésitez plus, postulez pour être le prochain président du Comité International Olympique !
proxy.php?image=http%3A%2F%2Finvestigation.blog.lemonde.fr%2Ffiles%2Flimousine_2.thumbnail.jpg&hash=f331567e47b07d771f979df2b469140b
Vous traversez Pékin dans une très confortable limousine, escorté par une cohorte de motards en gants blancs. Vous regardez par la fenêtre de magnifiques pelouses repeintes en vert uniquement pour vous, grâce à un puissant colorant chimique. Le ciel est d’un bleu superbe grâce à l’amabilité des autorités qui ont eu le bon goût d’obliger les habitants de Pékin à éteindre tous les réchauds et poils à charbon le temps de votre séjour… Vous ne rêvez pas, vous êtes bien le président du Comité International Olympique (CIO) en visite officielle en Chine pour préparer les jeux olympiques de Beijing 2008. Vous vous appelez Juan Antonio Samaranch et vous vous apprêtez à laisser votre place après 21 ans de règne absolu.

Une autre idée du bénévolat
proxy.php?image=http%3A%2F%2Finvestigation.blog.lemonde.fr%2Ffiles%2Frogge_2.thumbnail.jpg&hash=efa51f7bf57de86c1946ae97d08b0200
Au lendemain de son élection à la tête du CIO en juillet 2001, le belge Jacques Rogge, successeur du roi Samaranch, est interrogé par une journaliste suisse : "Serez-vous bénévole comme l’ont été jusqu’à présent vos prédécesseurs ?". La réponse est tranchante, "Absolument !". Traduction par le cabinet PricewaterhouseCoopers chargé de réaliser le dernier audit rendu public sur les comptes financiers de l’Olympisme : "Toutefois, le CIO couvre l’ensemble des dépenses (…), en particulier les frais de voyage, hôtels, repas et indemnités journalières. (…) De plus, le CIO supporte les frais de résidence du président à Lausanne." Au finish, le président bénévole du CIO est en fait logé à l’oeil dans une suite du très célèbre Lausanne-Palace, avec vue sur les Alpes et le Lac Léman, pour près de 160 000 euros par an. Outre ces menus arrangements avec le bénévolat olympique, le seigneur des anneaux bénéficie également, pour lui et sa famille, et ce au même titre que les autres membres du CIO, de la totale prise en charge de ses voyages à l’étranger. Une ligne budgétaire qui s’élève à 5 millions d’euros chaque année.

Ethique à géométrie variable
Signe des temps ou pirouette médiatique, l’actuel président Jacques Rogge vient cependant d’annoncer, pour une question d’éthique, qu’il résiderait pendant toute la durée des JO d’Athènes avec les athlètes au village olympique. En contrepartie de ce "full-time job", le président du CIO est en effet tenu, en cas de crise majeure, à consentir quelques efforts devant les caméras de télévision. Quelques mois après l’énorme scandale de corruption qui a ébranlé le CIO en 1999, Son Excellence le Marquis Samaranch - c’est son titre - avait également dû troquer pendant quelques jours sa limousine et son hôtel de luxe contre un minibus et une chambre plus modeste. Une situation tout à fait temporaire heureusement puisqu’en septembre 2000, pendant les jeux de Sydney, l’ancien président olympien avait finalement retrouvé sa suite présidentielle à 2 100 euros la nuit…
proxy.php?image=http%3A%2F%2Finvestigation.blog.lemonde.fr%2Ffiles%2Fsuitelausanne_1.thumbnail.jpg&hash=8f43610270a0bb4b8e2aa02f212d1669
Et pour les cotisations retraite ? Pas de panique, le président déchu conserve un bureau à Genève, une limousine à sa disposition, une secrétaire, la présidence d’une des nombreuses instances rattachées au CIO et des frais de mission pour continuer à promouvoir l’idéal olympique. Pour postuler, il est vivement conseillé d’être issu de la grande aristocratie pour "pouvoir disposer de temps libre", selon le souhait de feu le Baron Pierre de Coubertin, de ne pas être une femme (le CIO est composé de 99% d’hommes), d’être ministre ou député dans son pays d’origine et éventuellement d’avoir pratiqué dans sa jeunesse une activité sportive. Si malgré ces conseils vous ratez la présidence, vous pourrez toujours vous contenter d’une place de membre du CIO. A la différence du poste de président vous n’êtes malheureusement pas domicilié à Lausanne mais, en contrepartie, vous n’êtes pas obligé de dormir avec les athlètes au village olympique.
 
Dernière édition:
Tapir

Tapir

Demi-dieu
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
2 249
Ratings
35
113
36
partout ou il y a a manger
#8
On va pas rentrer dans une polemique inutile, mais franchement Mattcoq, tu prefererais que Rogge dorme dans un hotel miteux a 200 rmb la nuit?

Ca me fais penser aux vacances de Sarko sur le Yacht de Bollore, quand les francais hallucine de le voir prendre des vacances de riches.....on parle de president quand meme!
(sans transition)
Heureusement que le CIO paie toutes ses depenses! Sinon il risque d etre ruine rapidement le gars....

Enfin, on sort du sujet initial qui etait la critique sur le comportement de Bolt, qui je suis d accord etait un peu exagere de la part de Rogge. Mais bon, faut bien qu il trouver des trucs a dire ! On ne parle du president du CIO qu une fois tous les 4 ans alors....
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
18 548
Ratings
10 593 1
198
常熟,江苏
#9
Je suis bien d'accord que l'on s'éloigne du sujet lancé ...... Mais l'on ne peut plus parler de bénévolat au sens propre du terme .....

Dans tout bénévolat, on se fait rembourser ses frais (déplacements, hotels, restos ou sandwichs ....) Que Jacques ROGGE soit président du CIO et "normalement" gardien des valeurs olympiques, je conçois en effet qu'il ne peut effectivement pas loger au HOME INN ou au Motel 168, ........... quoique, rien ne l'en empêche .......

Par contre, ce sont les petits "extras", pour lui et sa famille, ces "petits" plaisirs qui le CIO lui accorde pour lesquels je ne suis pas d'accord ......

Alors que BOLT exulte, se pavane, éclipse ses adversaires ....... qu'on lui laisse ce plaisir là car c'est son moment à lui, et qui est bien légitime vu les efforts et sacrifices qu'il a dû faire pour en arriver là ...... personne d'autre ne s'est plaint (ses adversaires sur la piste et ils en auraient fait de même) et il n'est aucunement fait mention qu'il ne soit pas allé voir ses adversaires par la suite (les considérants comme des moins que rien), ce qu'il a fait ......

C'est la fête du sport, la fête des athlètes, laissons les s'approprier ces moments là ....... Et que le simple bénévole qu'est Jacques ROGGE les laisse jouir de ce moment, qui n'aura peut être plus jamais lieu pour eux .....
 
woaita

woaita

Membre Silver
01 Avr 2008
246
51
大连
#10
*accord* ,

rien a dire de plus mattcoq a tout dit.