1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Intégrer un master dans une université chinoise

Discussion dans 'Etudier en Chine' créé par Aphorisme, 1 Juin 2014.

  1. Aphorisme

    Aphorisme Nouveau Membre

    Inscrit:
    1 Juin 2014
    Messages:
    1
    Ratings:
    +0 / -0
    Bonjour à tous! J'ai cherché dans ce forum très sympathique une réponse à ma question, mais malheureusement je n'en ai pas trouvé, donc je me permets de poster une nouvelle conversation :)

    Ma situation, en quelque mots: je vis actuellement en France, j'ai bientôt 20 ans, et dans un mois une licence de droit en poche. Je vais poursuivre encore deux ans le droit en France, afin d'obtenir un M2 de droit des affaires, puis je souhaiterais partir en Chine faire un master de droit chinois des affaires (enseigné en chinois).

    Je me suis donc déjà intéressé aux conditions d'admission dans un master dans une université chinoise (人民大学,北京大学,清华大学) qui sont tout sauf claires. Par exemple, pour la même fac à un endroit de leur site on trouve qu'il faut un HSK5 (nouveau), puis à un autre endroit un HSK6 (nouveau). Les sites parlent de dispenses d'épreuves écrites si nous sommes titulaires d'un HSK 6, mais ne précise pas si cela vaut juste pour une dispense de test de niveau de chinois ou une dispense d'examen d'entrée (parce qu'apparemment il y a trois épreuves pour les étrangers: une épreuve de langue, une de fond, et un entretien). Bref, devant cette confusion renforcée par le fait qu'une même fac chinoise a plusieurs sites différents tous à jour, j'ai appelé les différentes universités précitées afin de leur poser la question. J'ai même appelé deux fois chaque fac afin d'avoir confirmation...et je me suis retrouvé avec des informations différentes à chaque fois :dead: Du coup au final je ne comprends toujours pas quelles sont les modalités d'admission.

    Et c'est là que vous intervenez :) Si par hasard l'un de vous avait déjà intégré un master enseigné en chinois dans une fac chinoise, je lui serais très reconnaissant s'il pouvait m'expliquer au final ce qui est demandé (ou même si l'un de vous avait, sans pour autant avoir intégré un master, une connaissance précise des conditions d'admission). Et pour être honnête un HSK6 + un examen d'entrée + un entretien cela me parait franchement méchant comme prérequis, surtout qu'il faut en plus une licence dans le domaine concerné.

    Et surtout ce que je comprends vraiment pas du tout, c'est que lorsque j'ai demandé si la concurrence entre étrangers était difficile, ils m'ont répondu oui il y a beaucoup de demandes, c'est très sélectif, etc etc. Là pour être honnête je suis resté pantois. Premièrement parce que cela m'a vraiment étonné que beaucoup d'étrangers souhaitent intégrer un master de droit chinois sachant qu'il faut à la fois un diplôme de droit (et les juristes n'aiment pas trop les langues) et un bon niveau de chinois...il faut une double passion, et cela m'étonne qu'une double passion comme celle-ci soit répandue. Deuxièmement parce que j'ai regardé les photos des promos des années passées des différentes facs...et il n'y a mais pas UN seul faciès étranger. Du coup on me parle de concurrence rude mais au final il n'y a pas un seul étranger dans les promotions...étrange.

    Désolé pour le pavé, et merci à ceux qui répondront. Sur ce, passez tous une bonne journée :)

    P.S: quant à mon niveau de chinois, j'ai déjà obtenu le HSK5, et je suis des cours de droit à distance avec la 人民大学, avec des manuels de droit en chinois que j'arrive à lire de manière relativement fluide. Donc pour réussir à étudier le droit là bas je pense que cela ira, mais pour obtenir le HSK6 c'est une autre affaire étant donné que le vocabulaire demandé n'est pas courant du tout, et ne se retrouve pas dans les manuels de droit.
     

Partager cette page