1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Hervé Vilard et la femme chinoise

Discussion dans 'Rencontre Chinoise & Amour asiatique' créé par Pandaprochina, 15 Octobre 2013.

  1. Pandaprochina

    Ratings:
    +0 / -0
    Elle ferait pâlir Hervé Vilard : la femme chinoise. D'ailleurs, il n'y a pas une femme mais des femmes chinoises. Tantôt parmi vous sur le forum, certains se questionnent. Qu'en est-il vraiment ?

    La femme chinoise est-elle comme le disent certains accrochée au patrimoine ? Est-elle comme d'autres le fantasmes, une bête de sexe ? Ou bien encore est-elle une insatiable romantique ? La réponse....ce n'est pas pour maintenant.


    La femme chinoise est la méditerranéenne de nos côtes : jalouse et fidèle. Elle ne supporte pas que son homme mêne une double vie. En revanche, elle peut par exceptionnel, admettre que son homme jouisse d'une « très bonne soirée », cela ne touche qu'au corps, l'espace d'un instant fugace.


    Honnête et franche : elle ne dissimulera pas longtemps ses manipulations, si manipulation il y a . En général, une femme chinoise montre dès le début son intérêt pour l'homme ou pour ce qu'il représente. Souvent ses colères ou remarques sont vives et emportées mais il ne s'agit-là que du tarasque qui remue pour manifester sa présence.


    La femme chinoise est un volcan à gravir avec humilité et patience. Si vous atteignez le sommet, vous vivrez un voyage au centre de la terre. Si vous vous arrêtez en chemin, la lave du remord bilatéral saurait être bouillante.


    Alors attention à la femme chinoise, bercez-là en votre cœur, vérifiez le bien fondé ou non de vos peurs. La réponse à votre relation est en votre palpitant. Le changement, c'est pour jamais. Foncez donc dès maintenant.


    Mais n'oubliez pas que la femme chinoise est ce le temps est à l'homme : fugace si voyez en elle un simple amusement et éternelle si chauffez l'athanor des purs amants. Y a danger pour l'étranger qui la vandalise mais festin pour le berger pour qui l'attise.


    En un mot, femme chinoise est divine. Pourquoi n'apprendrions-nous point son pinyin ?

     
    • J'aime J'aime x 5

Partager cette page