Hepathite

A

Amolepez

Nouveau Membre
03 Juin 2018
1
0
1
25
Bonjour les amis. j'ai mon frere qui etudie en chine bientot un an. la chine demande que les etudiants refasse tous les tests chaque. mon frere viend de faire son analyse medical pour renouveller son permit de resident et viens de constater qu'il a l'hepatite B. Mais l'annee derniere avant d'aller en chine il etait sain. Il parait que les chinois renvois tous les etudiants atteint automatiquement chez eux. Que dois ton faire? mon frere va t-il perdre sa bourse d'etude juste a cause d'une maladie que les chinois meme lui ont donne?
aidez moi s'il vous plait
 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Admin
15 Oct 2006
7 260
2 492
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Que dois ton faire? mon frere va t-il perdre sa bourse d'etude juste a cause d'une maladie que les chinois meme lui ont donne?
Pour ton frère c'est sans doute trop tard et le plus important c'est qu'il se soigne. Le reste, c'est l'administration qui décidera. Il n'y a pas grand chose qu'on puisse te conseiller...

Pour les autres, il existe pour rappel des vaccins pour se prémunir d'une hépatite A ou B.
 
Dgibe

Dgibe

Ange
13 Mai 2016
882
389
83
37
Chengdu
Pareil, j’espere que ton frère s’est rétabli de la maladie (de mémoire les chances que la maladie évolue vers une forme grave son faible). Ça ne doit pas être facile pour lui.

Je me demande si ça ne vaudrait pas le coup de refaire une visite médicale dans une autre clinique. Il ne faut pas trop se faire d’espoir mais sais-t-on jamais, c’est peut-être un faux positif.

Et je rejoins mathieu. En Chine 10% de la population vit avec le virus. Je ne suis pas pour la vaccination à tout va. Mais pour la Chine je pense aussi que c’est nécessaire (je me suis fait vacciner avant de venir ici).

Et comme il y a des chances que ça s'applique ici, alors on va le répéter: sortez couvert :).

Bon courage à lui.
 
chinamevoila

chinamevoila

Ange
08 Mai 2012
365
151
83
27
Jiangsu
En plus de sortir couvert, il faut faire super gaffe en Chine avec le matériel de pédicure/manucure, qui n'est généralement pas désinfecté, même dans les salons qui ont l'air propre. Le virus reste vivant une semaine en dehors du corps, il peut même être transmissible (rarement) via la nourriture (genre, sang du cuisto dans le plat + micro-coupures dans la bouche). Un bon pourcentage des contaminations sont inexpliquées. Donc vaccin avant de venir ici indispensable, sinon c'est dans les 400 kuais en Chine (vaccin + rappel).
Si la contamination est récente (moins de 6 mois), ton frère a 9 chances sur 10 de produire des anti-corps tout seul, et donc de guérir tout seul, de se vacciner tout seul. Il devrait donc attendre 6 mois (après 6 mois la maladie devient chronique, et là plus de chance de rémission spontanée) pour prendre des anti-virus, car une fois qu'on a commencé, on ne peut plus s'arrêter (en gros on ne donne pas à son corps la chance de produire les anti-corps seul). Je dis ça car certains médecins chinois ont tendance à prescrire tout de suite les anti-virus, ce qui n'est pas forcément une bonne idée. Je suis pas médecin, mais un proche l'a eu, il est allé successivement dans :
1) clinique privée spécialisée dans les hépatites -> le médecin insiste pour la prise d'anti-virus, sans savoir de quand date la contamination.
2) hopital public -> le médecin dit qu'on attend de voir 6 mois si le patient n'arrive pas à éliminer le virus tout seul, en surveillant l'état du foie.
Résultats : aucun médicament pris et patient guéri et auto-vacciné 6 mois plus tard.
Ma conclusion, je sais pas ce que ça impliquera pour son séjour en Chine, mais s'il réussit à rester et qu'il se soigne sur place, mieux vaut prendre l'avis de plusieurs médecins, et plutôt dans des hôpitaux publics que des trucs privés ou les patients sont surtout des portefeuilles sur pattes à fidéliser.
Bon courage à ton frère!
 
Dgibe

Dgibe

Ange
13 Mai 2016
882
389
83
37
Chengdu
Effectivement, s’il a besoin d’une prise en charge importante, il vaut peut-être mieux qu’il rentre en France pour se faire soigner.