Général soubelet : « nos élites ont perdu de vue leur rôle qui est de servir les autres »

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
#1

FIGAROVOX/TRIBUNE - Pour le général Bertrand Soubelet, Carlos Ghosn, à l'instar des élites étatisées, a délaissé sa mission et préféré servir son ambition personnelle plutôt que l'entreprise dont il avait la charge.


Extrait : Le PDG de l'alliance automobile Renault-Nissan-Mitsubishi est mis en cause par la justice japonaise pour soupçon de dissimulation de revenus.

Carlos Ghosn, considéré comme un des grands capitaines de l'industrie automobile est le symbole de la réussite d'un grand patron mondialement reconnu qui assume d'immenses responsabilités.

Il est l'archétype du succès dont les mérites sont reconnus, avec une rémunération qui donne des vertiges, au point de susciter des polémiques il y a dix ans déjà.

Quelle différence avec les patrons d'industries, propriétaires de l'outil de production !

Sans préjuger des suites judiciaires dans une affaire politico-industrielle aux enjeux considérables, ce nouvel épisode met en lumière deux questions importantes.

La première concerne le modèle de «grands patrons» que produit la France, même si le cas de Carlos Ghosn est atypique, et la deuxième nous renvoie encore à l'éthique des élites de notre pays.

Finalement le profil et la formation des chefs d'entreprises français révèlent des constantes. Depuis au moins 20 ans beaucoup de nos fleurons industriels sont entre les mains de cadres et de patrons «hybrides» sortis de plusieurs grandes écoles à la fois: Polytechnique, École des Mines, HEC et parfois l'ENA.

Cette endogamie est frappante à l'étude du cursus des responsables de Thalès, Safran, Alstom, Renault, EDF, Airbus,Total, Engie, Air France notamment, de ces dix dernières années.

Leurs compétences et leur légitimité ne sont pas en cause et pour la plupart ils réussissent. Mais à quel prix?

Ces excès résultent de la conception bien française d'hommes « providentiels ».

Et quelle différence avec les patrons d'industries propriétaires de l'outil de production! Le rapport à l'entreprise, aux salariés et à la rémunération est fondamentalement différent. L'entreprise est un patrimoine à préserver et la vision à long terme l'emporte sur les dividendes à servir aux actionnaires.

J'ai beaucoup de respect pour ces entrepreneurs plutôt «familiaux» car ils sont en majorité, discrets, toujours dans la mesure et producteurs d'équilibre social dans la durée.

Suite de l'article >>>

Source : LE FIGARO
 
larquen

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
3 434
1 362
173
Suzhou Wangtayuan
#2
Verra-t-on bientôt le bon général Soubelet, portant fièrement son gilet jaune, sur un rond-point de province ? A moins que sa "tribune" fasse partie d'un plan visant à mettre en œuvre une ambition personnelle...
Bref il est sympa le Bertrand, mais là il représente un parti politique, et l'impression qu'il me laisse est qu'au fond il se voit comme un homme « providentiel », de ceux qu'il fustige.
 
totoautibet

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
4 488
2 945
178
Nanning
#3
Il va bientôt nous parler de la "chienlit"... :siffle: