1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Gars trainé sur plusieurs metres, interpelé, plaqué contre un mur, interrogé, ...

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Mathieu, 19 Mar 2013.

  1. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre du personnel Admin

    Inscrit:
    15 Oct 2006
    Messages:
    5781
    Localité:
    Shanghai, People Square
    [video=youtube;jFO88NICzd0]http://www.youtube.com/watch?v=jFO88NICzd0[/video]

    une question ouverte
    0 insultes
    0 menaces

    et le gars (syndicaliste SUD) est trainé manu militari par 2 flics en civil avant d’être plaqué contre un mur et de subir un contrôle d'identité / interrogatoire (coupé au montage par FR2) puis d'être relaché.

    Quand on voit le genre de commentaires que les journalistes nous font quand ce genre de choses se passent en Chine je les trouve bien timorés sur des faits qui se produisent à Dijon dans la patrie des droits de l'homme... bref le double standard habituel...
     
  2. xiao bai

    xiao bai Dieu

    Inscrit:
    23 Oct 2005
    Messages:
    1555
    Localité:
    Shanghai
    Oui, mais en France on aime bien taper sur les syndicalistes, c'est le mal.

    C'est pas un phenomene nouveau, les policiers francais sont violents, et s'en donnent a coeur joie quand ils le peuvent.

    Les violences sur journalistes sont d'ailleurs une des raisons de la chute de la France dans le classement reporter sans frontiere.
     
  3. Neuromancer

    Neuromancer Alpha & Oméga

    Inscrit:
    13 Mai 2008
    Messages:
    4189
    Localité:
    Shanghai, Chine
    Ah c'est en France? ben c'est pas grave c'est un syndicaliste communiste (pléonasme?).

    Plus sérieusement (quoique...), c'est plus facile de taper sur un syndicaliste que sur des jeunes qui attaquent les RER en banlieue visiblement...
     

Partager cette page