1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Fume ....

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par LouLou, 13 Décembre 2007.

  1. treebeard

    treebeard Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mai 2007
    Messages:
    11
    Ratings:
    +0 / -0
    j'edite ce post car j'en ai marre, j'ai l'impression d'être en france avec ces même discours moralisateurs...
    bonne année quand même....
     
    #21 treebeard, 4 Février 2008
    Dernière édition: 4 Février 2008
  2. themesser

    themesser Membre Gold

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    168
    Localité:
    Shanghai - Yu An
    Ratings:
    +0 / -0
    ouais merde a la fin! et mon droit a fumer partout hein ? et mon droit a jeter mes peaux de banane dans l'ascenseur, vous en faites quoi! Et pis d'abord c'est moi le bon expat et tous les autres vous comprendraient jamais rien a la chine.
    aucun rapport, je suis tombé sur une carte du metro interactive assez pratique:
    http://www.exploreshanghai.com/metro/
     
  3. LouLou

    LouLou Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    14 Juillet 2007
    Messages:
    3 906
    Ratings:
    +1 491 / -11
    Bonjour

    On ne te fait la morale ,mais dans l`écriture de tes posts tu représentes a toi tout seul le 100% français râleur et pleurnichard ,tu as la bouche pleine de mots qui ont du mal a trouver le sens que tu désires leurs donnés, alors un conseil crache tout et on fera le tri ensemble ...soit un peu indulgent
     
  4. treebeard

    treebeard Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mai 2007
    Messages:
    11
    Ratings:
    +0 / -0
    Hmm, je suis le seul raleur... bah si je rale sur ce topic c'est parce que d'autre avant moi ralaient eux aussi sur la clope en Chine, ou alors je sais plus lire, ensuite j'ai été clair , j'ai utilisé des mots de notre langue me semle t-il, j'ai pas parlé en SMS ou en Javanais, donc ce que j'ai dit doit être compréhensif même pour un gamin, je vois pas où il y a encore besoin de me faire redire ce que j'ai déjà dit, je trouve débile de se plaindre de choses comme la clope en chine sachant que ce pays est fait de fumeurs qui aiment fumer, ca n'a rien à voir avec les lois ou quoi que ce soit, bref c'est un pays de fumeurs pour la Nième fois, si vous n'aimez pas ca arretez de nous bassinner avec vos blabla anti clope ici ou là, ou retournez en france là où toutes les lois et même les mentalités sont de votre coté.
    Suis je assez clair dans mes propos? ...
     
  5. ajchina

    ajchina Membre Platinum

    Inscrit:
    12 Avril 2007
    Messages:
    1 169
    Localité:
    现在在巴黎, 法国
    Ratings:
    +0 / -0
    Un pays de fumeurs qui aiment fumer ! elle est pas mal ! je la note... merci

    Ce qui est clair c'est que tu es pas avare sur la virgule :))
     
  6. treebeard

    treebeard Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mai 2007
    Messages:
    11
    Ratings:
    +0 / -0
    Héhé, ne jamais sous estimer le pouvoir de la virgule.
    Bah quand tu vois comment les chinois fument à tous bouts de champs, quand tu les vois se faire payer avec des clopes qu'ils préfèrent davantage à de la monnaie, moui, moi j'appelle ca aimer fume et aimer être libre de fumer. Peut m'importe l'origine de ce besoin pour eux, ils fument, c'est comme ca... c quand même un peu pesant de devoir tjrs trouver à redire. Autant en france les gens n'aiment pas la cigarette, autant ici ils l'aiment bien, c'est comme ca, au Japon ou ailleurs en Asie c'est la même, ils aiment cloper...et moi aussi.
     
  7. ajchina

    ajchina Membre Platinum

    Inscrit:
    12 Avril 2007
    Messages:
    1 169
    Localité:
    现在在巴黎, 法国
    Ratings:
    +0 / -0
    Je salue ton poumon droit bien bas et fais une bise a ton poumon gauche, à ta liberté l'ami ! pourvu que ça dure...
     
  8. treebeard

    treebeard Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mai 2007
    Messages:
    11
    Ratings:
    +0 / -0
    Au nom de mes deux poumons, qui ne peuvent malheureusement pas te répondre, je salue les tiens aussi...
    La liberté ne dure pas je pense, c'est comme le reste, le temps finira tjrs par rattrapper cette belle liberté. Disons que suivant ton conseil, j'en profite au jour le jour.
     
  9. LouLou

    LouLou Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    14 Juillet 2007
    Messages:
    3 906
    Ratings:
    +1 491 / -11
    Bonsoir

    Oh un nouvel adhérent au PCC …(je blague ) a ma liberté ..elle en a fait couler de l`encre et du sang cette fameuse liberté..et cela n`est pas prés de s`arrêter…….La liberté des uns s'arrête où commence celle des autres ... a Montreal il y a même un périmètre pour la définir: 9 mètres (27 pieds)

    La liberté au sens primitif s'oppose à l'esclavage et se définit alors négativement comme absence de contrainte extérieure. On appelle ordinairement liberté physique le fait d'agir sans entrave ou de suivre spontanément les lois correspondant à sa nature propre comme le fait une plante qui se développe sans tuteur. Appliquée à l'homme, cette expression semble inadéquate sauf à désigner strictement la possibilité matérielle de faire. Car, pour qu'un homme soit libre, il faut non seulement qu'il puisse matériellement, mais encore qu'il veuille : l'homme peut toujours s'interdire à lui-même de faire ce qu'il peut faire.La liberté c`est aussi l`etat d`un être qui se décide après réflexion, en connaissance de cause, qu'il fasse le bien ou le mal. La liberté, au sens moral, caractérise l'homme en tant qu'être responsable. Ainsi, Kant distingue la volonté libre, qui suppose que celui qui agit sait ce qu'il veut et agit conformément à des raisons qu'il approuve, et l'arbitraire, qui ne suppose pas l'existence de la raison. La liberté morale est donc autonomie, obéissance à la loi de la raison et non soumission aux penchants de la sensibilité».

    Cependant, la liberté semble ici se confondre avec la Raison. Descartes, au contraire, considérait que la liberté se manifeste déjà dans tout acte de choisir, distinguant ainsi la liberté éclairée de la liberté d'indifférence . On peut toujours choisir entre deux solutions alors même qu'on est indifférent. Pour Descartes, la liberté n'est donc pas toujours responsabilité, mais d'abord libre arbitre qui, en son plus bas degré, se définit comme simple puissance d'agir sans aucune raison ou sans autre cause que l'existence même de cette puissance de choisir arbitrairement.

    [​IMG]
     
  10. ets

    ets Membre Gold

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    553
    Localité:
    JingAn district
    Ratings:
    +0 / -0
    Pour information,
    Et par comparaison en France:
    (sources Tabac infos Service)

    Bref... La France est un bien plus grand pays de fumeurs que la Chine!
    Elles sont à qui les us et coutumes?
     
  11. bei

    bei Ange

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 363
    Ratings:
    +2 / -0
    chacun son choix :
    [​IMG]
     
    #31 bei, 5 Février 2008
    Dernière édition: 5 Février 2008
  12. Jean7

    Jean7 Dieu créateur

    Inscrit:
    28 Juin 2007
    Messages:
    1 651
    Ratings:
    +594 / -3
    Mouais, il faut peut-être distinguer deux choses : le blabla anticlope et le blabla antifumeur.

    Sans quoi, on traite un peu la victime de la même façon que l'arme du crime.

    Nous venons d'un pays où la tabagie a fortement reculées (mon pifomètre est tout de même un peu étonné de lire qu'actuellement encore la proportion de fumeur serait supérieur en France qu'en Chine mais admettons).
    Pour avoir connu des tas d'exemples de ces personnes réelles constituant ces statistiques virtuelles il semble clair rétrospectivement que cette réduction à court terme des libertés a globalement produit plus de libération que d'oppression. Bref, et bien que personne ne me demande mon avis, je suis pour les lois anti-tabac (c'est hélas la meilleur solution).

    Par contre, je comprend très bien le raisonnement qui dit que si on ne supporte pas les fumeurs, hé bien mieux vaut rester en France. La cigarette ici est un moyen de communication (je dirais parfois même de communion) et il faudra beaucoup de temps pour que tous ces gestes qu'elle occasionne soient remplacés.
    Franchement, l'odeur de la clope m'étrangle à chaud et me dégoûte à froid. Mais j'ai fait l'effort de m'adapter et je me console en constatant la qualité de la convivialité cachée derrière ce rituel.
     
  13. alf

    alf Membre Gold

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    524
    Localité:
    france
    Ratings:
    +14 / -2
    La fin annoncée du tabagisme est une catastrophe économique

    En recouvrant le goût et l’odorat, les consommateurs changent d’attitude
    La fin annoncée du tabagisme est une catastrophe économique

    Les nouvelles lois contre l’interdiction de fumer dans les lieux publics entrainent une érosion certaine du nombre des fumeurs, impliquant une dépression du marché du tabac ainsi que, sur un plus long terme, des marchés du cancer et des maladies cardio-vasculaires. Mais ce n’est pas tout. Les conséquences économiques néfastes de ce phénomène dépassent de loin les prévisions les plus pessimistes, car une donnée n’avait pas été prise en compte : en recouvrant les sens du goût et de l’odorat, les consommateurs se montrent plus sensible au manque de qualité des produits industriels.

    La rumeur est venue du « monde de la nuit », car les clients des discothèques, où la consommation de tabac est strictement défendue depuis le 1er janvier 2008, ont remarqué un fait perturbant, dès l’entrée en vigueur de la loi : ces lieux de danse et de convivialité ont une odeur. Une très forte odeur de sueur, une odeur persistante de tabac froid (les murs, les meubles et les moquettes contiennent le souvenir de décénies d’enfumage), et puis quelques autres réminiscences olfactives de l’historique des lieux : verres d’alcool renversés, détergents industriels mal dosés et parfois même, d’écœurants souvenirs de vomissements.
    Privés de l’omniprésente odeur du tabac, les gens sont à nouveau capables de connaître l’odeur véritable de leur environnement. Certains craignent d’ores et déjà que cela ne nuise à la fréquentation de certains lieux, notamment les discothèques.
    Les dégâts ne s’arrêtent pas là. Le domaine de la restauration est, par exemple, touché par l’interdiction de fumer dans les lieux publics, car la clientèle des restaurants, privée de la fumée de tabac, peut sentir véritablement l’odeur des plats et connaître leur goût de manière bien plus fine qu’elle ne le pouvait auparavant. Il en résulte une logique désaffection des clients pour les plats qui, derrière une grossière odeur flatteuse, masquent une composition gastronomiquement douteuse. On peut prendre l’exemple des pizzas. Souvent mal cuites et réalisées à base d’ingrédients de dernier choix (champignons congelés, fromage gras et fades, topping à base de tomates vertes sucrées et recolorées, etc.), les pizzas de la restauration étaient jusqu’ici flattées par un « arome pizza » créé chimiquement et qui contient, pour un nez et un palais altérés, tout ce qu’on attend d’une bonne pizza : fumet de feu de bois, pain bien cuit, huile d’olive et ingrédients frais et savoureux. Sans la perturbation des sens induite par l’atmosphère tabagique, le caractère suspect de ce type d’aliments chimiquement flattés apparaît assez distinctement pour la plupart des consommateurs.
    On constate aussi que, privés de l’odeur du tabac, les clients des restaurants s’avèrent moins friands des nourritures très sucrées ou très salées, des aliments frits (notamment dans des « graisses trans », peu coûteuses et dénuées de qualités diététiques telles que l’huile de palme) et des viandes grasses. Leur consommation de légumes cuits à la vapeur a, inversement, tendance à augmenter. Or comme le sait chaque restaurateur, ce n’est pas avec des légumes que l’on fait du chiffre.
    La propension des anciens fumeurs à manger trop pour compenser la carence en nicotine permettra un temps de limiter la casse, mais que se passera-t-il ensuite ?

    L’industrie — et pas seulement la seule industrie agro-alimentaire — craint que le mouvement s’étende, à terme, aux aliments destinés à la consommation domestique, mais aussi que les odeurs des produits ménagers voire même celles des parfums de corps ou d’agrément lui deviennent insupportables. Le cas des diffuseurs de parfums domestiques et autres bougies odorantes était un exemple brillant de symbiose industrielle (le fameux « win-win » qu’évoquent les économistes) : ils permettaient de rendre supportable l’odeur de la fumée de cigarette qui permettait à son tour d’atténuer les désagréments liés aux parfums.
    On aurait pu souhaiter que le ministère de la santé mesure les conséquences de son action contre le tabagisme. L’industrie, sinistrée, peut légitimement réclamer une compensation financière et doit à présent mobiliser ses équipes de recherche et développement à la mise au point de solutions permettant de diminuer les sens du goût et de l’odorat chez les consommateurs.

    source

    http://www.scientistsofamerica.com/index.php?texte=98
     
  14. Jean7

    Jean7 Dieu créateur

    Inscrit:
    28 Juin 2007
    Messages:
    1 651
    Ratings:
    +594 / -3
    un petit :arf: ou un petit :lol: pourrait éviter que ton texte soit pris au sérieux !...
     

Partager cette page