France <> russie les nouvelles relations ! diplomatie & politique interieure russe !

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
Sharly

Sharly

Membre Bronze
26 Août 2019
268
20
35
31
Et la tienne quand tu viens acclamer l’impérialisme américain face à la Chine ou nous explique combien le PC chinois poserait des problèmes mais qu'au Vietnam ou au Cambodge no soucy. Bref si tu peux arrêter de polluer les sujets les uns après les autres avec des réactions irrationnelles qu'elles soient au regards des faits historiques ou de tes propres positions 5 post plus tôt ça ne ferait pas de mal...
Vous êtes dans la critique personnelle.

Effectivement c'est irrationnel de la part des Européens de sauter dans le train Américain pour la guerre en Irak puis de coller des sanctions sur La Russie au nom de la paix.

Ça démontre la vassalité de la plupart des Européens vis a vis des USA.
Le Monde l'a compris, l'a France en sort amoindri.
 
mahu 马虎

mahu 马虎

Comique en carton
10 Avr 2010
9 211
6 720
188
Ou peut être pas.
Surtout si le « en même temps expert » se fâche avec l’orthodoxie

mdr
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 535
7 487
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Poutine dessine les contours de son avenir politique

Le président russe, dont le quatrième mandat s’achève en 2024, a ouvert des pistes sur son projet personnel en annonçant mercredi un référendum sur la constitution, lors de son discours annuel mercredi au Parlement.

Extrait :
En annonçant mercredi un référendum sur une série de réformes constitutionnelles, Vladimir Poutine n’a pas donné de réponse explicite à la question de son avenir politique près son quatrième mandat présidentiel qui s’achève en 2024. Mais le président russe a néanmoins donné quelques indications sur l’évolution du paysage institutionnel et relancé les suppositions sur le rôle qui pourrait être sien. Le chef de l’État n’a pas précisé mercredi la date de ce référendum.
Dans son intervention d’une heure et demie dans la salle du Manège, près du Kremlin, au centre de Moscou, Vladimir Poutine a proposé de transférer une partie du pouvoir présidentiel à la Douma (la chambre basse) qui nommerait le premier ministre et le gouvernement. La tête de l’exécutif ne pourrait s’opposer à ces choix.


Medvedev annonce la démission de son gouvernement

Cette décision surprise intervient quelques heures après le discours de Vladimir Poutine sur une réforme constitutionnelle. Le premier ministre est remplacé par le patron du fisc russe, Mikhaïl Michoustine.

Extrait :
Selon de bonnes sources, les ministres eux-mêmes n’avaient pas été informés de la nouvelle. Après s’être entretenu avec Vladimir Poutine, le premier ministre Dmitri Medvedev a annoncé la démission du gouvernement mercredi. Une décision inattendue qui intervient la foulée de l’adresse annuelle du président russe aux deux chambres du parlement.
À la mi-journée, dans un discours d’une heure et demie prononcé devant un parterre de 1 300 personnes (parlementaires, ministres, responsables des hautes juridictions, personnalités culturelles...) réunies dans la salle du Manège, près du Kremlin, Vladimir Poutine a proposé de transférer une partie du pouvoir présidentiel à la Douma (la chambre basse) qui serait chargée de nommer le premier ministre et le gouvernement. La tête de l’exécutif ne pourrait s’opposer à ces choix. Actuellement, la Douma, largement dominée par les forces pro-Poutine, ne fait que confirmer le choix du chef de l’État.

Ca presage un president a vie tout ca ! ;)
 
Dernière édition:
Yiyuan

Yiyuan

Dieu suprême
16 Avr 2015
5 850
2 454
168
48
Ca presage un president a vie tout ca ! ;)
ça va peut-être donner des idées à notre guide suprême :oops:. Mais bon c'est pas gagné, vu qu'il crache sur la police te la gendarmerie alors qu'il se maintient au pouvoir grâce à eux. Petit roquet est vraiment le terme pour le citer.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 535
7 487
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Pourquoi Moscou investit des milliards dans sa conquête de l’Arctique

Bases militaires, routes maritimes, exploitations pétrolières... Les projets du Kremlin se multiplient au pôle Nord. Pour flatter le nationalisme russe et surtout profiter d’une nouvelle manne économique.


Extrait :
Les Français ont tendance à associer l'Arctique avec la banquise, l'ours blanc, le pôle Nord et le réchauffement climatique. Au Kremlin, c'est plutôt avec le nucléaire, les hydrocarbures et les missiles. Depuis des décennies, la Russie s'efforce d'étendre sa souveraineté sur 1,2 million de kilomètres carrés autour des dorsales sous-marines de Lomonossov et de Mendeleev - une commission de l'ONU doit statuer le mois prochain sur ses ambitions.

Dès 2007, Moscou a ainsi envoyé un sous-marin planter symboliquement un drapeau russe sur les fonds marins exactement au niveau du pôle Nord géographique. On imagine mal Vladimir Poutine renoncer à cette aventure. En 2013, lorsqu'un universitaire russe suggérait de placer la région arctique sous gestion internationale, le locataire du Kremlin avait d'ailleurs sèchement qualifié la proposition de " stupide " et affirmé que l'Arctique " fut et restera partie intégrante de la Fédération de Russie ".

 
C

chwpaul

Dieu
20 Juil 2009
1 840
450
128
D 'après l' idéologie chinoise et l 'ancien expression chinoise, "les parents éloignés sont moins proches que les voisins".
Les pays européens doivent donc entretenir de bonnes relations avec la russie.
Les États-Unis et les pays européens sont de meme idéologies, mais l’idéologie ne fait pas un repas.
Pouvez-vous compter sur l’idéologie pour vous chauffer en hiver froid sans le pétrole russe? :grin: :p
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 583
2 072
178
Xuijiahui Shanghai
D 'après l' idéologie chinoise et l 'ancien expression chinoise, "les parents éloignés sont moins proches que les voisins".
Les pays européens doivent donc entretenir de bonnes relations avec la russie.
Les États-Unis et les pays européens sont de meme idéologies, mais l’idéologie ne fait pas un repas.
Pouvez-vous compter sur l’idéologie pour vous chauffer en hiver froid sans le pétrole russe? :grin: :p
Yes, parce qu’on se chauffe au gaz.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 535
7 487
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Poutine forme son nouveau gouvernement, gardant des ministres clés

Près de 375 milliards d’euros d’investissements sont prévus dans presque tous les secteurs pour moderniser le pays d’ici 2024.


Extrait :
Le président russe a annoncé mardi 21 janvier la composition de son nouveau gouvernement qui reconduit des ministres clés, une semaine à peine après l’annonce d’une révision surprise de la Constitution suivie de la démission de son premier ministre Dmitri Medvedev.
Vladimir Poutine, qui avait exposé ses réformes le 15 janvier en notant un désir de «changement» chez les Russes, a néanmoins gardé nombre de ses ministres de confiance: Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou aux Affaires étrangères et à la Défense, Vladimir Kolokoltsev à l’Intérieur, Alexandre Novak à l’Energie ou encore Anton Silouanov aux Finances.
Il a cependant changé nombre des personnalités en charge des questions sociales: Sports (dont le ministère est en plein scandale de dopage), Santé, Education et Culture. Autant de secteurs en crise dans le pays. «Je vous souhaite sincèrement le succès (...) tout le pays y a intérêt», a déclaré Vladimir Poutine lors d’une réunion avec tous les membres du cabinet, au côté du nouveau premier ministre Mikhaïl Michoustine, selon des propos retransmis à la télévision.

Depuis ses annonces mercredi dernier, le président russe a procédé au pas de course. Quelques heures après son discours, son premier ministre depuis huit ans Dmitri Medvedev, un homme de confiance, annonçait sa démission. Il est appelé à d’autres fonctions. Dans la foulée, Poutine a nommé le patron du fisc, Mikhaïl Michoustine, comme nouveau chef du gouvernement.
Puis lundi, le Kremlin a publié, sans attendre les conclusions d’un groupe de travail, le détail de tous les amendements constitutionnels voulus. Ils seront examinés en première lecture jeudi au Parlement. Ces propositions visent selon l’opposition à assurer à Vladimir Poutine sa domination sur le système politique russe après 2024, date de la fin de son mandat actuel à l’issue duquel il ne peut pas, en l’état actuel du droit, se représenter. Pour l’opposant numéro un au Kremlin, Alexeï Navalny, aucun doute: Poutine cherche à être «le dirigeant à vie du pays».

 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 535
7 487
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
L’armée française invitée à défiler à Moscou pour les 75 ans de la victoire contre l’Allemagne nazie

1582927388744.png

Pour le 65e anniversaire de la victoire contre l’Allemagne nazie, un détachement de l’armée de l’Air, avec, à sa tête, le drapeau du régiment de chasse 2/30 Normandie-Niémen, dont les traditions avaient été mises en sommeil en 2009, avait défilé à Moscou, à l’occasion de la grande parade militaire organisé chaque 9 mai par le ministère russe de la Défense.

Extrait : La présence symbolique du Normandie-Niémen [ou Neu-Neu] était important aux yeux des russes, étant donné l’estime qu’ils portaient [et portent encore] à cette unité française venue combattre à leurs côtés durant la Seconde Guerre Mondiale.

Engagée sur le front russe entre 1942 et 1945, le groupe de chasse Normandie-Niémen effectua 5.240 missions, au cours desquels il livra 869 combats aériens et obtint 273 victoires, au prix de 41 pilotes tués ou portés disparus. Et il compta dans ses rangs 21 Compagnons de la Libération.

 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 535
7 487
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
L'Opep pourrait baisser encore son offre, avec ou sans Moscou, selon des sources

(Reuters) - L'Opep pourrait s'entendre cette semaine, avec ou sans le soutien de la Russie, sur une nouvelle réduction de la production de pétrole afin d'enrayer la baisse des cours provoquée par l'épidémie de coronavirus, ont déclaré deux sources proches du cartel.

Communique : Le président russe Vladimir Poutine a jugé dimanche que les cours actuels du brut étaient acceptables pour le budget de la Russie et que la Russie - membre essentiel de l'Opep+ qui réunit l'Opep et ses alliés - avait suffisamment de ressources pour faire face à une détérioration de la situation économique mondiale.


"L'Arabie saoudite veut empêcher les prix de baisser, mais la Russie n'est toujours pas d'accord. Le seul moyen pourrait être pour l'Opep de baisser toute seule, ce qui n'enverrait pas un bon signal aux marchés", a dit une source proche de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole.
"Il doit y avoir une baisse, il n'y a pas d'autre option", a déclaré une autre source, tout en évoquant la possibilité d'attendre que les prix chutent davantage pour que la Russie finisse par changer d'avis.

Le prix du baril de Brent, tombé vendredi à 49,67 dollars, a perdu plus de 15% depuis janvier en raison du ralentissement de la production et de la baisse de la demande pétrolière provoquée par le coronavirus.
L'Opep examine l'hypothèse d'une nouvelle baisse de production d'un million de barils par jour pour stabiliser les cours, ont déclaré vendredi des sources proches de l'Opep et du secteur pétrolier. Mais la Russie doute que cette mesure ne permette de relancer la demande.

Les pays de l'Opep+ réunis en décembre à Vienne s'étaient entendus sur une baisse de la production de 500.000 bpj, portant à 1,7 million de bpj au total - soit 1,7% de l'offre mondiale - une baisse de production entamée en 2017. Ils se concerteront à nouveau les 5 et 6 mars à Vienne.


Ecrouler la production , une bonne methode pour affaiblir la Russie qui tire ses ressources du petrole & du gaz , Monsieur Poutine n'est pas dupe !
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 535
7 487
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Russie : Poutine va s'adresser à la Douma, qui pourrait l'autoriser à se représenter

MOSCOU (Reuters) - Vladimir Poutine va s'adresser mardi aux députés russes après le dépôt d'un amendement à la Constitution visant à lui permettre de se porter une nouvelle fois candidat à la présidence de la Russie, selon l'agence de presse TASS, qui cite le président de la Douma, Viacheslav Volodine.

Communique : Actuellement, la Constitution russe limite à deux le nombre de mandats présidentiels consécutifs, ce qui imposerait à Vladimir Poutine de céder la présidence en 2024, après deux sextennats consécutifs.
Mais la députée Valentina Tereshkova, membre du parti présidentiel Russie unie, a annoncé mardi au Parlement qu'elle proposait d'amender la Constitution de sorte que le nombre de mandats présidentiels de Vladimir Poutine revienne à zéro.

Selon l'agence RIA, le parti au pouvoir soutiendra cette modification qui, si elle était adoptée, permettrait à celui qui dirige de facto la Russie depuis 2000 d'effectuer deux sextennats supplémentaires.
Vladimir Poutine a été accusé de vouloir profiter de la réforme constitutionnelle en cours de discussion au Parlement pour se maintenir au pouvoir au-delà de 2024.
Le président russe, qui n'a pas précisé ses intentions pour la suite, a cependant fait savoir qu'il n'était pas favorable aux habitudes de l'ère soviétique de voir les dirigeants rester aux commandes jusqu'à leur mort.

Agé de 67 ans, cet ancien officier du KGB préside aux destinées de la Russie depuis 2000. Il a déjà effectué quatre mandats présidentiels, avec un intermède au poste de Premier ministre entre 2008 et 2012, la présidence étant alors assurée par son ex-dauphin Dmitri Medvedev.

Un autre parlementaire du parti présidentiel a proposé mardi la tenue d'élections législatives anticipées dès que la réforme constitutionnelle aura été adoptée.
Pour l'instant, les prochaines législatives sont programmées pour le mois de septembre 2021.

 
Naxshe

Naxshe

Dieu Supérieur
05 Jan 2016
1 037
514
138
31
Russie : Poutine va s'adresser à la Douma, qui pourrait l'autoriser à se représenter

MOSCOU (Reuters) - Vladimir Poutine va s'adresser mardi aux députés russes après le dépôt d'un amendement à la Constitution visant à lui permettre de se porter une nouvelle fois candidat à la présidence de la Russie, selon l'agence de presse TASS, qui cite le président de la Douma, Viacheslav Volodine.

Communique :
Actuellement, la Constitution russe limite à deux le nombre de mandats présidentiels consécutifs, ce qui imposerait à Vladimir Poutine de céder la présidence en 2024, après deux sextennats consécutifs.
Mais la députée Valentina Tereshkova, membre du parti présidentiel Russie unie, a annoncé mardi au Parlement qu'elle proposait d'amender la Constitution de sorte que le nombre de mandats présidentiels de Vladimir Poutine revienne à zéro.

Selon l'agence RIA, le parti au pouvoir soutiendra cette modification qui, si elle était adoptée, permettrait à celui qui dirige de facto la Russie depuis 2000 d'effectuer deux sextennats supplémentaires.
Vladimir Poutine a été accusé de vouloir profiter de la réforme constitutionnelle en cours de discussion au Parlement pour se maintenir au pouvoir au-delà de 2024.
Le président russe, qui n'a pas précisé ses intentions pour la suite, a cependant fait savoir qu'il n'était pas favorable aux habitudes de l'ère soviétique de voir les dirigeants rester aux commandes jusqu'à leur mort.

Agé de 67 ans, cet ancien officier du KGB préside aux destinées de la Russie depuis 2000. Il a déjà effectué quatre mandats présidentiels, avec un intermède au poste de Premier ministre entre 2008 et 2012, la présidence étant alors assurée par son ex-dauphin Dmitri Medvedev.

Un autre parlementaire du parti présidentiel a proposé mardi la tenue d'élections législatives anticipées dès que la réforme constitutionnelle aura été adoptée.
Pour l'instant, les prochaines législatives sont programmées pour le mois de septembre 2021.

Président à vie pour bientot.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 535
7 487
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Les députés russes ouvrent la voie à un nouveau mandat pour Poutine

1583922019759.png

MOSCOU (Reuters) - Les députés russes ont définitivement approuvé mercredi un amendement qui permettra à Vladimir Poutine, s'il le souhaite, de briguer un nouveau mandat présidentiel en 2024.

Communique :
Le texte a été adopté en troisième et dernière lecture par 383 voix; 43 députés se sont abstenus, 24 étaient absents au moment du vote.
Cet amendement, déposé par la députée Valentina Terechkova, membre du parti présidentiel Russie unie, pourrait permettre à Vladimir Poutine, sous réserve d'un feu vert de la Cour constitutionnelle et d'une approbation par référendum le 22 avril prochain, d'effectuer deux mandats supplémentaires et de se maintenir au pouvoir jusqu'en 2036 - il aura alors 83 ans.

 
Dernière édition:
Yiyuan

Yiyuan

Dieu suprême
16 Avr 2015
5 850
2 454
168
48
entre Dada Xi et Poutine qui vont rester au pouvoir à vie, j'espère que cela ne va donner des idées à notre guide suprême (même si il y pense depuis la crise des GJ).
L'avenir nous le dira mais je redoute le pire.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 535
7 487
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Poutine officialise le référendum du 22 avril sous réserve du coronavirus

MOSCOU (Reuters) - Vladimir Poutine a officialisé mardi la date du 22 avril pour la tenue d'un référendum sur les réformes constitutionnelles, maintenant le calendrier sauf si l'épidémie de coronavirus rend le scrutin impossible.

Communique :
Si les amendements votés par le Parlement et validés par la Cour constitutionnelle sont acceptés par les électeurs, les règles encadrant le nombre de mandats présidentiels ne s'appliqueraient pas rétrospectivement et le président russe aurait dès lors la possibilité de se présenter de nouveau en 2024 puis en 2030.
"Nous n'organiserons ce vote que si la situation le permet", a précisé Vladimir Poutine, qui s'entretenait avec la direction de la Commission centrale des élections, Ella Pamfilova.

 
Crimson

Crimson

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
6 143
4 355
188
Right Behind You
Il aurait pu officialiser les resultats directs.. ca economise...